Billets classés sous « Karim Ouellet »

Ce n’est qu’un au revoir….

Vendredi 17 mai 2013 à 15 h 51 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Stanley Péan

Quelle année ce fut pour moi, comme parrain des Révélations Radio-Canada en jazz! Non seulement j’ai pu présider fièrement (et deux fois plutôt qu’une) à la célébration du premier quinquennat de cette initiative en compagnie des cinq artistes primés depuis 2008, mais j’ai eu l’infini bonheur de côtoyer, sur scène, en ondes et dans la vie, ce diable de trompettiste et compositeur qu’est Jacques Kuba Séguin.

 

 

Au fil des 12 derniers mois, notre complicité sans cesse grandissante nous a permis de mettre en branle certains projets qui nous tenaient à cœur, et même d’en concrétiser, par exemple cette tournée de deux semaines en Pologne qui fut l’occasion pour Kuba et moi d’approfondir notre connaissance du jazz polonais et de faire partager nos émois aux auditeurs de Quand le jazz est là. Et puis, tenez-vous-le pour dit : notre chanson March in Warsaw, fruit de l’expédition polonaise, n’est que le premier jalon d’une collaboration appelée à se poursuivre. Ne serait-ce que pour la fraternité qui nous unira désormais à la vie et à la mort, je suis ravi d’avoir parrainé Jacques Kuba Séguin.

 

Rebecca Makonnen

 

Deux parcours sans faille, deux fusées : Lisa LeBlanc et Karim Ouellet ont été chanceux, mais ils ont surtout travaillé fort. L’été dernier, j’interviewais mon Acadienne préférée avant son spectacle de la Saint-Jean dans le quartier Villeray. Déjà, elle était prudente, voire méfiante, devant les exigences du métier et le prix à payer lorsqu’on ne peut plus se réfugier dans l’anonymat. Elle en a pris conscience au bon moment. Même chose pour Karim, un as des réseaux sociaux et l’image de marque faite maison (le renard lui appartient désormais, c’est sa signature) qui a accueilli les triomphes et les succès avec calme et sagesse, un peu comme s’il se protégeait. Je leur souhaite de rester lucides, ludiques et, surtout, de passer de belles vacances.

 

 

 

Françoise Davoine

Déjà terminée, l’année Révélation de Philippe Sly… incroyable! J’avoue que le début de notre collaboration « marraine-filleul » a été plus que fulgurant avec sa victoire au CMIM 2012! Récitals en Europe, stage d’opéra à Salzbourg, tournée dans les provinces atlantiques, concerts à Montréal, résidence à l’Opéra de San Francisco, quelle belle année il a connue! Il a souvent fallu l’attraper au vol, mais je ne m’en plains pas, puisque c’est la rançon de la gloire! J’étais trop heureuse de voir tout ce que la vie lui apporte de beau. Au fil des mois, j’ai découvert que Philippe a le don le plus précieux qui soit, hormis sa voix d’or et son charme : celui de la sincérité, de la gentillesse et du souci des autres! Je le sais, parce que vous avez été touchés par sa générosité chaque fois qu’il est passé en studio!

Je sais qu’une grande carrière l’attend, et je lui souhaite surtout une vie personnelle riche et lumineuse, et je veux qu’il sache que… marraine un jour, marraine toujours!

 

 Philippe Fehmiu

Je regardais Rômmel évoluer depuis déjà quelque temps. Sans jeu de mots, cette année, il s’est révélé à nous. Je l’ai vu prendre de l’assurance, de la maturité artistique, en plus de m’épater par son talent de guitariste. Je me suis alors dit, ça y est, un artiste est né! Il sera parmi les grands et pour longtemps. Nous avons réussi à réaliser un de ses rêves : jouer sur la même scène que Gilberto Gilbert. Je lui souhaite de réaliser tous ses rêves et de mener une belle et longue carrière entre sa terre natale, le Brésil, et ici.

 

 

Enfin, lors de notre première rencontre, j’écrivais dans ce blogue, « Rômmel, tu es beau à voir grandir ! ». Aujourd’hui, nos chemins s’éloignent, mais pour si peu, et je le répète encore : « Rômmel, tu es beau à voir grandir !

Karim Ouellet a présenté les chansons de son deuxième album, Fox, sur la scène de la Maison de la culture Pointe-aux-Trembles en février dernier, avec sa fidèle bande de musiciens.

 

Karim Ouelet a le souci du détail et aime bien faire les choses. C’est avec l’œil aguerri de la metteure en scène Brigitte Poupart que la Révélation Radio-Canada 2012-2013 a préparé ce spectacle, afin de mettre en valeur ses nouvelles compositions. Les éclairages de Mathieu Roy ont aussi apporté beaucoup à la facture du spectacle.

