Billets publiés le 11 mars 2011

Vincent GrouSéisme au Japon et alertes au tsunami

par

 publié le 11 mars 2011 à 16 h 30

Nous suivons toute la journée les réactions en ligne à ce puissant séisme qui a frappé le Japon et aux nombreuses alertes au tsunami provoquées par la secousse. Les mises à jour les plus récentes se trouvent en haut de page.

19 h 55 : Ceci conclut notre couverture pour aujourd’hui. Bon week-end à tous.

19 h 50 : Une page d’aide (en japonais) a été mise en ligne et utilise la technologie Ushahidi.

19 h 40 : Technology Review, une publication du MIT, explique comment fonctionne le système d’alerte aux tsunamis au Japon.

19 h 35 : Intéressant article du Time qui explique comment les Japonais sont devenus experts en prévention de désastres.

17 h 50 : Mise à jour de notre liste Twitter pour suivre la situation au Japon. N’hésitez-pas à nous suggérer des comptes à suivre.

17 h 25 : Nouveau dossier en ligne sur Radio-Canada.ca, Séisme et tsunami au Japon.

17 h 10 : Cette carte de l’International Nuclear Safety Center montre l’emplacement des réacteurs nucléaires au Japon :

16 h 45 : Techland propose une série d’applications pour appareils mobiles qui peuvent être utiles en cas de tremblement de terre.

16 h 40 : Dans ce billet de blogue, Flickr publie une sélection d’images du séismes. Celles-ci sont d’ailleurs très nombreuses sur Flickr.

16 h 30 : Selon une dépêche de Reuters, qui cite l’agence japonaise Kyodo, le niveau de radioactivité serait huit fois supérieur à la normale à l’entrée de la centrale nucléaire de Daichi. De son côté, l’Agence internationale de l’énergie atomique publie des bulletins d’alerte sur les centrales japonaises.

16 h 20 : Cette photo a abondamment circulé aujourd’hui sur la toile. Elle montre deux présentatrices qui ont pris des précaustions en cas de réplique.

15 h 30 : Impressionnante photo qui montrerait une faille dans le sol, à la suite du séisme.

15 H 15 : Le New York Times vient de mettre en ligne cette carte interactive du séisme avec informations et photos.

15 h 10 : Sur Facebook, les pages Japan Earthquake et Solidarity with the victims of the earthquake and tsunami in Japan 2011 semblent être celles qui attirent le plus de sympathuisants pour le moment.

15 h 05 : La section Citizentube de YouTube comprend de nombreuses vidéos consacrées au séisme.

14 h 15 : Vidéo de la BBC qui montre d’imenses tourbillons provoqués par le séisme.

14 h 10 : Cette page regroupe les ressources mises en ligne par Google pour venir en aide aux sinistrés.

13 h 45 : La NOAA, agence américaine des océans, a mis en ligne une animation du tsunami qui a suivi le séisme. Il s’agit d’un document Quick Time, il peut donc prendre un peu de temps à charger sur votre ordinateur. La NOAA a également mis en ligne cette carte et celle-ci qui montrent la force du tsunami.

13 h 10 : Cette webcam diffuse en direct des images d’Ocean Beach, à San Francisco. Rappelons que la côte ouest du Canada et des États-Unis pourrait être touchée par d’importantes vagues.

12 h 55 : Nouvel album photo des effets du tsunami mis en ligne par @wanchan11.

12 h 40 : Cette spectaculaire vidéo mise en ligne par le Lede montre des gratte-ciel de Tokyo qui tanguent pendant le séisme. Cette vidéo montre très bien comment les immeubles japonais, conçus pour résister aux séismes, réagissent aux secousses.

12 h 30 : Cette vidéo a été tournée dans un supermarché de Tokyo durant le séisme :

http://www.youtube.com/watch?v=x9QNzGY0qxw

12 h 25 : Cette carte interactive montre les abris temporaires mis à la disposition de la population.

12 h 15 : Un outil de l’USGS permet de voir, en temps réel sur Google Earth, les nombreuses répliques du séisme. Il s’agit de télécharger ce fichier et l’exécuter pour le voir dans Google Earth. Si Google Earth n’est pas installé sur votre ordinateur, vous pouvez tout de même voir ces répliques en allant sur cette page.

12 h 10 : D’autres informations en français en provenance du Japon sur Gameblog.fr.

12 h 05 : Quelques dossiers et graphiques interactifs sur les séismes et les tsunamis, sur Radio-Canada.ca, sur Libération et sur le Guardian.

11 h 40 : Sur Yoimuri Online, vidéo de l’incendie d’une raffinerie dans la préfecture de Chiba, au sud-est de Tokyo.

11 h 30 : Nouvelle galerie d’images de la situation au Japon.

11 h 25 : Mark Honda (@SamuraiMobile) signale sur son blogue, Samurai Mobile, on trouve les explications pour regarder les télévisions japonaises qui webdiffusent des informations sur la situation.

11 h 20 : Comme le rapporte Storyful, les gens qui sont au Japon et qui doivent lancer un appel à l’aide sont invités à utiliser le mot-clé #j_j_helpme.

