Global Voices, France 24 et le New York Times, entre autres,  rapportent aujourd’hui l’intéressante histoire de Manal al-Sharif, une Saoudienne qui a été arrêtée pour avoir bravé l’interdit fait aux femmes de conduire une voiture.

Mme Al-Sharif, qui a appris à conduire lors d’un séjour aux États-Unis, a été arrêtée dimanche, libérée sous caution quelques heures plus tard, puis arrêtée de nouveau lundi. Quelques jours plus tôt, elle avait mis en ligne une vidéo où on la voit au volant d’une voiture.

L’originale, qui avait été vue plus de 600 000 fois, a été retirée à la demande des autorités saoudiennes, mais des copies, comme celle-ci, continuent de circuler.

http://www.youtube.com/watch?v=-8MROOGba94

On assiste d’ailleurs à un véritable jeu du chat et de la souris en ligne, car en plus de la vidéo, un appel à une journée de désobéissance au volant, lancé sur Facebook par Mme Al-Sharif, a été retiré, avant qu’une copie apparaisse. Même chose avec cette vidéo, où la militante explique aux femmes comment participer à la journée du 17 juin.

http://www.youtube.com/watch?v=eLEMv6nPgec

On retrouve ces conseils sur des blogues comme Saudiwoman’s Weblog : elle indique qu’il n’y aura pas de rassemblement; les femmes qui veulent participer sont invitées à vaquer à leurs occupations quotidiennes, mais sans leur chauffeur. Seules les femmes qui ont un permis de conduire d’un autre pays sont invitées à participer. Des bénévoles apprendront aux femmes à conduire, tant que le gouvernement n’aura pas mis en place un système permettant aux femmes d’obtenir un permis de conduire. La ceinture de sécurité est de mise. Les femmes qui conduisent sont invitées à filmer et à mettre le tout en ligne.

De faux comptes Twitter au nom de Mme Al-Sharif sont également apparus en ligne. On pouvait y lire des messages qui affirmaient que la manifestation avait été annulée.

Soulignons enfin que des pages Facebook et Twitter ont vu le jour pour réclamer la libération de Manal al-Sharif.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb