Florent DaudensLe #temps d’un concours littéraire sur Twitter

par

 publié le 18 novembre 2011 à 11 h 14

Oui, c’est une initiative « de la maison », mais on l’a trouvée intéressante. La Zone d’écriture et l’émission La sphère ont lancé un défi aux twittos : écrire une histoire en 140 caractères en incluant le mot #temps. De la « twittérature ».

Avec cette limite, on pourrait presque parler de haïkus (en moins codifié). Les participants ont eu 24 heures, à partir d’hier à 9 h, et une seule chance. Ils seront ensuite jugés par Marie Hélène Poitras et Stanley Péan.

Marie Hélène Poitras se dit très contente des résultats : « Le niveau de français était bon et les gens étaient allumés ». Rassurée aussi, après avoir craint de ne pas susciter l’engouement, alors qu’elle avait en tête l’exemple de Canada Writes qui avait suscité jusqu’à 5 à 6 tweets par minute.

En marge de ce défi, des auteurs ont devisé sur les mérites de ce genre littéraire encore embryonnaire. Nicolas Langelier se dit déçu par les auteurs qu’il suit sur ce réseau, Marie-Hélène Poitras y voit une arme à double-tranchant, entre trou noir à créativité et source d’information intarissable, tandis que Patrick Dion souligne le côté machine à punchs (et il ne parle pas d’alcool).

Le gagnant est déjà choisi, mais il faudra attendre demain pour le connaître. On vous indique toutefois la liste des cinq finalistes ci-dessous. Et en attendant, Marie Hélène Poitras nous glisse un indice : « Ce qu’on cherchait, c’est qui avait réussi à créer une histoire ».

Et vous, trouvez-vous l’exercice intéressant? Pour vous permettre de vous faire un avis, voici un bref survol des messages glanés. Et ce, sans aucunement jouer le rôle des juges.

Pour me joindre :

florent.daudens@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb