Blogue de Lili Boisvert

Calendrier sexy : les étudiants en médecine récidivent

Mardi 5 novembre 2013 à 16 h 19 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@BoisvertLili

Le calendrier sexy des étudiantes en médecines de l'Université de Sherbrooke.
Le calendrier sexy des étudiantes en médecines de l’Université de Sherbrooke.

Des étudiants en médecine de l’Université de Sherbrooke lancent un nouveau calendrier sexy pour financer leurs activités. L’an dernier, le Collège des médecins avait jugé inapproprié la publication d’un calendrier similaire.

Cette année, ce sont des étudiants en médecine d’une autre université, qui désapprouvent le projet, qui ont attiré notre attention sur cette nouvelle édition. Le calendrier de 2014 met en scène des étudiantes portant de la lingerie et imitant le style burlesque.

Sur son site web, le comité derrière ce calendrier dit qu’il est « une tradition de longue date au sein des étudiants en médecine ». Vendu au coût de 20 $, le calendrier finance notamment le bal des finissants de la faculté.

Cette année, le calendrier est non seulement vendu à l’université, mais il peut également être commandé en ligne.

En 2013, le calendrier sexy des étudiants en médecine mettait les hommes en vedette.

Le calendrier sexy des étudiants en médecine de 2013.
Le calendrier Sexy docs 2013 des étudiants en médecine de l’Université de Sherbrooke.

L’an dernier, les réactions des internautes à la publication de ce calendrier variaient beaucoup: certains déploraient l’idée tandis que d’autres la trouvaient  parfaitement acceptable, la comparant au calendrier de la Fondation des pompiers du Québec.

Mise à jour du 25 novembre :

Les étudiantes en médecine ont finalement fait marche arrière.

Le site web qui faisait la promotion du calendrier a été fermé. On y trouve désormais une note expliquant que cette « décision a été prise à la suite des discussions et des réflexions entreprises entre les étudiantes instigatrices du projet et la direction de la faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke ».

Lisez notre nouvelle sur le sujet.