Billets publiés le 21 septembre 2011

Florent DaudensLa revue du web – 21 septembre 2011

par

 publié le 21 septembre 2011 à 16 h 58

La revue du webL’iPhone 5 dévoilé le 4 octobre?

All Things Digital rapporte qu’Apple devrait dévoiler l’iPhone 5 le 4 octobre prochain et que l’appareil sera mis en vente dans les semaines suivantes. Il s’agira du premier grand événement public pour le nouveau PDG d’Apple, Tim Cook, qui a récemment pris la relève de Steve Jobs. Ce dernier a démissionné pour des raisons de santé.

Google Earth 6.1 est arrivé

La nouvelle version de Google Earth propose notamment une meilleure visualisation en mode Street View.

Le code vestimentaire de France 3

Rue89 a mis la main sur les directives, en matière de vêtements, pour le personnel à l’antenne de la chaîne de télévision France 3.

Les coulisses du projet de loi C-32

Le professeur à l’Université d’Ottawa Michael Geist entame aujourd’hui une série de billets sur le projet de loi C-32, qui porte notamment sur les droits d’auteur et qui pourrait être adopté d’ici la fin de l’année.

Un second souffle pour Digg?

Le site d’agrégation sociale tente d’améliorer ses services en proposant une sorte de journal personnalisé en fonction des liens les plus populaires. Un principe qui rappelle Instapaper ou News.me.

Une rencontre avec Jad Abumrad de Radiolab

L’animateur de radio de NPR vient de remporter une bourse de la fondation américaine MacArthur. L’occasion de découvrir son émission qui parle de grands thèmes (le temps, le hasard, la mort, etc) d’une façon peu commune.

Londres après les bombardements, en couleur

Des photos de Life datant de septembre 1940. Une suggestion de Ianik Marcil

Avec Vincent Grou

Pour me joindre :

Par courriel : florent.daudens@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @fdaudens et @SurLeWeb

Alors que se déroule actuellement la 66e assemblée générale de l’ONU à New York, la Chine, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan ont proposé, lundi, un code de conduite des États sur Internet.

Ce code de conduite en 12 points, qui serait volontaire, soulève bien des questions, comme le souligne Milton Mueller, professeur à l’Université de Syracuse, dans le blogue de l’Internet Governance Project.

Parmi les 12 engagements proposés aux États, on retrouve celui de  « réduire la dissémination de l’information qui incite au terrorisme, au sécessionnisme ou à l’extrémisme ou qui mine la stabilité politique, économique et sociale d’autres pays, tout comme leur environnement culturel ou social ». Un tel engagement permettrait aux États, selon M. Mueller, de censurer Internet pour à peu près n’importe quelle raison. Par exemple, une mobilisation sur Facebook contre un dictateur.

De plus, comme le souligne Le Monde, les pays derrière cette proposition ont un dossier peu reluisant en matière de liberté de presse. Dans son Classement mondial 2010, Reporters sans frontières (RSF) plaçait la Russie au 171e rang, l’Ouzbékistan au 163e rang, la Chine au 141e rang et le Tadjikistan au 115e rang.

Ajoutons que la Chine, et l’Ouzbékistan sont considérés comme des ennemis d’Internet par RSF, tandis que la Russie est « sous surveillance ».

Rappelons qu’il s’agit d’un code de conduite volontaire et qu’il y a peu de chances qu’il suscite un engouement de masse chez les États membres de l’ONU. Toutefois, rappelle Milton Mueller, il démontre la volonté de certains pays de se doter d’outils « officiels » qui leur permettraient de justifier un contrôle accru sur un Internet trop libre et trop international à leur goût.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Vincent GrouLe « Mouvement du 24 septembre » prend de l’ampleur

par

 publié le 21 septembre 2011 à 12 h 26

Le dévoilement du rapport de l’Unité anticollusion, la semaine dernière, a donné lieu à de vives réactions des partis d’opposition, à Québec.

Il a également donné naissance à un mouvement citoyen qui a, lentement mais sûrement, pris de l’ampleur au cours des derniers jours. Un appel à manifester samedi devant les bureaux de Jean Charest à Montréal, a été lancé sur Facebook au lendemain du dévoilement du rapport. Au moment d’écrire ces lignes, près de 900 personnes ont annoncé leur intention de participer à la manifestation.

Sans parler d’une vague de fond, il faut reconnaître que le mouvement prend de l’ampleur. Près d’une trentaine de personnes se sont ajoutées au cours des dernières heures. Il faut également souligner qu’il est beaucoup plus facile de dire, sur Facebook, qu’on va participer à une manifestation, que d’aller manifester. Par exemple, une manifestation qui devait avoir lieu hier devant l’Assemblée nationale a été remise à plus tard.

La manifestation de samedi est organisée par le Mouvement du 24 septembre (@24septembre sur Twitter) , « un collectif citoyen non partisan s’étant formé de manière spontanée », selon le communiqué qui invite à la manifestation. Bien qu’il se dise non partisan, le mouvement a l’appui de Québec solidaire, qui a relayé l’invitation à manifester. Soulignons que la présence de syndicats à la manifestation fait l’objet de débats sur Facebook. Certains craignent que l’événement soit récupéré à des fins partisanes.

La manifestation du Mouvement du 24 septembre coïncidera avec d’autres manifestations qui doivent avoir lieu samedi, soit la Manifestation Anti-Corruption gouvernementale et la vigile du mouvement Mars 2011 (groupe qui tient des vigiles tous les samedis aux abords de l’hôtel de ville de Montréal).

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb