Billets classés sous « entrevue »

Philippe Sly en direct de Salzbourg

Vendredi 10 août 2012 à 14 h 03 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Si Philippe Sly n’a pas donné beaucoup de nouvelles cet été, c’est qu’il est à Salzbourg, en Autriche, où le baryton-basse participe au Festival des jeunes interprètes.

Notre Révélation croise de grands noms, profite des classes de maître (entre autres avec le baryton américain Thomas Hampson) et tient également un rôle dans l’une des productions : l’opéra Das Labyrinth, de Peter von Winter.

Cet opéra est en fait la suite de La flûte enchantée et n’a pas été monté depuis… 100 ans! Philippe y interprète Sithos, un ami du roi. Un rôle modeste, mais qui lui a valu de très bons mots dans la presse autrichienne.

Françoise Davoine s’est entretenue avec le jeune artiste, qui a pris quelques minutes au téléphone pour décrire cette expérience enrichissante et l’atmosphère du festival, dans laquelle il baigne en ce moment.

 

On peut dire que le chemin de Philippe Sly se poursuit avec succès, lui qui a remporté cette année le premier prix du Concours musical international de Montréal.

Rappelons que la sortie du premier album de Philippe Sly est prévue pour le 4 septembre. Il paraîtra sous étiquette Analekta.

Jacques Kuba Séguin était tout sourire le 3 juillet, alors qu’il lançait son album Litania projekt à l’émission Quand le jazz est là… L’animateur de l’émission, Stanley Péan, également parrain de la Révélation jazz, n’était pas moins ravi.

Litania projekt, très différent de ce que Jacques nous a proposé jusqu’ici, réunit avec délicatesse, sensibilité et lyrisme les influences de la musique néoclassique et le jazz contemporain nord-européen. Jacques Kuba Séguin s’affirme encore une fois comme un compositeur et un interprète brillant, attentif et subtil. Son album est émouvant. Il fait écho aux racines polonaises de son auteur, mais également aux voyages, à l’évasion et aux souvenirs. La contrebasse de Frédéric Alarie et le violon tsigane d’Adam Baldych ne sont pas étrangers à la couleur  de ce disque. On avait donc envie de réunir la Révélation et son parrain quelques minutes pour qu’ils nous parlent de leurs affinités, de nostalgie et des méandres de ce nouvel album.

Découvrez l’univers de Litania Projekt : Hercule Poirot (à Métis), album Litania Projekt:


Fugue avec Anaïs (à Métis), album Litania Projekt:

Téléchargez la pièce en cliquant ici

 

Pour réécouter l’émission de lancement du 3 juillet:Quand le jazz est là…