RIVE-NORD Pour mieux comprendre votre milieu

Mirabel : Hubert Meilleur ne partira pas avant la fin de son mandat

Le maire de Mirabel, Hubert Meilleur, a dit non lundi soir à des citoyens venus expressément lui demander de quitter ses fonctions.

« C’est difficile d’avoir confiance, puisque vous ne voulez pas répondre. La perte de confiance des Mirabellois est majeure. Tant qu’on ne sait pas ce qui se passe, c’est de bon aloi que de vous demander de quitter votre poste », a déclaré Marjolaine Goudreau lors de la séance du conseil municipal.

« C’est votre opinion. Ce n’est pas celle de tous les Mirabellois », lui a rétorqué le maire.

Hubert Meilleur s’est retrouvé au centre d’une controverse fin janvier lorsqu’un témoin de la commission Charbonneau a admis lui avoir remis de l’argent comptant pour financer ses campagnes électorales.

L’ingénieur Michel Lalonde a révélé que c’était M. Meilleur lui-même qui, en 2009, avait sollicité ces sommes.

Deux jours plus tard, M. Meilleur a annoncé qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat lors des élections municipales de novembre prochain, se refusant toutefois à lier son annonce aux révélations de la commission Charbonneau. Il est en poste depuis 26 ans.

« La commission Charbonneau sait exactement ce qui s’est passé. Elle a un rapport à faire et elle le fera en temps et lieu. »
— Hubert Meilleur, maire de Mirabel

L’intervention de Mme Goudreau a été suivie de celle d’un citoyen exprimant quant à lui son entier soutien au maire.

Mais un autre, parmi la quarantaine de citoyens présents, est revenu à la charge sur les allégations évoquées à la commission Charbonneau.

« Si je me présentais [aux prochaines élections], je suis certain que je serais réélu », lui a répondu M. Meilleur.

Vos contributions