Billets publiés le 10 janvier 2013

Jean Charest : le droit chemin

par

 publié le 10 janvier 2013 à 16 h 11

Personne n’est vraiment surpris d’apprendre que Jean Charest se joint aujourd’hui à un grand cabinet d’avocats. Les observateurs de la scène politique ne sont pas trop surpris non plus d’apprendre que ce cabinet est McCarthy Tétrault.

J’ai cru à tort un moment que M. Charest viserait le poste de secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie. Jusqu’à ce que quelqu’un qui s’y connaît me rappelle que la majorité des pays membres de l’OIF viennent de l’Afrique, et que Jean Charest a toujours eu plus d’atomes crochus pour l’Europe que pour l’Afrique. Bref, même s’il l’avait voulu, il n’aurait pas pu obtenir ce poste.

Alors, il emprunte un chemin maintes fois parcouru avant lui : Brian Mulroney avec Norton Rose (ancien Ogilvy Renault), Jean Chrétien et Pierre-Marc Johnson avec Heenan Blaikie, Lucien Bouchard avec Davies, Daniel Johnson avec McCarthy Tétrault, etc.

D’ailleurs, le choix de McCarthy Tétrault ne devrait pas surprendre. Daniel Johnson, qui est un peu un mentor pour Jean Charest, y est associé, et Marc-André Blanchard, ancien président du PLQ, en est le grand patron.

Jean Charest devient un joueur étoile, qu’on nomme, qu’on présente pour attirer des clients. Ces joueurs étoiles peuvent avoir un effet boeuf sur la clientèle des cabinets, comme le raconte l’avocat Daniel Rochefort dans cet article du Droit-Inc.com en évoquant la venue de Pierre Elliott Trudeau à Heenan Blaikie au milieu des années 80.

M. Charest conseillera des multinationales qui veulent faire des affaires au Canada ou ailleurs dans le monde grâce à son vaste réseau et ses connaissances. Les responsables de McCarthy Tétrault s’empressent aussi d’ajouter qu’il ne sera pas lobbyiste et que des contacts ont été établis avec le commissaire au lobbyisme et le commissaire à l’éthique pour s’assurer que tout se fait selon les règles.

Ah oui, le travail d’avocat, basé à Montréal, permet aussi à Jean Charest de ne pas trop s’éloigner des grands débats de la politique québécoise et canadienne…

Catégorie: Québec