RIVE-SUD Pour mieux comprendre votre milieu

Courir pieds nus jusqu’au bout du monde

Au mois de mai, Joseph Michael Liu Roqueni se lancera dans une course qui le mènera de Montréal au point le plus au sud de l’Argentine… la plupart du temps sans souliers.

Certains diront que ce Sino-Mexicain vivant à Mont-Saint-Hilaire est fou. Le principal intéressé est bien d’accord, et fier de l’être. Aussitôt qu’il aura terminé ses études en génie industriel à l’Université Concordia, il entamera un voyage de deux ans, sur quelque 19 000 kilomètres.

Joseph Michael Liu Roqueni courra donc plus d’un marathon par jour, cinq fois par semaine, pour atteindre son objectif. Un coureur qui n’a pas froid aux pieds…

En complément

Running to the End of the World
La page Facebook de Running to the End of the World

Vos contributions