Billets publiés le 27 mars 2012

Nous vous faisions part ici, la semaine dernière, de différents mouvements d’appui et d’opposition aux étudiants en grève sur le web. Les nouvelles vidéos sur le sujet sont toujours plus nombreuses.

L’une d’entre elles, lancée lundi sur YouTube, retient particulièrement l’attention ces dernières heures. Il s’agit de Je marche à nous, une vidéo réalisée par deux citoyens pigistes, sans lien avec les associations étudiantes.

Le petit film de deux minutes a été scénarisé par Alexandre Isabelle et réalisé par Samuel Matteau. On y voit un grand-père et sa petite-fille bricoler un chapeau rouge en vue de participer à une marche. La petite fille demande un chapeau de princesse, mais le grand-père lui propose de faire mieux. Il lui bricole un mortier (chapeau porté à la cérémonie de remise de diplômes) rouge. Le grand-père lui dit finalement « T’es pas une princesse, t’es une étudiante. Tu as un chapeau magique : avec un petit chapeau comme ça, tu peux faire tout tout tout ce que tu veux. Mais si tu en veux un vrai un jour, il faut aller marcher ensemble ».

Avec ce film, les deux artisans voulaient montrer un autre visage de la cause, un message positif. Dans certains commentaires sur YouTube et sur les réseaux sociaux, certains critiquent la présence d’un enfant pour faire passer un message. Si Alexandre Isabelle estime de son côté que le débat est intéressant, il affirme que le propos qu’ils voulaient illustrer est le legs d’une génération à l’autre. « Et cela ne s’illustre pas avec un balai et un chien », ironise-t-il. Il rappelle qu’il ne s’agit pas d’une vraie scène, et que la fillette dans le film est une jeune comédienne.

Par ailleurs, le scénariste affirme qu’il est étonné et content du succès de la vidéo (52 000 visionnements mardi en après-midi), mais qu’il ne faisait pas cela pour se faire connaître, n’ayant même pas mis de générique à la fin du film. Par ailleurs, la production a été réalisée très rapidement. L’écriture du scénario s’est faite vendredi, tout comme les différents contacts avec les comédiens et pour trouver le lieu de tournage. Le film a été tourné samedi et la postproduction a été bouclée dimanche.

Une autre initiative non reliée aux associations étudiantes a été de courte durée, hier. Le site appuie.ca, lancé par David Mongeau-Petitpas, n’a pu être fonctionnel que pendant une heure et demie. L’initiative permettait, en appuyant sur le bouton « J’aime » de Facebook, d’envoyer automatiquement un fax et un message téléphonique au bureau de la ministre Line Beauchamp, ainsi qu’un courriel au ministère de l’Éducation.

Après avoir reçu des clics à chaque seconde et demie pendant l’heure et demie où le tout a été fonctionnel, le lien appuie.ca a finalement été bloqué sur Facebook. Le créateur du site ne connaît toujours pas la raison exacte pour laquelle cela a été fait, n’ayant toujours pas reçu de réponse de Facebook mardi en début d’après-midi.

David Mongeau-Petitpas a affirmé à Radio-Canada que cela est peut-être relié à certaines règles de Facebook concertant l’utilisation du bouton « J’aime » ou encore à des plaintes qui auraient pu être déposées. M. Mongeau-Petitpas est aussi derrière les initiatives Aidez Richard Martineau et Carré vert. Pour la suite des choses, le programmeur attendra d’abord une réponse de Facebook, et tentera de trouver une façon de réaliser son initiative qui permet de faire plusieurs actions en un seul clic. Il aimerait d’ailleurs pouvoir utiliser ce modèle, à l’avenir, pour d’autres causes.

Carré jaune sur Facebook

Une autre initiative personnelle provenant d’un jeune homme qui vient de terminer ses études universitaires se retrouve sur Facebook sous le nom de Carré Jaune. Il se positionne pour la hausse des droits de scolarité, mais prône leur étalement sur 10 ans pour rejoindre les objectifs du gouvernement.

« Carré Jaune ne souhaite pas de gel sur une longue période, car le rattrapage sera toujours de plus en plus difficile. Cependant, Carré Jaune croit tout de même qu’une hausse légèrement plus haute que l’inflation doit être fait tout le temps. Finalement, Carré Jaune souhaite une éducation plus performante avec une augmentation des frais de scolarité avec une efficience des dépenses universitaires. »

Si la page Facebook, lancée il y a deux jours, ne suscite pas encore de nombreux « J’aime », selon l’initiateur du mouvement, de plus en plus de gens utilisent le carré jaune comme photo de profil. Il précise que le carré jaune semble être actuellement utilisé comme symbole pour deux idées: celle d’une hausse des droits de scolarité plus modérée, et celle d’une volonté de mettre fin à l’actuel débat, d’en arriver à une solution.

La revue du web – 27 mars

par

 publié le 27 mars 2012 à 11 h 10

Voici les liens qui ont retenu notre attention aujourd’hui sur le web. Vos suggestions et commentaires sont toujours les bienvenus.

urlStorify= http://storify.com/surleweb/la-revue-du-web-27-mars.js

Pour me joindre :

Par courriel : johanne.j.lapierre@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @johannelapierre et @SurLeWeb