Chaque détail a été soigneusement réfléchi et travaillé, pour former un univers musical aux couleurs du nouvel album. Karim a aussi puisé dans l’univers imaginaire et ludique de son premier album, Plume.

 

La marraine de la Révélation Radio-Canada, l’animatrice Rebecca Makonnen, était bien fière du beau chemin parcouru par Karim depuis ses débuts. La soirée a été à l’image du chanteur : candide, électrique et groovy.

Espace musique a capté le moment, à vous d’aller faire un tour dans l’univers de notre Révélation chanson.


Karim Ouellet : voix et guitare
Claude Bégin : claviers et chœurs
Heythem Tlili : percussions et chœurs
Emanuel Lajoie-Blouin : batterie
Guillaume Tondreau : basse et chœur

 

Merci à  la Maison de la culture Pointe-aux-Trembles
Agente culturelle : Julie Jacob
Assistante aux événements culturels : Sophie Pharand
Directeur technique : François O’Hara

 

 

 

Les Révélations jouissent d’une belle place dans la programmation des Fêtes à la radio de Radio-Canada. Concerts et émissions spéciales avec les artistes honorés en 2012-2013 sont au menu, sans oublier quelques clins d’œil aux artistes des années précédentes.

Noël Via@Fehmiu
25 décembre, 12 h, Espace musique

Sur les ondes d’Espace musique le 25 décembre à midi, Philippe Fehmiu présente Noël Vi@Fehmiu. Il réunit en studio les Révélations des années précédentes Radio Radio et Wesli, ainsi que la Révélation de l’année en cours Rômmel Ribeiro, avec Susie Arioli et la chanteuse H’Sao. Diversité musicale et heureuses rencontres en vue!

 

Lors de ce rendez-vous multiculturel, Wesli chante un medley de Noël haïtien, Radio Radio s’approprie Vive le vent et Rômmel nous offre une Sainte nuit… brésilienne!

 

 

Les Révélations se révèlent
29 décembre, 19 h, Première Chaîne

Sur les ondes de la Première Chaîne, le 29 décembre à 19 h, Les Révélations se révèlent à Marie-Christine Trottier. Lors de cette émission spéciale, vous en apprendrez davantage sur chacune des Révélations de l’année en cours : Lisa LeBlanc, Karim Ouellet, Jacques Kuba Séguin, Rômmel Ribeiro et Philippe Sly. En plus de vous présenter leur musique, les artistes nous feront part de leurs parcours, de leurs influences musicales et de leurs inspirations.

Les Révélations se révèlent :

Stanley Péan présente 5 ans de Révélations jazz
1er janvier à 22 h, Espace musique

Le concert donné à l’Astral cet automne pour célébrer 5 ans de Révélations jazz sera rediffusé ce 1er janvier à 22 h à Espace musique.

 

Le parrain et animateur Stanley Péan avait, avec enthousiasme, réuni sur une même scène les pianistes Chantal Gagné, Rafaël Zaldivar, la contrebassiste Brandi Disterheft, le saxophoniste Samuel Blais et le trompettiste Jacques Kuba Séguin pour une soirée des plus réussies. Talent et complicité allaient de pair.

 

 

Le concert est également offert pour écoute juste ici:

Les Révélations à Tremblant
5 janvier, 19 h, Première Chaîne

Pour commencer l’année en beauté, le spectacle 5 ans de Révélations à la  Fête de la musique à Tremblant sera diffusé sur les ondes de la Première Chaîne le 5 janvier à 19 h. Ce concert enregistré lors de la Fête de la musique en septembre dernier réunissait des artistes Révélations en jazz, en chanson et en musique du monde.

Les Révélations 2012-2013 Lisa LeBlanc, Karim Ouellet, Jacques Kuba Séguin et Rômmel Ribeiro ont partagé la scène avec leurs prédécesseurs : Radio Radio, Wesli, Stéphane Tétreault, Samuel Blais, Sacha Daoud et Annick Brémault (membres de Chic Gamine). Une soirée des plus éclectiques inspirée du répertoire récent de chacun des artistes, le tout présenté par Rebecca Makonnen accompagnée des autres parrains et marraines des Révélations.

Joyeuses Fêtes en compagnie des Révélations!

 

Karim Ouellet : en attendant Fox

Jeudi 22 novembre 2012 à 14 h 14 | | Pour me joindre

Pour me joindre

 

 

C’est le 27 novembre prochain que le charmant et créatif Karim Ouellet nous présentera son nouvel album, Fox, deux ans après Plume, qui laissait déjà entrevoir une suite prometteuse.

 

 

Il en a annoncé les couleurs avec un premier extrait, L’amour, et nous en offre maintenant un deuxième, Foudre, mariant habilement les cordes sur fond d’électro, que vous pouvez entendre sur les ondes d’Espace musique dès aujourd’hui.

