Billets publiés le 9 janvier 2012

C’est demain que s’ouvre officiellement le Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas, grande foire de l’électronique, de la technologie et de l’innovation, où seront entre autres dévoilés les appareils et les gadgets qui feront fureur (ou sombreront dans l’oubli) cette année.

Ce soir, le PDG de Microsoft, Steve Ballmer, prononcera une conférence de « préouverture ». Elle sera diffusée en direct sur la page Facebook de Microsoft.

Pour toutes les informations sur les nouveautés présentées, vous pouvez consulter la salle de nouvelles du CES, ou encore consulter la chaîne YouTube du CES, qui propose déjà une visite des coulisses de l’événement.

L’événement est bien entendu suivi de près par les sites et blogues spécialisés en nouvelles technologies. À souligner, TechCrunch propose déjà une diffusion en direct de l’événement.

À surveiller également, entre autres, les couvertures de Mashable, de Gizmodo, d’Engadget, d’AllThingsD et  de Techland.

Bien entendu, plusieurs articles et éditoriaux mettent déjà l’eau à la bouche des technophiles, en y allant de prédictions ou en présentant des produits qui seront en vedette. C’est notamment le cas du Guardian et du LA Times.

Soulignons d’ailleurs cet éditorial de CNET, qui se demande si, avec toutes les fuites survenues au cours des derniers jours dans les médias, il restera encore de la place pour de nouvelles annonces pendant l’événement.

Un événement qui a perdu un peu de son lustre

À noter également, cet article du New York Times, qui explique qu’au cours des dernières années, beaucoup de gros produits, comme l’iPhone et l’iPad d’Apple, la console Kinect de Microsoft et la tablette Kindle Fire d’Amazon, n’ont pas été dévoilés pendant le CES, ce qui reflète une transformation dans l’industrie des technologies. Le quotidien souligne que les grandes innovations en électronique « ne proviennent plus des  fabricants de téléviseurs et de chaînes stéréo, associés de près à l’événement depuis 1967 ». De plus, un produit lancé au CES peut facilement se noyer dans le lot. L’article note également que les grandes entreprises comme Apple et Amazon vendent directement leurs produits aux internautes, sans passer par des détaillants. En outre, certains critiquent le moment de l’année où l’événement est organisé, dit l’article, soit juste après les fêtes, période creuse dans le monde de la consommation.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb


C’est lundi matin qu’a commencé le vote sur une éventuelle fusion de l’Action démocratique du Québec (ADQ), du chef Gérald Deltell, et de la Coalition avenir Québec (CAQ) de l’ex-ministre péquiste François Legault.

Les membres de l’ADQ ont jusqu’au 19 janvier pour se prononcer, par la poste, pour ou contre cette fusion.

Les divisions sur la question au sein des membres de l’ADQ se transportent dans les réseaux sociaux.

Le compte Twitter officiel de l’ADQ, @ADQuebec, invitait ce matin les internautes à consulter les différents arguments pour et contre la fusion.

Ainsi, la page Facebook Fusion ADQ – Unissons nos forces regroupe les arguments en faveur de la fusion, comme des articles de presse et  l’appel lancé samedi par Jean Allaire, fondateur et premier chef de l’ADQ.

De son côté, la page Adéquistes et autres contre la CAQ est, comme son nom l’indique, le point de rencontre des opposants à la fusion. On y trouve également des arguments contre, avec plusieurs liens vers des sites comme Restons ADQ, portail de l’opposition, ainsi que vers des sites ou des blogues d’opposants comme Contrepoids ou le blogue de Simon Leduc.

Les deux pages Facebook ont plus ou moins le même nombre de membres. On constate cependant que les anti-fusion semblent être plus nombreux à aller écrire leur opposition sur la page des pro-fusion. En effet, on retrouve plusieurs commentaires contre la fusion sur la page en faveur de la fusion, tandis que le contraire ne semble pas se produire.

Le résultat du vote, lui, sera dévoilé le 22 janvier.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb