Blogue de Lili Boisvert

Plus de sexe ne rend pas plus heureux

lundi 11 mai 2015 à 22 h 14 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@BoisvertLili

Sexe

Il existe une certaine pression dans notre société pour avoir beaucoup de relations sexuelles. Les articles de psychopop et les études qui proclament que forniquer souvent est nécessaire et rend plus heureux sont légion.

Pourtant, selon une nouvelle étude, ce serait plutôt l’inverse. Avoir beaucoup de sexe pourrait nuire au bonheur du couple.

Dans le cadre de leurs recherches, les scientifiques ont formé deux groupes avec 64 couples d’hétérosexuels âgés de 35 à 65 ans. Pour une période de trois mois, le premier groupe n’avait reçu aucune indication par rapport à la fréquence de rapports sexuels qu’ils devaient avoir, tandis que le second groupe avait reçu comme instruction de doubler leur fréquence de rapports sexuels.

Contrairement à leur hypothèse de base, au bout de trois mois, le deuxième groupe était moins heureux qu’avant l’expérience (j’espère qu’ils vont mieux maintenant).

En fait, les couples qui avaient augmenté leur fréquence de relations sexuelles :

–          Avaient moins de plaisirs lors des rapports

–          Ressentaient moins de désir

–          Disaient qu’il y avait moins de romance dans leur couple

–          Trouvaient qu’il y avait moins de spontanéité dans leur vie sexuelle

La réaction des chercheurs est toutefois très nuancée devant ces résultats. Ce n’est pas forcément le fait de s’être étreint plus souvent qui a nui à leur bonheur, mais peut-être le fait qu’ils avaient reçu une instruction en ce sens. L’état d’esprit des participants était donc peut-être différent, moins « sexy », dit le chercheur principal George Loewenstein.

Une autre des chercheurs, Tamar Krishnamurti, pense que ces résultats laissent entendre que les couples qui veulent améliorer leur vie sexuelle devraient miser davantage sur la qualité de leurs rapports sexuels plutôt que sur la quantité.