 Avec ce nouvel album, on constate le chemin parcouru depuis ses collaborations avec Marième, Movèzerbe ou Accrophone, sa présence aux Francouvertes en 2011 (deuxième place) et son premier opus, remarqué pour sa pop lumineuse et ses textes concis. Il remet ça et sa pop se ramifie à nouveau au folk, au soul ou au rap. À cela s’ajoute le livret, illustré bellement par Patrick Avive.

Pourquoi intituler ce nouveau disque Fox? En fait, Karim a développé une fascination pour le renard en 2011 à Tadoussac, comme il l’a confié à Rebecca Makonnen récemment :

 

Vous êtes d’ailleurs invités à assister au lancement de Fox, le 27 novembre à la Sala Rossa à Montréal et le 28 novembre au Cercle à Québec. D’ici là, on se laisse frapper par sa Foudre :

RUSÉ COMME KARIM OUELLET

Vendredi 2 novembre 2012 à 15 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Par Rebecca Makonnen

Karim Ouellet, Fox
Karim Ouellet, Fox

Karim Ouellet m’étonne sans cesse : son affection pour Major Lazer, sa propension à se décrire comme un « gars de gala », son visage de chérubin qui, je le soupçonne, camoufle une certaine pétulance et, bien sûr, son grand talent de mélodiste. Futé, il a compris qu’en musique, il vaut mieux battre le fer quand il est chaud. Moins de deux ans après Plume, son premier album, il proposera l’intrigant Fox le 27 novembre prochain.

« Fox » pour renard, ce mammifère habituellement roux et surtout très futé. Aucun rapport avec Fox Mulder de X-files ou Vicente Fox, ancien chef d’État du Mexique.

En jetant un coup d’oeil rapide à la pochette, dévoilée récemment, on pense toutefois au Petit Prince et au renard apprivoisé.

La fascination de Karim pour le renard s’est cristallisée à Tadoussac en 2011 alors qu’il suivait des ateliers d’écriture de chanson. Il m’explique qu’en prenant des notes, il dessine toujours beaucoup.

Précision : même si Karim chante en français, il insiste pour que le titre de son nouvel opus soit bel et bien « fox » et non « renard ». Ça sonne mieux, tout simplement.

Depuis quelques semaines, on peut  apprécier L’amour, premier extrait fort accrocheur de ce nouvel album. Première constatation : c’est beaucoup plus pop que ce que l’on retrouve sur Plume, le disque précédent de Karim.

Avant d’offrir son nouveau disque aux mélomanes, Karim Ouellet sera en spectacle le 6 novembre prochain à l’Astral dans le cadre de Coup de Coeur Francophone.

Le nouvel album de Karim Ouellet est presque terminé : Fox sera sur les tablettes le 27 novembre prochain. Pour vous faire patienter d’ici là, écoutez le premier extrait, L’amour, une exclusivité pour la radio de Radio-Canada.

Karim parcourra une fois de plus l’autoroute 20 pour lancer ce nouvel opus. Il sera le 27 novembre à Montréal à Sala rossa et le 28 à Québec, au Cercle. Les deux lancements auront lieu à 17 h.

Le 6 novembre, Karim présentera l’ensemble de ses nouvelles compositions dans le cadre du 26e Coup de cœur francophone, à 20 h, à L’Astral, à Montréal.

Cliquez ici pour écouter L’amour :

 

 

 

L’amour ou l’amour :
Paroles : Karim Ouellet
Musique: Karim Ouellet et Claude Bégin
Éditeur: Abuzive Muzik

 

 

Saviez-vous que KARIM OUELLET aime écrire des chansons dans l’avion ? D’après vous en quelle langue le chanteur lyrique PHILIPPE SLY préfère-t-il chanter ? RÔMMEL RIBEIRO a bien failli troquer sa guitare pour un ballon de soccer ! Amis et musique, telle est la façon dont LISA LEBLANC soigne un chagrin d’amour. JACQUES KUBA SÉGUIN nous parle d’une salle de spectacle au nom poétique de « La boulangerie de la femme silencieuse ».

 
 

 

Marie-Christine Trottier a posé son « questionnaire révélant » aux Révélations 2012-2013 dans le cadre de l’émission spéciale Les Révélations se révèlent, diffusée le dimanche 9 septembre, à 16 h, à la Première Chaîne de Radio-Canada (95,1 FM à Montréal).

 

De plus, les Révélations 2011-2012 SAMUEL BLAIS (jazz), ÉLAGE DIOUF (musique du monde), STÉPHANE TÉTREAULT (classique), ALECKA et JIMMY HUNT (chanson) nous parlent de leur année en résidence à Radio-Canada, de leurs coups de cœur et passent le flambeau !

