Billets classés sous « Suggestions »

De superbes vins d’Espagne

Jeudi 2 octobre 2014 à 15 h 49 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

La réception de la vendange au vignoble de la famille Sanchez dans l’île de La Palma. Photo : Desiree Martin/AFP/Getty Images

La réception de la vendange au vignoble de la famille Sanchez dans l’île de La Palma. Photo : Desiree Martin/AFP/Getty Images

En mars dernier, pour la première fois en 25 ans, la SAQ avait lancé une opération de vente sur des vins espagnols et portugais. L’offre portait sur 88 vins de la péninsule ibérique, dont 67 espagnols et 21 portugais.

Dans le nouvel arrivage Cellier des 2 et 16 octobre, on revient avec des vins de ces deux pays. Je constate que le choix est relevé, à des prix très corrects, pour la plupart, bien sûr.

Au Québec, les ventes de vins espagnols et portugais ne cessent de croître depuis 2011. Selon des chiffres fournis par la SAQ, la croissance en valeur des vins courants espagnols a crû de 7 % entre 2011-2012 et 2012-2013. La croissance des vins de spécialités est légèrement plus accentuée, soit de 9 %. Pour les années 2012-2013 à 2013-2014, la hausse est de 12 % pour les vins courants, et de 19 %, pour les vins de spécialités.

En ce qui concerne le Portugal, les chiffres sont différents. On remarque une hausse de 10 % des produits courants en 2012-2013 par rapport à 2011-2012, et de 22 % l’année suivante. En vin de spécialités par contre, une forte hausse est survenue la première année (18 %), suivie d’une hausse moins marquée (13 %) en 2013-2014.

Voici mes coups de cœur de la sélection offerte le 2 octobre. Ce ne sont que des vins d’Espagne. Quelques vins d’autres pays se sont aussi glissés dans ces nouveautés, dont un blanc d’Afrique du Sud aujourd’hui.

Plus »

Photo : Champagne Tribaut Schloesser

Photo : Champagne Tribaut Schloesser

Le champagne coûte atrocement cher au Canada. Nous en achetons cependant en quantité appréciable pour le temps des Fêtes, bon an mal an.

La Société des alcools du Québec vient (enfin!) de mettre sur le marché quatre champagnes sous les 40 $ Ils seront en magasin jeudi.

Plus »

Photo : Klein Constantia

Photo : Klein Constantia

Vin de dessert prisé par les cours d’Europe au 18e siècle, le vin de Constance a complètement disparu de la circulation en 1865. L’absence durera plus de 100 ans.

« C’était à cause des guerres et du phylloxéra (le puceron qui a détruit nombre de vignobles à l’époque) », explique dans un excellent français Hans Astrom, régisseur du domaine Klein Constantia.

Plus »

Le Château Tour Haut Caussan

Le Château Tour Haut Caussan

Les 4 et 18 septembre, la Société des alcools du Québec mettra en vente 30 vins de France dans son arrivage Cellier. Des vins du Bordelais, de la vallée du Rhône et du Languedoc composent cette offre.

Ces vins sont des nouveautés ou des retours sur les étalages.

Plus »

Quelques suggestions de vins pour l’été

Jeudi 31 juillet 2014 à 16 h 04 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Two glases of white wine against the sunL’été est loin d’avoir dit son dernier mot. Les vacances également.

Voici une sélection de vins pour accompagner vos mets ou simplement pour égayer vos apéritifs.

Plus »

Un vignoble du Tejo au Portugal. Photo : Wines of Portugal

Un vignoble du Tejo au Portugal. Photo : Wines of Portugal

Je m’ennuyais d’eux. Depuis les débuts de ce blogue, à la fin de 2012, je n’étais pas allé à un salon des vins du Portugal. C’est chose faite, puisqu’une quarantaine de vignerons portugais sont venus présenter leurs produits à Montréal il y a quelques semaines.

Je ne vous apprends rien en affirmant que le Portugal détient quelques vins uniques, dont le porto. Ce pays européen se distingue aussi par sa variété de cépages indigènes, soit plus de 250.

