Blogue de Jo-Annie Larue

Dansez sur le rythme de la gratuité

Vendredi 3 juin 2011 à 5 h 02 | | Pour nous joindre

Envie d’apprendre à danser? Joignez-vous au Pinkarnaval, une grande fête citoyenne qui offre des cours de danse gratuitement à Montréal!

L’organisation du Pinkarnaval propose d’apporter toute l’aide professionnelle nécessaire aux citoyens dans la mise sur pied d’un événement festif d’envergure. Et quoi de mieux qu’une grande danse pour célébrer!

Danse sur la Place des spectacles / Crédit : Jo-Annie Larue

Le Pinkarnaval, qui en est à sa quatrième édition, offre des cours de danse dans huit arrondissements de la Ville de Montréal. Les habitants de Vaudreuil-Dorion pourront ainsi apprendre le hip-hop, ceux d’Outremont, le rave-musette, ceux de Ville-Marie, le tango, et ceux de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, la danse en ligne-madison. Chaque arrondissement a sa danse attitrée et monte une chorégraphie qui sera présentée lors d’un grand spectacle déambulatoire au Festival Juste pour rire en juillet.

Ce défilé se déroulera également pendant l’exposition Planète mode de Jean-Paul Gaultier, de laquelle le Pinkarnaval s’est inspiré pour définir ses thèmes et imaginer ses costumes. Les organisateurs du festival ne veulent pas confirmer la nouvelle, mais tous sourient quand on leur demande si le créateur de mode sera présent… Suspense!

Cette initiative se veut rassembleuse et cherche à promouvoir la participation citoyenne dans un contexte de fête. Son principe s’appuie sur celui de plusieurs carnavals existants depuis des siècles en Europe.

Par exemple, dans la ville de Bâle, en Suisse, les festivaliers mettent la main à la pâte en vue des grandes célébrations en se fabriquant des costumes et en apprenant des danses. Vers la Mi-Carême, le grand événement débute à 4 h du matin, lorsque le maire éteint toutes les lumières de la ville. Les habitants sortent alors dans la rue, une grande torche à la main, et paradent, infatigables, en dansant leur joie pendant trois jours. Ils sont plus de 15 000, à Bâle, à y participer et à dépenser 400 € par année pour cette occasion.

Les cours donnés à Montréal visent à recréer ce genre d’événement, mais en fournissant gratuitement les ressources aux citoyens. En plus de profiter des conseils de danseurs aguerris, les danseurs en herbe auront droit à un costume sur mesure qui ira de pair avec la danse qu’ils auront répétée.

Cours de tango du Pinkarnaval / Crédit : Jo-Annie Larue

Cours de tango du Pinkarnaval / Crédit : Jo-Annie Larue

Les organisateurs du Pinkarnaval souhaitent rassembler 200 danseurs par arrondissement. Si vous découvrez que certains cours sont déjà commencés, si vous n’êtes pas certain d’avoir le temps ou si vous voulez simplement ajouter une corde à votre arc, vous pourrez également suivre et apprendre les chorégraphies sur YouTube.

Alors, il n’y a aucune raison pour ne pas vous laisser envahir par la fièvre de la danse!

*Pour connaître les cours offerts dans les différents arrondissements, rendez-vous sur Pinkarnaval.com.

*Vous souhaitez nous faire part d’activités gratuites dans la région de Montréal ou de choses gratuites qui pourraient intéresser nos lecteurs? Faites-nous vos suggestions à l’adresse suivante : gratuit@radio-canada.ca.