Billets publiés le 8 novembre 2011

Carole AounLa revue du web – 8 novembre 2011

par

 publié le 8 novembre 2011 à 16 h 13

Aujourd’hui à la revue du web : la technologie peut-elle nous rendre plus heureux?; voter à une élection avec un iPad; une école nommée en l’honneur de Steve Jobs?; payer son café avec son téléphone intelligent; pas de Facebook en Chine et à la bourse.

urlStorify=http://storify.com/surleweb/la-revue-du-web-8-novembre-2011.js

Avec Catherine Bolduc

Pour me joindre:

Catherine BolducUn webdocumentaire sur la vie des musulmans au Canada

par

 publié le 8 novembre 2011 à 15 h 25

Dania Suleman (crédit : Mark Fiorani/RCI)

Radio-Canada International a lancé mardi le webdocumentaire Moi, le musulman d’à côté, dont le but est de faire connaître la réalité des musulmans qui vivent au Canada.

Conçu par Oussayma Canbarieh et réalisé par Hector Vilar, l’oeuvre nous fait rencontrer sept musulmans que l’on suit dans leur quotidien : Eduardo, Brésilien récemment converti à l’islam, Dania, fille d’une mère québécoise et d’un père érythréen, Suad Bushnaq, de mère syrienne et de père palestino-bosniaque, Jamilla Mohamud, originaire de Somalie qui vit à Toronto et Rizwan Mohammad, né dans la banlieue de Toronto, de parents d’origine indienne. Le webdocumentaire met aussi en scène Mehdi et Laïla, un couple composé d’un Marocain sunnite et d’une Afghane chiite.

On y entend leurs réflexions sur l’amour, l’identité, la religion, le deuil, la culture, la politique et la famille. Ils se prononcent également sur des thèmes plus délicats, tels le racisme, la guerre, l’islamophobie et l’impact que le 11 septembre 2001 a eu sur eux.

Pour en savoir plus, consultez l’article à ce sujet sur Radio-Canada.ca.

Mentionnons que vous pouvez aussi voir ou revoir le webdocumentaire 10 musulmans, 10 ans après conçu par notre collègue Florent Daudens pour souligner le 10e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Celui-ci présente 10 musulmans canadiens de différents horizons, qui racontent comment ils ont vécu les événements et les impacts que ceux-ci ont eus sur leur vie.

Crédit : iStockphoto.com/Izabela Habur

Une faille de sécurité qui touche le système d’exploitation iOS, que l’on retrouve dans les appareils iPhone, iPad et iPod Touch d’Apple, vient d’être dévoilée par Charlie Miller, un expert en sécurité informatique.

Ce dernier a en effet découvert qu’il était possible de créer des applications qui semblent à première vue inoffensives, mais qui peuvent par la suite être programmées pour dérober des informations, détruire des données, faire sonner le téléphone ou accéder à la liste de contacts.

M. Miller affirme qu’il a réussi à exploiter cette faille avec son application InstaStock, qui a depuis été retirée du magasin en ligne d’Apple. Comme l’explique Le Monde, une fois lancé, le programme, qui servait à suivre les marchés boursiers, pouvait se connecter à un serveur et exécuter des commandes ou rapatrier des informations à l’insu de l’utilisateur. Cette vidéo, mise en ligne par l’expert en sécurité informatique, montre de quelle façon la faille de sécurité est exploitée.

Même si le programme proposé par Charlie Miller a réussi à déjouer le service de validation des applications soumises à Apple, rien ne prouve que cette vulnérabilité a été exploitée par des pirates, a indiqué M. Miller.

« Jusqu’ici vous pouviez télécharger n’importe quoi sur l’App Store sans craindre un logiciel malveillant. À présent, vous ne savez plus ce qu’une application peut faire », a-t-il déclaré.

Apple a refusé de commenter la découverte de Charlie Miller. L’entreprise lui a toutefois retiré sa licence de développeur pendant un an parce qu’elle estime qu’il a violé les conditions d’utilisation.

M. Miller entend malgré tout présenter le fruit de ses recherches lors d’une conférence sur la sécurité informatique qui se déroulera à Taïwan la semaine prochaine.

Avec BBC, Forbes, Le Monde et La Presse

Pour me joindre :

Sur Twitter : @cath_bolduc ou @surleweb
Sur Facebook : www.facebook.com/surleweb
Par courriel : catherine.bolduc@radio-canada.ca