RIVE-NORD Pour mieux comprendre votre milieu

Deux acteurs importants du monde des effets spéciaux choisissent les Laurentides

Alors que l’industrie québécoise des effets visuels pour le cinéma et la télévision est concentrée à Montréal, Modus FX et Hybride ont fait bande à part en optant pour les Laurentides.

Dans son studio de Sainte-Thérèse, Modus FX fait du feu, des cicatrices, multiplie les foules, invente des monstres… qui se retrouvent ensuite sur les grands écrans dans le monde.

Fondée en 2007, l’entreprise d’effets visuels a choisi de s’installer en banlieue dans une ancienne quincaillerie pour se « démarquer » de ses concurrents montréalais. Elle y trouvait aussi un avantage économique, le bâtiment y étant moins cher au pied carré, selon Yanick Wilisky, cofondateur de l’entreprise.

Aujourd’hui, Modus FX compte pas moins de 80 employés à temps plein. Ce nombre peut dépasser la centaine en fonction des contrats.

Modus FX a collaboré à plus d’une trentaine de films, de séries télé et de publicités. Ses clients sont surtout américains. Elle est aussi derrière le tout premier film d’animation 100 % québécois, La légende de Sarila, sorti en salle l’hiver dernier.

Hybride, la précurseure

Bien avant que Modus FX ne voie le jour, l’entreprise Hybride s’est installée dans les Laurentides, à Piedmont, en 1991.

Avec sa centaine d’employés à temps plein, c’est un des chefs de file de l’industrie. Hybride a entre autres collaboré à des films tels qu’Avatar et Sin City.

Être dans les Laurentides, « entre quatre sapins », selon l’expression de son président, Pierre Raymond, a des avantages. « Ça renforce le côté secret ou intimiste des productions sur lesquelles nous travaillons et que nous voulons garder secrètes. »

Avec Internet, le positionnement géographique d’une entreprise dans ce domaine n’a plus grand importance, selon M. Raymond. « Les réalisateurs, on ne les voit plus, mais nous sommes avec eux tous les jours. Nous partageons notre écran, et c’est comme s’ils étaient assis à côté de nous », explique-t-il.

Dans quels films pourra-t-on voir les effets de Modus FX et d’Hybride?

Modus FX a créé de nombreux effets spéciaux dans le film Insaisissables, qui a pris l’affiche vendredi dernier partout en Amérique du Nord. On pourra aussi voir ses réalisations dans le film This is the end à compter du 12 juin.

Quant à Hybride, on pourra constater son talent dans au moins trois films hollywoodiens cet été : White House down, en salle le 28 juin, Pacific rim, en salle le 12 juillet, et The Smurfs 2, en salle le 31 juillet.

Vos contributions