Billets classés sous « Température »

Un vigneron et son filtre d'osmose inverse. Photo : AP Photo/Jeff Chiu

Un vigneron et son filtre d’osmose inverse. Photo : AP Photo/Jeff Chiu

Après les produits chimiques dans le vin, place à trois techniques viticoles utiles pour « améliorer » la production du vin, en faciliter le goût et standardiser la production.

Notez bien que ces techniques ne sont pas nécessairement récentes.

Plus »

Du bon vin à la bonne température

Vendredi 20 janvier 2012 à 14 h 05 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© iStockphoto/Digital Paws Inc.

L’expérience fut désagréable : déguster du vin blanc servi à la température de la pièce, donc chaud puisque nous étions en plein mois de juillet.

Inversement, goûtez un vin rouge trop froid et vous trouverez que ce froid en neutralise les arômes.

À quelle température faut-il servir son vin? D’emblée, servez le vin blanc froid, le rouge tempéré. Mais en creusant un peu, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît.

Le blanc, le froid
Un vin blanc jeune, simple et pas trop complexe sera à son mieux s’il est servi entre 7 et 10 °C. Vous servez un grand cru, un vieux vin blanc, bref, un vin plus complexe? Servez-le un peu plus chaud, soit à 10, à 12 ou parfois à 14 °C.

Le mousseux, glacé
Pour les mousseux, il convient de les servir froids, soit de 4 à 6 °C. Mais si vous avez la chance de mettre la main sur un vieux champagne (un champagne millésimé se conserve plusieurs années en cave), privilégiez une température de service de 10 à 12 °C.

Le rouge, rafraîchi
L’époque où les vins rouges étaient servis à la température de la pièce est révolue. Le succès des réfrigérateurs à vin d’appartement nous a grandement facilité la vie. Normalement, un vin rouge jeune sera à son mieux à 15 ou à 16 °C. Les beaujolais (les vins composés du cépage gamay) seront à leur aise plus frais, soit à 13 ou à 14 °C. Enfin, si votre bouteille est d’un millésime plus ancien ou d’une appellation plus prestigieuse ou complexe, servez-le à 18, voire à 20 °C.

Derniers conseils
Ne vous privez pas du seau à glace, même pour rafraîchir les vins rouges. Immergez la bouteille dans de l’eau et de la glace est une méthode plus rapide que la placer au réfrigérateur. Vous n’avez pas de seau à glace et vos invités sont arrivés? Personnellement, c’est dans ce cas-ci que le congélateur devient mon meilleur ami, mais surveillez fréquemment votre bouteille en la touchant pour en vérifier (sommairement) la température.

Sur ce, bonne dégustation.

La température de service du vin, un reportage de L’épicerie