Billets publiés le 13 mai 2013

Dans un segment de l’émission du 21 avril portant sur les pesticides néonicotinoïdes et les abeilles, nous aurions dû préciser que la maître d’œuvre de ce projet de recherche est bien madame Madeleine Chagnon, Ph.D, professeure associée au département des sciences biologiques de l’UQAM. Il est important de préciser que l’autre chercheure associée, madame Monique Boily, n’est d’aucune façon responsable de cette omission.