Plus »

Des vins pour le Nouvel An

Jeudi 19 décembre 2013 à 11 h 51 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© iStockphoto/feellife

© iStockphoto/feellife

Après des suggestions de vins pour les repas de Noël, en voici quelques-unes pour bien célébrer l’arrivée du Nouvel An.

Encore une fois, cette liste n’est pas composée de mes vins favoris en 2013, même si ce choix reflète tout de même des vins que j’ai fortement appréciés.

Des blancs
Pfaffenheim pinot blanc Grande réserve 2012

Code SAQ : 11459677
15,75 $
Jaune paille avec des reflets verts (ah, la jeunesse…), ce vin sent les fleurs blanches. Il se complexifie en bouche avec des épices, des saveurs calcaires, des agrumes, du citron, des fleurs et des fruits blancs comme la pêche. Un vin blanc structuré.

Domaine Papagiannakos savatiano 2012
Code SAQ : 11097451
15,90 $
Un vin minéral accompagné de sel, de fruits blancs (la poire) et de fumée. Très bon.

Bodegas Morgadio albarino Rias Baixas 2011
Code SAQ : 11962686
20,35 $
Un albarino espagnol empreint de fruits exotiques, de citron, d’herbes fraîches, de lime et de fumée.

ogier_heritagesDes rouges légers
Héritages Ogier Côtes du Rhône 2011

Code SAQ : 00535849
15,45 $
Code LCBO : 535849
14,95 $
Ce vin est élevé en foudres français de 2000 à 8500 litres afin d’atténuer l’effet du bois. Après un nez marqué par le bois, les fruits rouges et la fraise, la bouche suit sur la fraise (encore), la vanille, les fruits rouges, la mûre et l’olive noire. Les tannins sont souples. Un très bon rapport qualité-prix.

Barbera d’Asti superiore Michele Chiarlo Le Orme 2010
Code SAQ : 00356105
15,95 $
Un bon rapport qualité-prix, ce barbera d’Asti. Les fruits rouges écrasés (la fraise et la cerise) surprennent en premier lieu. Le cassis et le bleuet suivent avec une pointe de menthe poivrée. Un rouge souple, agréable et bien fait comme d’habitude.

Banfi Centine rosso Toscana 2011
Code SAQ : 00908285
17,95 $
Code LCBO : 323725
15,95 $
Un vin de facture simple, mais de bonne tenue avec ses arômes de fraise, de cerise et ses tannins souples.

Salvalai Monile Ripasso Valpolicella 2011
Code SAQ : 10704010
21,35 $
Les fruits rouges mûrs, la fraise, mais surtout la cerise ainsi que des tannins souples et une belle acidité caractérisent ce valpolicella italien.

Bonny Doon Contra 2010
Code SAQ : 11320587
23,35 $
Un vin californien du vigneron original Bonny Doon. Le cassis, les fruits des champs, le plant de tomate et la vive acidité marquent ce vin. Très bien.

À lire aussi :
Des bulles pour le temps des Fêtes : le mousseux
Des bulles pour le temps des Fêtes : le champagne

rasteau_brunelDes rouges pour les repas
Benjamin Brunel Rasteau 2010

Code SAQ : 00123778
20,20 $
Ce côtes-du-rhône de produit courant à la SAQ affiche en premier lieu des saveurs de prune, de cassis, de poivron vert et des tannins poussiéreux. Après quelques minutes d’aération, les fruits rouges et noirs plus compotés ressortent mieux, ainsi que des épices. Un vin parfait avec une bonne lasagne à la viande.

Domaine Rolet Père et Fils Arbois pinot noir 2008
Code SAQ : 10884760
20,85 $
Les vins du Jura étonnent souvent par leur finesse et leur complexité. C’est le cas ici avec ce pinot noir aux fruits rouges et séchés, à la fraise, à la cerise et à la griotte. Il est très acide et très tannique et il se termine par une belle amertume.

Les Baux de Provence La Chapelle de Romanin 2010
Code SAQ : 00914515
23,35 $
Le deuxième vin du Château Romanin, un vignoble en biodynamie depuis 1988, est issu des jeunes vignes du domaine (de la syrah, du grenache, du cabernet-sauvignon et du mourvèdre). Le cassis, le poivron vert, les épices, le thym, le romarin, la mûre et le graphite constituent une combinaison gagnante pour vos côtelettes d’agneau. Un de mes coups de cœur depuis bien des années, incluant son grand frère, le Château Romanin (Code SAQ : 10273361).