11 h 15 : Deux sites d’information du Japon en anglais : The Japan Times et le Daily Yomiuri Online. D’autres suivront.

11 h 05 : Voici un album photo qui montre des employés de la Croix-Rouge, à Osaka, qui mettent en branle les mesures d’urgence.

10 h 55 : Cette vidéo a été tournée à Tokyo pendant le séisme :

10 h 50 : David Michaud signale cet impressionnant album photo sur le site web du quotidien espagnol El Pais.

10 h 40 : Voici une liste Twitter que je suis en train de constituer pour suivre la situation au Japon. N’hésitez pas à me signaler des comptes à ajouter à la liste.

10 h 35 : Le caméraman et journaliste français David Michaud, qui habite au Japon depuis 2007, rend compte du séisme sur son blogue Le Japon.fr. Il a notamment tourné cette vidéo dans un magasin de Yokohama, où il se trouvait pendant la secousse. Vous pouvez également le suivre sur Twitter : @lejapon.

10 h 25 : Cette vidéo du Guardian montre la réaction du premier ministre japonais, Naoto Kan, et des parlementaires pendant le séisme.

10 h 10 : Impressionnante vidéo tournée à Aoba.

10 h 05 : Vidéo prise par un résident de Tokyo, dans sa chambre, pendant le séisme :

9 h 50 : Le Guardian propose une carte des séismes dans le monde, mise à jour en temps réel :

9 h 22 : Le ministère canadien des Affaires étrangères publie une section spéciale sur le séisme au Japon. Deux numéros de téléphone peuvent être utilisés par les gens qui croient que des proches peuvent être en difficulté : le 613-943-1055 ou au 1-800-387-3124. Ce dernier numéro est sans frais au Canada.

9 h 20 : Comme ce fut le cas lors de précédentes catastrophes naturelles, Google a mis en ligne son outil de recherche de personnes disparues.

9 h 15 : L’agence américaine des océans (NOAA) publie de son côté son bulletin d’alerte au tsunami.

9 h 05 : Les données techniques sur le séismes se trouvent sur le site de l’USGS, le centre américain de surveillances géologique. Résumé de la secousse, cartes, données techniques, etc.

Catherine BolducLa revue du web – 11 mars 2011

par

 publié le 11 mars 2011 à 16 h 21

La revue du webLa Presse tournerait le dos au papier

Selon Le Devoir, la direction du journal La Presse envisage d’abandonner progressivement le format papier et d’avoir recours à la diffusion numérique d’ici 2013.

Journée mondiale contre la cybercensure

C’est demain, 12 mars, qu’aura lieu la Journée mondiale contre la cybercensure. L’événement, qui est organisé par Reporters sans frontières, vise à promouvoir le libre accès à Internet.

Que sont devenus les sites de téléchargement de musique?

Plus de 10 ans après le lancement de Napster, Le Monde nous dit ce que sont devenus les principaux sites de partage de fichiers musicaux.

Sur les pas de Kate et William

Google a créé une animation 3D qui montre le parcours qu’emprunteront le prince William et sa douce moitié à la suite de leur mariage royal en avril prochain.

Le combat des livres

Encore cette année, Radio-Canada vous invite à participer au Combat des livres en nous faisant connaître votre ouvrage préféré sur la page du concours.

Pour me joindre :

Vincent GrouRSF récompense un blogueur tunisien

par

 publié le 11 mars 2011 à 8 h 52

L’organisme Reporters sans frontières (RSF) remet aujourd’hui son prix du Net-citoyen, qui récompense un blogueur, un journaliste en ligne ou un cyberdissident qui a œuvré pour la promotion de la liberté d’expression sur Internet.

Cette année, le prix va à Astrubal, cofondateur du blogue tunisien Nawaat.org, très actif pendant le soulèvement qui a mené à la chute du régime Ben Ali.

« Aucun média ne peut faire l’impasse sur les nouvelles sources d’information que sont les réseaux sociaux, les sites de partage de vidéos », a déclaré le secrétaire général de RSF ,Jean-François Julliard. « Ce sont parfois les seules sources d’information que l’on a », a-t-il ajouté.

« L’exemple de la Tunisie, de l’Égypte et de la Libye avait démontré qu’on ne pouvait plus ignorer ces nouvelles sources d’informations », a pour sa part déclaré le lauréat, commentant l’influence des blogues sur le journalisme. « Ce n’est pas contraire à la déontologie journalistique que de dire « voilà la source dont nous disposons » tout en indiquant les conditions d’obtention des informations », a-t-il ajouté.

Ce prix est remis alors que le 12 mars maque la Journée mondiale contre la cybercensure, initiative lancée par RSF en 2008. Pour l’occasion, l’organisme publiera une mise à jour de sa liste des pays ennemis d’Internet. Le prix est remis en partenariat avec Google.

À consulter également, le dossier Tunisie : La toile emprisonnée, de mes collègues Kamel Bouzeboudjen et Zouheir Elchami.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb