RIVE-SUD Pour mieux comprendre votre milieu

Ravitailler les satellites à partir de Saint-Hubert

Les ingénieurs de l’Agence spatiale canadienne (ASC) en collaboration avec leurs collègues de la NASA exécutent en ce moment la mission robotique la plus complexe jamais réalisée dans l’espace. À partir de leurs centres de contrôle respectifs à Saint-Hubert et à Houston, les deux équipes simulent le ravitaillement d’un satellite en orbite à l’aide du robot Dextre installé à l’extrémité du Canadarm2.

Le but de la mission est de démontrer qu’il est possible de transférer de l’éthanol dans un satellite qui a épuisé les réserves de carburant qui lui permettent normalement de s’orienter en fonction des besoins de ses panneaux solaires et ses antennes de télécommunication.

Ce travail de pompiste de l’espace est toutefois plus complexe qu’il n’y paraît. Les satellites n’ayant pas été conçus pour être ravitaillés en orbite, l’accès au réservoir de carburant nécessite plusieurs opérations comme le découpage d’un revêtement isolant, la coupe de câbles de sécurité, de même que la manipulation de capuchons, de robinets et de valves de formes très variées.

Toutes ces étapes sont présentement testées sur une maquette de satellite qui a été installé à l’extérieur de la Station spatiale internationale lors du dernier vol de la navette spatiale en 2011. Quatre outils de précision ont été spécifiquement conçus par les ingénieurs canadiens pour permettre à Dextre, le robot qui sert normalement à l’entretien de la station, de simuler l’opération de ravitaillement.

Le superviseur des contrôleurs de mission à l’ASC, Mathieu Caron, explique que la possibilité d’augmenter la durée de vie des satellites suscite beaucoup d’intérêt dans l’industrie spatiale.

Bien que Dextre et le Canadarm2 n’aient pas été conçus pour permettre l’interception et la réparation d’un satellite, Mathieu Caron estime que les leçons tirées de cette expérience vont permettre à l’Agence et aux entreprises canadiennes de se maintenir à la fine pointe de la robotique spatiale.

En complément

Dix chandelles pour le Canadarm2
Article de Radio-Canada.ca – 19 avril 2011

Vos contributions