Vincent GrouBien pris qui croyait prendre… en photo!

par

 publié le 11 juillet 2011 à 16 h 33

http://vimeo.com/25958231

Un jeune artiste de New York , Kyle McDonald, a procédé à une installation très particulière dans des magasins d’Apple de la métropole américaine. Il s’est posé la question : « Qu’est-ce que votre ordinateur voit quand il vous regarde? », et il a eu l’idée de bâtir un projet pour répondre à sa question.

Il s’est donc rendu dans deux Apple Store de New York, où, en toute clandestinité, il a installé un programme sur une centaine d’ordinateurs en démonstration. Il s’agit d’un programme qui fait en sorte que les webcams des ordinateurs prennent automatiquement des photos toutes les minutes.

Kyle McDonald s’est donc retrouvé avec des dizaines de photos de consommateurs qui regardent l’écran et qui sont photographiés à leur insu. Il a sélectionné des photos et les a mises en ligne sur un blogue, People Staring at Computers.

On peut y voir certaines photos choisies, aussi une vidéo dans laquelle on voit, en accéléré, toutes les photos qui ont été prises pendant trois jours.

Cependant, il semble qu’Apple n’a pas vraiment apprécié son « œuvre ». Les responsables des magasins d’Apple ont eu la puce à l’oreille quand ils ont constaté qu’il y avait un volume de trafic inhabituel qui provenait des appareils en démonstration.

On peut d’ailleurs voir, parmi les photos, celle d’un employé d’Apple en train d’essayer de fermer le programme.

Quelques jours plus tard, il a reçu la visite d’agents des services secrets américains, munis d’un mandat pour fraude informatique. Il n’a pas été arrêté, mais les autorités ont saisi deux ordinateurs, un iPod et des cartes mémoire.

Le blogue spécialisé Mashable a demandé aujourd’hui à un professeur en droit si c’était illégal de prendre des photos de gens de cette façon, à leur insu. À son avis, non, comme il y a des caméras de surveillance dans les magasins, les gens sont photographiés ou filmés de toute façon.

Toutefois, selon un autre professeur en droit cité par Mashable, c’est plutôt le fait d’utiliser un ordinateur sans permission et d’y installer un programme qui est illégal.

De son côté, Kyle McDonald a décidé de ne pas commenter l’affaire, tant que celle-ci était l’objet d’une enquête. Son site, lui,  est encore en ligne. On peut également consulter ses autres créations ici.

Pour me joindre :