RIVE-SUD Pour mieux comprendre votre milieu

Traire une vache avec un téléphone

Une quarantaine d’applications mobiles destinées aux fermiers cette année au Salon de l’agriculture de Saint-Hyacinthe. Aucune n’avait été présentée à la dernière édition.

Secco, une entreprise de Saint-Hyacinthe, a développé une application pour contrôler la température et le taux d’humidité des bâtiments à distance grâce à un téléphone intelligent ou une tablette. « C’est vraiment la mode, les gens veulent plus de latitude au niveau de leur production, mais aussi plus de sécurité et de communication avec leur bâtiment », souligne Stéphane Cloutier, directeur des ventes internationales de Secco.

La technologie mobile adaptée aux agriculteurs est en plein boom, mais la robotisation continue elle aussi d’évoluer. Par exemple, six fermes de la périphérie de Montréal ont adopté le robot d’affouragement Lely Juno – il fait une apparition à la 27e seconde dans la vidéo au haut de l’article. Il permet de pousser le foin vers les vaches pendant que l’agriculteur dort ou travaille ailleurs.

Une autre compagnie de Saint-Hyacinthe, Laguë, propose une application pour cartographier les plantations de semis. Grâce à des capteurs, l’agriculteur peut voir les zones où il a oublié de planter. Une des applications les plus étonnantes permet à un producteur de lait de contrôler à distance un robot qui trait les vaches. Yannick Daudin nous en parle dans cette vidéo.

En complément

Une première maison de répit pour les agriculteurs en détresse

Vos contributions