La police norvégienne a commencé à dévoiler l’identité des victimes des attentats de vendredi dernier sur son site web, Politi.no. Mardi après-midi, le site était très difficile d’accès par moments, peut-être en raison d’un trop fort achalandage.

Pour l’instant, seuls les noms de quatre victimes ont été publiés. D’autres noms seront publiés à partir de demain.

Dans un communiqué en anglais, la police explique la façon dont elle compte publier ces noms. Elle précise que le processus d’identification peut prendre du temps et qu’elle veut s’assurer d’avoir contacté les proches des victimes avant de publier des noms.

« Twinute » de silence

Par ailleurs, une « Twinute » de silence est prévue vendredi sur les réseaux sociaux.

Une semaine après les attentats, les internautes sont invités à ne rien publier sur Twitter et Facebook à 13 h, heure de l’est 12 h, heure de l’est, en hommage et à la mémoire des victimes.

Pour me joindre :