Billets publiés le 21 mars 2011

Florent DaudensLa revue du web – 21 mars 2011

par

 publié le 21 mars 2011 à 17 h 32

La revue du webFlash est-il menacé?

Le Monde fait le point sur ce langage informatique avec Michaël Chaize, représentant de cette technologie en Europe. Et ce, au moment où le HTML intègre plusieurs de ses fonctions et alors qu’Apple a exclu ce langage de ses appareils.

Google condamné à payer une amende de 100 000 euros

En France, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), l’équivalent du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, a condamné l’entreprise américaine pour avoir collecté des données sur les réseaux sans fil pour ses services de cartographie (dont Street View).

Le cours du mégaoctet en chute libre

De 10 000 $ en 1956, le prix du mégaoctet est passé à 8,21 ¢ l’an dernier.

Pour me joindre :

Florent DaudensTwitter, 5 ans de 140 caractères

par

 publié le 21 mars 2011 à 11 h 27

Le réseau de microblogage Twitter souffle ses cinq bougies aujourd’hui. Pour souligner son anniversaire, l’entreprise s’offre un bilan chiffré qui donne le vertige. On apprend ainsi que le réseau a enregistré 177 millions de tweets au mois de mars et que le record du nombre de tweets par seconde s’élève à 6939, lors du nouvel an au Japon cette année. Pas un mot toutefois sur le nombre de comptes en activité.

Cet anniversaire s’avère aussi l’occasion d’inviter quelques vedettes à côtoyer d’illustres inconnus pour évoquer l’importance de Twitter en vidéo. On y apprend entre autres que le rappeur Snoop Dogg apprécie particulièrement Martha Stewart.

L’un des cofondateurs du réseau, Jack Dorsey, revient d’ailleurs sur les débuts de ce qui s’appelait alors Twttr. Pour la postérité, le premier tweet est plutôt sibyllin : « j’invite des collègues », écrivait-il le 21 mars 2006.

Au moins, Twitter peut se consoler en regardant les premiers lignes envoyées sur d’autres inventions, comme le relate ce savoureux article de la BBC. Sur YouTube, la première vidéo était au zoo, avec pour premiers mots « Bon, nous sommes ici devant des éléphants ». Et puis plusieurs tweets se sont avérés marquants, comme le montre France 24 avec cette sélection.

Aux côtés de Google, de Facebook et autres, Twitter a souvent été cité comme un outil important dans plusieurs révoltes, que ce soit en Iran après les élections présidentielles de 2009 où plus récemment dans le monde arabe. Le réseau a d’ailleurs tenté de contourner le blocage de l’accès à Internet par plusieurs régimes en offrant la possibilité d’envoyer des messages vocaux convertis ensuite en texte.

Mais Twitter peut aussi servir pour des usages plus triviaux, comme le souligne Libération qui évoque un outil « intrinsèquement neutre ». Et d’ajouter : « Libre à vous de vous abonner à la prose en moins de 140 caractère d’un Prix Nobel ou de lui préférer Justin Bieber, voire de ne pas choisir entre les deux ».

Au Québec, un sondage du CEFRIO évalue à 11 % la proportion d’internautes québécois inscrits à Twitter en 2010.

De leur côté, les entreprises s’en servent de plus en plus pour vendre leurs produits. Mon collègue Francis Labbé s’est d’ailleurs penché sur le cas de Lise Watier, une entreprise qui affecte à temps plein une de ses employées aux réseaux sociaux.

Reste à voir comment Twitter va évoluer au cours des prochaines années, particulièrement au niveau économique. Les fondateurs n’envisagent pas une entrée en bourse pour l’instant, alors que l’entreprise est évaluée à 4,5 milliards de dollars.

En passant, si vous voulez lire ou écrire des messages au sujet de cet anniversaire, le mot-clé retenu est #5yrs.

Pour me joindre :

Florent DaudensLes frappes occidentales continuent en Libye

par

 publié le 21 mars 2011 à 10 h 16

Les forces de la coalition ont poursuivi leur offensive contre le régime de Mouammar Kadhafi et ont touché dimanche soir un bâtiment du complexe résidentiel du dirigeant libyen, à Tripoli. Vous êtes d’ailleurs nombreux à réagir à cette opération dans notre article à ce sujet.

Sur le terrain, le régime libyen a libéré quatre journalistes du New York Times ce matin, après six jours de détention. Une bonne nouvelle qui ne doit pas faire oublier les autres journalistes toujours détenus, dont quatre d’Al-Jazeera, a souligné le chroniqueur du quotidien new-yorkais Nicholas Kristof.

Le quotidien propose d’ailleurs une douzaine de portraits de jeunes dans le monde arabe pour illustrer cette génération montante.

Et si vous vous demandez pourquoi l’opération de la coalition s’appelle « Aube de l’odyssée », Slate se penche sur l’origine des noms des opérations militaires.

Pour me joindre :