Billets publiés le 26 août 2011

Marie-Eve MaheuLa revue du web – 26 août 2011

par

 publié le 26 août 2011 à 16 h 41

La revue du web

La terre qui tremble vue par Twitter

Cette fascinante animation, réalisée par Eric Fischer, montre la réaction suscitée sur Twitter par le séisme qui a secoué la côte est américaine, mardi.

Nouveau revers pour Samsung

Une cour allemande maintient l’interdiction de la vente de sa tablette Galaxy Tab, à la demande d’Apple qui l’accuse d’avoir violé ses brevets, en attendant la décision du 9 septembre. Le juge a toutefois refusé d’étendre cette interdiction à d’autres pays européens. Plus tôt cette semaine, la compagnie sud-coréenne s’est vue interdire la commercialisation de trois de ses téléphones intelligents dans plusieurs pays d’Europe, en raison d’une autre poursuite d’Apple.

Comprendre la guerre des brevets

Cette infographie de Reuters montre la complexité des poursuites qui opposent les grandes compagnies de l’industrie du mobile, pour violation de brevets. Mike Bostock en propose une version plus épurée ici.

L’ETS à la sauce Rube Goldberg

Des étudiants de l’École de technologie supérieure ont réalisé cette sympathique vidéo qui rend hommage aux machines de Rube Goldberg.

Dans la vie comme dans les magazines

Amusante vidéo de femmes qui prennent, dans des endroits publics, des poses étranges, inspirées de photographies de mode.

Avec Vincent Grou

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb

Image satellite d'Irene prise le 26 août. Crédit : NASA

Nous vous présentions mercredi différents outils pour suivre, en ligne, la progression de l’ouragan Irene.

Alors que la tempête doit remonter la côte est américaine au cours du week-end, nous vous proposons aujourd’hui d’autres outils qui vous permettent de suivre sa trajectoire.

Mentionnons d’abord que Radio-Canada.ca suit en direct les plus récents développements. Vous pouvez également consulter le blogue de la journaliste Catherine Gauthier, qui est en Caroline du Nord.

Comme à son habitude le New York Times propose une carte interactive très facile à utiliser et à comprendre. Vous pouvez y superposer les images satellites qu’on retrouve dans la colonne de droite.

Mashable offre de son côté 12 outils pour suivre l’ouragan en ligne. Parmi ceux-ci, soulignons My Fox Hurricane, du réseau Fox, qui propose une douzaine de différentes visualisations, Stormpulse, dont le menu de droite permet de superposer imagerie radar, nuages, modèles, etc. et Storm Advisory, carte sur laquelle on peut choisir de voir toutes les tempêtes tropicales de la saison.

Toujours sur Mashable, vous pouvez revoir un forum sur l’utilisation des réseaux sociaux dans les situations d’urgence. L’événement était organisé par Facebook et des représentants de la Croix-Rouge américaine, de l’agence américaine des océans, du service américain de météorologie et du département américain de la Santé ont répondu aux questions des internautes.

Parlant de situations d’urgence, rappelons que l’ouragan pourrait frapper les États du New Jersey, de New York et du Connecticut, peu habitués à de telles intempéries. Le réseau CNN s’est d’ailleurs penché sur le pire scénario qui pourrait s’abattre sur New York.

Deux radios publiques new-yorkaises ont de leur côté publié cette carte interactive sur les zones qui sont le plus à risque dans la grande région de la métropole new-yorkaise.

Les zones à risque dans la grande région de New York. Crédit : WNYC

Wired publie quant à lui une liste de sites pour voir des images satellites ainsi que des conseils pour se préparer à l’approche d’un ouragan.pour se préparer à l’approche d’un ouragan.

Mentionnons également le Google Earth Blog, sur lequel on trouve d’autres outils pour suivre l’ouragan dans Google Earth.

Le NASA Earth Observatory publie une photo satellite de l’ouragan prise aujourd’hui. On en retrouve d’autres sur ce compte Flickr de la NASA, dont celle-ci, absolument magnifique.

Soulignons enfin ces articles de CNET et de Techland, qui proposent des applications pour suivre Irene sur des appareils mobiles. 

Pour me joindre :