 
Cliquez ici pour écouter l’émission:

 

Animation : Marie-Christine Trottier
Réalisation : Sylvie Dignard

LES RÉVÉLATIONS SE RÉVÈLENT

Vendredi 7 septembre 2012 à 14 h 16 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Nos Révélations se révèlent !

Le dimanche 9 septembre, à 16 h, la Première Chaîne de Radio-Canada (95,1 FM à Montréal) vous propose une émission spéciale: Les Révélations se révèlent. Animée par Marie-Christine Trottier, le rendez-vous met en vedette KARIM OUELLET et LISA LEBLANC (Révélations chanson), le trompettiste JACQUES KUBA SÉGUIN (jazz), le guitariste et chanteur RÔMMEL RIBEIRO (musique du monde) et le ténor PHILIPPE SLY (classique).

Chaque Révélation partagera son parcours et ses influences musicales, ses mentors et inspirations… Les auditeurs entendront quelques pièces du répertoire de ces artistes qui commencent à marquer le milieu musical d’ici, chacun à leur façon.

Surprise, des Révélations des années antérieures viendront offrir de courts témoignages à chacun de leur vis-à-vis auxquels ils ont passé le flambeau cette année! On entendra les encouragements de SAMUEL BLAIS (jazz), ÉLAGE DIOUF (musique du monde), STÉPHANE TÉTREAULT (classique), ALECKA et JIMMY HUNT (chanson).

Un rendez-vous en paroles et en musique à ne pas manquer dimanche, avec Marie-Christine Trottier, sur les ondes de la Première Chaîne.


 

 

 

 

Le dimanche 9 septembre à 16 h, ne manquez pas Nos Révélations se révèlent, une émission spéciale d’une heure animée par Marie-Christiane Trottier, à la Première chaîne radio de Radio-Canada.

C’est tout un spectacle que les Révélations Radio-Canada ont donné samedi dernier à la Fête de la musique de Tremblant.

Il y avait de l’énergie dans l’air pour cette célébration qui soulignait les cinq ans du programme Révélations Radio-Canada. Philippe Fehmiu, Rebecca Makonnen, Françoise Davoine et Stanley Péan, animateurs à Espace musique, mais également parrains et marraines des Révélations, n’étaient pas peu fiers de présenter la relève d’ici en chanson, en jazz, en musique du monde et en musique classique.

Il y en avait pour tous les goûts : Lisa LeBlanc, toujours aussi charismatique, était encore sur le nuage de son disque d’or, reçu tout récemment. La douce guitare de Rômmel Ribeiro s’est mélangée au violoncelle de Stéphane Tétreault, Révélation classique de l’an dernier. Karim Ouellet y est allé de son habituelle énergie contagieuse tandis que Jacques Kuba Séguin a joué avec la précision et la finesse qui le caractérisent.

Quelques Révélations des années passées se sont jointes à la présente cuvée, dont Radio Radio, Wesly, Samuel Blais et deux membres de Chic gamine.

Le plaisir et la diversité étaient donc au rendez-vous. Vous ne pouviez y être?
Réécoutez le spectacle juste ici:

 

Stéphane Tétreault : Extrait de la suite no 1 pour violoncelle seul – prélude (Jean-Sébastien Bach)
Rômmel Ribeiro : Juros do que juro, Brasa, Nhiazinha, Quebra mar
Jacques Kuba Séguin : Ligne bleue,  Blues pour les CT
Karim Ouellet : Triangle, Météore, Après tout, Lalala
Wesly : Latibonit, Doudou, Sous le soleil, Waya waya,  Bye bye Daoma
Lisa LeBlanc : Kraft dinner, J’pas un cowboy, Cerveau ramolli, Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde
Radio Radio :, Roulez, commencez, Tout passe (sous le firmament), Galope

Karim Ouellet enchaîne les spectacles ces jours-ci, poursuivant une année déjà bien remplie au cours de laquelle le natif de Québec a promené sans relâche son album Plume sur l’A 20.

Vous pourrez découvrir le guitariste ce soir à la place d’Youville, à Québec, dans le cadre du festival Journées d’Afrique.

Le musicien sera ensuite de retour à Montréal, à la place Émilie-Gamelin, à l’heure du lunch le 1er août, participant au volet Mini M du festival M pour Montréal.

Vient ensuite son spectacle au festival Osheaga, le samedi 4 août, à 14 h, sur la Scène des arbres au parc Jean-Drapeau.

C’est d’ailleurs sur scène qu’il faut découvrir ce musicien prometteur et dynamique. Allez-y, ça vaut le détour!

Le journaliste Claude Deschênes a rencontré tout récemment la Révélation chanson pour parler de son parcours et de ses spectacles à venir: