Billets classés sous « Vin rosé »

Le chai du Château Sainte Roseline. Photo : Château Sainte Roseline

Le chai du Château Sainte Roseline. Photo : Château Sainte Roseline

Le vin rosé coule à flot des pressoirs de vinifications en Provence. En effet, 88,5 % de la production totale de vin y est attribuée au rosé. La région fournit 35 % des vins rosés vendus en France et 5,6 % dans le monde, selon les chiffres du Conseil interprofessionnel des vins de Provence.

Ça tombe bien : la consommation mondiale de vin rosé a augmenté de 15 % en 10 ans (de 2002 à 2012). Les Français demeurent les plus grands buveurs de vin rosé dans le monde avec 36 % de la consommation mondiale; elle a augmenté de 9 à 15 % en trois ans. Les États-Unis entrent aussi dans le bal : en trois ans, les ventes de vin rosé ont triplé au pays de l’oncle Sam.

Les cépages grenache et cinsault composent en majorité les vins rosés de Provence. Le mourvèdre, la syrah (en baisse), le tibouren (de retour), le carignan (en disparition) et le rolle peuvent appuyer l’encépagement des rosés de Provence.

Le Château Sainte Roseline
Leur rosé Roseline Prestige est une figure connue dans le marché du vin au Québec. On comprend pourquoi il est le cinquième rosé le plus vendu dans la province en valeur et le sixième en volume. « Nous sommes les premiers pour les ventes de rosés de Provence au Québec et les deuxièmes en chiffre d’affaires », a expliqué Christophe Bernard, directeur général et œnologue de ce domaine provençal, récemment de passage à Montréal.

Un des 18 crus classés de Provence, le Château Sainte Roseline produit près de 21 millions de bouteilles de vin. Il y a 20 ans, ce chiffre s’élevait plutôt à 80 000…

Avec le populaire Mateus (vin rosé portugais légèrement perlant et sucré), le Roseline Prestige fut le premier rosé vendu au Québec il y a 60 ans.

Anecdote intéressante racontée par Christophe Bernard : les François boivent des rosés pâles. Des rosés plus foncés comme le Ménage à trois et l’Astica de Trapiche seraient automatiquement refusés par le consommateur français.

roseline_prestige_roseLa dégustation
Roseline Prestige Côtes de Provence 2013

Code SAQ : 00534768
16,95 $
Ce vin rose saumon sent les fleurs rouges, la fraise, la cerise et la rose. Les saveurs florales (fleur d’oranger), d’écorce d’orange, de fraise, de cerise et de rose sont soutenues par une vive acidité et une matière presque tannique (très légèrement cependant). Nous avons affaire à un vin rosé de Provence qui peut facilement soutenir des plats légers.

Château Sainte Roseline Lampe de méduse 2013
En vente en importation privée chez Vins Philippe Dandurand
24 $
Un rosé très pâle, presque blanc, qui affiche des notes de rose et de fraise. En bouche, il est serti de fruits blancs, de citron et de fleur rose. L’ensemble est gras, bien acide et avec une légère trace de tannins en bouche. Excellent.

Château Sainte Roseline La Chapelle de Sainte Roseline 2013
Code SAQ : 12021853
45 $ (SAQ Signature seulement)
Le mourvèdre forme l’ensemble de ce vin qui a été mis en carafe une heure avant la dégustation. Il est rose clair avec des odeurs de fleurs rouges et légèrement animales. Cette note se confirme en bouche, car ce vin est ample, fin, complexe et structuré grâce à ses tannins, ses saveurs de rose, de fruits jaunes et d’herbes fraîches.

Château Sainte-Roseline cuvée Prieure 2008
Code SAQ : 11873894
29,25 $
Nous avons aussi goûté ce vin rouge de syrah et de cabernet-sauvignon. « 2008 n’est pas un bon millésime en Provence », a précisé Christophe Bernard du Château Sainte-Roseline. Grenat assez foncé, ce vin affiche des notes très aromatiques de mûres, de violette et de cassis. Ces fruits noirs et la violette reviennent au verre. Des notes de pâtisserie et d’herbes de Provence évoluent aussi dans une trame très acide et bien tannique.

Quand débute la saison du vin rosé?

jeudi 24 avril 2014 à 15 h 39 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

AFP/Getty Images

AFP/Getty Images

Les stocks de vin rosé commencent déjà à s’accumuler dans les magasins. Avec l’été qui approche, leurs ventes (et aussi celles du vin blanc) vont augmenter.

Mais quand est-ce qu’on commence réellement à boire du vin rosé? Pour Victor Afonso, copropriétaire du restaurant Tapeo à Montréal, la saison du vin rosé commence en mai.

Victor Afonso a remarqué que les ventes de vin rosé n’ont pas encore pris leur envol printanier dans son restaurant. « Ça va aussi avec la température », fait-il remarquer.

Simon Jobin, chef sommelier des restaurants Le Saint Amour et Chez Boulay – Bistro Boréal à Québec, a déjà remarqué une hausse des ventes de vin rosé dans ces restaurants. « On vide des bouteilles de rosé plus vite par les temps qui courent », affirme-t-il.

Simon Jobin a également remarqué qu’ils en vendent pendant toute l’année, même en hiver. Il remarque aussi une hausse générale de consommation de vins blancs, et « c’est tant mieux », dit cet amoureux du vin blanc.

Au restaurant Pastaga de Montréal, les ventes de vin rosé n’ont pas encore décollé, selon le gérant Guillaume Turpin.

« Quand il fait beau et chaud et que les terrasses sont ouvertes, la saison commence réellement », croit Guillaume Turpin.

La carte de vins du restaurant Pastaga inclut quatre vins rosés. « Les gens ne veulent pas payer leur vin rosé trop cher », souligne-t-il.

grand_sud_roseQuelques vins rosés
Merlot Grand Sud Vin de pays d’Oc rosé 2013

Code SAQ : 11685973
12,10 $ (pour 1 l)
C’est l’affaire du siècle! La société des Grand Chais de France élabore les vins de la marque Grand Sud en blanc et en rouge. Ce vin au rapport qualité-prix imbattable affiche des airs floraux, fins et délicats, avec de la fraise et de la cerise. Un excellent rosé!

Vignoble de la Rivière-du-Chêne Le rosé Gabrielle 2013
Code SAQ : 10817090
14,95 $
Un vin québécois qui porte une robe rose cerise et dégage des odeurs de petits fruits rouges acidulés. En bouche, il est droit avec des saveurs de fraise, de cerise noire et de thé.

Domaine du Ridge Champs de Florence 2013
Code SAQ : 00741702
16 $
Rose orangé et dégageant des arômes d’herbes fraîches, cet autre vin québécois goûte l’écorce d’orange, les fruits rouges et la griotte. On perçoit aussi une légère pointe d’amertume et l’ensemble est très acide.

Charles Smith Wines Charles and Charles 2013
Code SAQ : 11965246
17 $
Ce vin rose pâle aromatique (fleurs, fruits rouges) de l’État de Washington se révèle élégant tout en affichant de la matière. Il est bien fruité (cerise, fraise) et bien acide.

Au cours des prochaines semaines, je critiquerai de temps en temps d’autres vins rosés mis sur le marché récemment et que j’aurai dégustés.

Vous pouvez toujours me suivre sur Twitter au @millesime. Cliquez en haut de la page dans « Pour me joindre » et choisissez le bouton Twitter.