Les autorités irlandaises de protection de la vie privée exigent que le site de réseautage social Facebook clarifie ses politiques en matière de vie privée.

Nous vous parlions, en octobre dernier, du recours intenté par l’Autrichien Max Schrems à l’endroit de Facebook.

Le jeune homme avait découvert que le site de réseautage social conservait la trace de toute son activité sur son site, y compris les éléments qu’il avait effacés, comme des courriels. Il avait alors déposé une série de plaintes au Data Protection Commissionner (DPC), autorité irlandaise de la protection de la vie privée (le siège social international de Facebook se trouve en Irlande). Sa démarche est expliquée et documentée sur son site, Europe Versus Facebook.

Au terme de trois mois d’enquête, le commissariat irlandais a publié aujourd’hui ses conclusions. Dans son rapport disponible ici, le DPC somme ainsi Facebook de simplifier les explications de sa politique sur la vie privée et de les rendre plus facilement accessibles. Selon le DPC, les utilisateurs de Facebook doivent être en mesure de « faire leurs propres choix de façon informée à partir de l’information disponible ». Facebook devrait en outre améliorer l’information relative au contenu que les internautes ont retiré, comme l’identification dans les photos et les messages, ainsi que les demandes d’amitié.

Mentionnons que le DPC a salué la pleine collaboration de Facebook tout au long de son enquête. Le rapport a d’ailleurs été publié d’un commun accord entre les deux parties.

Dans sa réponse, Facebook indique son intention de se conformer aux recommandations du DPC et de mettre en place une série de « bonnes pratiques » d’ici les six prochains mois. Selon les responsables du site, l’examen du DPC « a mis en lumière plusieurs possibilités de renforcer nos pratiques existantes ». Facebook et le DPC feront un suivi en juillet 2012.

Les mesures que Facebook mettra en place devraient toucher principalement les utilisateurs européens du site. Aux États-Unis et au Canada, Facebook tombe sous le coup de l’entente de 20 ans conclue le mois dernier avec la Federal Trade Commission.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb