Billets publiés en avril 2011

Média@McGill propose aujourd’hui dès 14 h 30 une conférence suivie d’une table ronde sur les médias sociaux et les mouvements sociaux au Moyen-Orient au Maghreb.

C’est Annabelle Sreberny, professeur des médias et de la communication à l’Université de Londres, qui présente la conférence d’ouverture portant plus précisément sur le Mouvement vert en Iran et le rôle qu’y jouent les médias.

Fadi Hammoud, journaliste indépendant, et Aziz Salmone Fall, du Groupe de recherche d’initiative pour la libération de l’Afrique, prennent également part à la table ronde qui suivra la conférence. Il sera question des mouvements sociaux et des médias sociaux qui ont marqué l’actualité dernièrement.

J’assiste à cet événement et j’enverrai des messages par Twitter. Vous pourrez ainsi suivre les grandes lignes de cet événement.




Avez-vous entendu parler du conflit ivoirien sur les médias sociaux? Certes, les médias traditionnels couvrent le conflit. Mais des vidéos sur YouTube? Des blogueurs en direct d’Abidjan? La situation se compare difficilement aux révoltes populaires en Tunisie, en Égypte et dans plusieurs pays du Magreb et du Moyen-Orient.

« Il faut faire attention et être vigilant aux autres révolutions qui ne se passent pas de manières aussi flamboyantes, mais qui sont aussi là sur le terrain », me disait mercredi Béatrice Vaugrante, directrice générale d’Amnistie internationale pour le Canada francophone.

« En Côté-d’Ivoire, il y a encore des gens qui prennent énormément de risques. Regardez les massacres qui se passent là-bas. En Haïti, il y a des femmes qui se font violer tous les jours », ajoutait-elle.

« Il ne faut pas oublier les révolutions qui sont moins bruyantes et aussi le fait que ces moyens technologiques-là sont parfois d’une manière systémique un peu discriminants »

– Béatrice Vaugrante, directrice générale d’Amnistie internationale pour le Canada francophone

Ces propos, elle les a tenus en marge de la conférence du grand patron d’Amnistie internationale, Shalil Shetty, qui était à Montréal pour lancer les activités du 50e anniversaire de l’ONG.

Le thème de sa conférence? « L’évolution des technologies de l’information et les droits humains dans le monde ».

Car Amnistie internationale mise beaucoup sur les nouvelles technologies pour défendre les droits de l’homme et mobiliser ses quelque 3 millions de militants dans plus de 150 pays. Signe des temps, l’ONG devrait lancer son application iPhone la semaine prochaine.

Pour les défenseurs des droits de l’homme, les médias sociaux sont fort utile pour « témoigner, dénoncer et mobiliser », explique Béatrice Vaugrante. « On l’a vu au Kenya quand on a fait notre campagne sur les évictions forcées. Les cellulaires ont été un énorme outil pour divulguer l’information et mobiliser. On le voit aussi en Chine où de plus en plus d’internautes et de blogueurs passent des informations à leurs risques et péril.»

Même utilité présentement en Libye : « On a [la chercheuse] Donatella Rivera en ce moment en Libye qui nous dit le jour-même à travers son blogue « Voici ce que j’ai fait, voici les victimes que j’ai rencontrées », donc c’est chaud et c’est fait par un expert. Ça aide nos gens sur le terrain et ça nous aide aussi à diffuser l’information  », explique Mme Vaugrante.

Mais la forte médiatisation sociale de certains conflits se fait-elle au détriment d’autres crises?

« On sait que les populations rurales et les femmes, qui en général sont moins éduquées, ont moins de revenus et n’ont pas forcément accès à ces moyens de technologies. Donc en tant que militants des droits humains, il faut qu’on prenne en compte ces enjeux-là », explique Béatrice Vaugrante.

Et vous, avez-vous l’impression que les médias sociaux vous permettent d’être mieux informés au sujet des conflits aux quatre coins de la planète?

Pour me joindre :

Vincent GrouUne candidate conservatrice présente ses excuses

par

 publié le 1 avril 2011 à 12 h 00

Cheryl Gallant, candidate conservatrice dans Renfrew-Nipissing-Pembroke, a présenté ses excuses au chef libéral, Michael Ignatieff.

Samedi dernier, lors du lancement de la campagne, elle avait demandé à M. Ignatieff, via Twitter, de ne pas imposer de taxe sur le carbone. Dans son message, elle appelait le chef libéral « Igaffi », en référence au colonel libyen Mouammar Kadhafi (Gaddafi en anglais).

Le message a été retiré de son compte, mais a été suffisamment repris ou cité sur la toile pour que Mme Gallant présente ses excuses via Twitter.

Vendredi matin, le chef conservateur a été questionné au sujet des publicités de son parti qui attaquent le chef libéral. Il a répondu que c’était à Michael Ignatief de justifier ses propos.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Vincent GrouQuelques poissons d’avril électoraux

par

 publié le 1 avril 2011 à 11 h 17

En ce 1er avril, certains auront encore plus tendance à se méfier de ce que disent les politiciens, surtout en campagne électorale.

Et les blagues ne manquent pas. Soulignons celle de Steve Faguy, alias Fagstein (dont le sens de l’humour s’étend bien au-delà du 1er avril), qui affirmait ce matin  que les codes QR des pancartes électorales de Justin Trudeau menaient vers un site porno. Détail intéressant, le candidat libéral dans Papineau a joué le jeu, affirmant sur Twitter que son équipe travaillait à régler le problème. Son bureau de comté a par la suite dissipé tout doute en confirmant qu’il s’agissait d’une blague, avant qu’il ne l’indique lui-même sur Twitter.

Photo : Steve Faguy

Les libéraux ont également pris pour cible les conservateurs, en faisant circuler un communiqué bidon ou le porte-parole Jean-Paul Desbiens (alias le frère Untel, le porte-parole en anglais est Charles Dodgson, alias Lewis Carroll) invite les internautes à visiter le site Notre région au pouvoir. Le lien renvoie à une page aux couleurs du Parti conservateur qui titre « Nos copains au pouvoir » et qui critique le bilan du gouvernement Harper.

Les journalistes qui suivent la campagne semblent s’amuser eux aussi. Rosemary Barton @RosieBarton publie une photo de journalistes arborant une fausse moustache à la conférence de presse de Jack Layton.

Photo : Rosemary Barton

Mon collègue Philipe Leblanc, qui suit également la campagne du chef néo-démocrae, nous signale cette photo des journalistes moustachus :

Photo : La Presse Canadienne / Andrew Vaughan

De son côté, le chef bloquiste, Gilles Duceppe, déclare sur Twitter être à l’Aquarium de Québec ce matin et que le bilan des conservateurs dans la région « est un gros poisson d’avril ».

Soulignons également le journal Ensemble pour demain qui publie un article selon lequel les conservaeurs annoncent la construction d’un nouveau pont Champlain en PPP coopératif.

Mise à jour, 16 h 40 : Le Times Colonist annonce que l’actrice d’origine canadienne Pamela Anderson sera candidate pour le Parti vert. L’article est rédigé par une certaine Avril Primer…!

Vous avez vu passer des poissons d’avril électoraux qui nous ont échappé? Faites-nous signe!

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Florent DaudensLa revue du web – Spéciale poissons d’avril

par

 publié le 1 avril 2011 à 9 h 52

La revue du webDeux pour un sur les poissons d’avril! Après la revue du web spéciale poissons d’avril électoraux, en voici une autre qui recueille quelques perles du web.

Hulu version années 90

Le site de vidéos en ligne adopte une interface pour le moins rétro.

Profession : autocompléteur

Un poisson signé Google.

L’entreprise propose aussi Gmail Motion pour gérer ses courriels avec les mouvements du corps, ou encore un filtre « 1911 » sur les vidéos de YouTube. On peut lire une liste détaillée des différentes farces de l’entreprise ici.

BoingBoing passe au payant

Avec quelques références à la récente décision du New York Times.

Le Vieux-Rosement annexé au Plateau-Mont-Royal

Une annexion qui serait même préparée « depuis plusieurs années », en douce. Une suggestion de Lisa Marie Noël, de Rue Masson.

Les Canadiens en rose

Un article envoyé par Safarir. Méfiance…

Une fête franco-manitobaine

Annoncé par Radio-Canada Manitoba et le Festival du Voyageur, ce poisson d’avril propose une fête franco-manitobaine calquée sur le modèle de la fête franco-albertaine et de la Fête fransaskoise. À moins que cette idée n’en reste pas là.

Québec revoit la gestion des éoliennes

Une idée du Devoir.

En attendant le mariage du prince William et de Kate Middleton

Le quotidien britannique The Guardian propose un blogue en direct, 24 heures sur 24, en attendant la cérémonie du 29 avril prochain. Le journal envisage même de sortir une ligne de porcelaine décorative à l’effigie du couple. Vu sur l’AFP.

A l’anniversaire de Sarkozy, Carla chante : « N’y retourne pas »

Ou quand l’épouse du président français demande à son mari de ne pas briguer de second mandat.

Tempête de sable à l’horizon

Selon La Chaîne Météo une tempête de sable menace la France. Le pays bientôt transformé en désert? Réponse et explications ici. Une suggestion de Chantal Guertin.  

À trottinette

Starbucks propose une application pour téléphones intelligents afin de se faire livrer des cafés dans la rue. Une suggestion de Benoît Pitre.

Et aussi : la sélection du New York Times.

En avez-vous vu d’autres? Faites-nous signe!

Pour me joindre :