RIVE-SUD Pour mieux comprendre votre milieu

Sexe, webcam et extorsion à Châteauguay

Sexe, webcam et extorsion à Châteauguay

La police met en garde la population contre les risques de se dénuder devant une webcam avec un inconnu. Trois hommes de Châteauguay l’ont appris à leurs dépens dans les dernières semaines, après avoir été victimes d’extorsion.

Deux d’entre eux se sont exhibés sur un site pornographique. Une personne s’est alors interposée en menaçant de publier la vidéo, enregistrée à leur insu, à moins qu’ils ne paient une rançon de plusieurs centaines de dollars. Dans la troisième affaire, l’homme s’est dévêtu lors d’une discussion en ligne avec une femme. Celle-ci l’aurait également menacé de publier la vidéo s’il ne payait pas entre 100 $ et 500 $. Au final, les vidéos de deux des trois hommes ont fini par être publiées sur Internet.

Pour le moment, il n’y a aucun moyen de retrouver les coupables. « Ils pourraient être n’importe où dans le monde », explique Nadia Grondin, du Service de police de Châteauguay.

Elle rappelle qu’en 2008, la Sûreté du Québec a arrêté 17 pirates québécois qui commandaient à distance les webcams de près de 100 000 ordinateurs dans 54 pays. Ils utilisaient la webcam de leurs victimes pour les photographier à leur insu.

La police recommande de débrancher la webcam quand on ne l’utilise pas ou d’installer un papier pour cacher la caméra.

En complément

Communiqué du Service de police de Châteauguay

Vos contributions