Côtes de Bourg La Petite Chardonne 2010
Code SAQ : 00919068
23,85 $
Vous cherchez un vin passe-partout pour les soupers chez des amis ou pour les restaurants « apportez votre vin »? Allez-y avec ce côtes-de-bourg rubis foncé dominé par les flaveurs de café, de cassis, de terre et de réglisse. Les tannins et l’acidité sont élevés, alors passez-le en carafe ou buvez-le avec une viande saignante pour arrondir ses angles.

Langmeil Shiraz 2010
Code SAQ : 10765891
27,20 $
Un vin étonnant. Il est peu tannique, avec des arômes légers de poivre et de fruits rouges frais.

Sela Rioja 2009
Code SAQ : 11693375
27,40 $
Un rouge espagnol où le bois, les fruits noirs (le cassis), la vanille et les épices règnent. Très jeune, attendez-le donc au moins six ans.

© iStockphoto/Zhuzhu

© iStockphoto/Zhuzhu

Le magasinage du temps des Fêtes bat son plein. Pour vous aider dans cette démarche, qui est un véritable casse-tête pour les retardataires et les personnes en manque d’inspiration, voici quelques suggestions de cadeaux pour mieux déguster le vin. Tous ces articles sont en vente dans les principales boutiques d’accessoires de vin. Les prix sont à titre indicatif.

Des verres
Les verres Blind de Spielgelau sont parfaits pour la dégustation, la vraie, à l’aveugle. Comme ils sont noirs, on ne voit pas ce qu’il y a dans le verre. Certains dégustateurs prennent même le vin blanc pour du rouge, et vice versa!
25 $ le verre

cadeaux_1_200

C’est le retour de l’affreuse coupe à champagne. Oui, celle qui laisse échapper toutes les bulles du vin mousseux. Depuis quelques années, c’est un succès bien réel. Est-ce grâce à la télésérie Mad men? Êtes-vous plutôt flûte ou coupe à champagne? Moi, personnellement, ni l’une ni l’autre : j’aime bien déguster le mousseux dans des Riedel ou d’autres verres à vin.
14 $ la coupe

cadeaux_2_200

Les nouveaux verres de Ricardo, l’animateur d’émissions culinaires bien connu, m’ont réellement étonné. Créés en collaboration avec l’Union des œnologues de France, ils sont fabriqués par le maître verrier Lehmann. La base du calice du verre à vin rouge est très étendue, et son ouverture, étroite. Tous les nez des vins que je déguste dans ces verres sont nets et stimulés par eux. Ils sont assez lourds, mais bien équilibrés.
15,99 $, le verre à vin rouge

cadeaux_ricardo_200

Je ne parle pas de whisky, ni de scotch, mais Marc-Alain Lesage, de la boutique 12° en cave, à Montréal, m’a souligné le succès fou des spiritueux, surtout cette année.
10,50 $ le verre

cadeaux_scotch

Un support à bouteille
La vente de celliers et de caves à vin ralentit un peu durant le temps des Fêtes. Mais pas celle de ce support (photo ci-contre) qui sert à plusieurs usages : pour les vins de consommation courante, pour créer une séparation dans des pièces à aire ouverte et pour les caves à vin.
Le prix varie selon la configuration.

cadeaux_4_400

À partir de ma chronique de mardi, je vous propose une sélection de vins blancs, rouges et mousseux pour le temps des Fêtes.

Les rouges du Courrier vinicole de la SAQ

Jeudi 12 septembre 2013 à 15 h 53 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Quelques vins du Courrier vinicole sur les États-Unis. | Radio-Canada/Ronald Georges

Comme je l’ai promis mardi, voici quelques recommandations du Courrier vinicole de la SAQ qui porte sur les vins rouges de la Californie, de Washington et de l’Oregon. Vous remarquerez que certains prix sont élevés, surtout ceux des vins de Californie. J’essaie ici de vous proposer de bons rapports qualité-prix, même si, parfois, le prix peut être élevé. Et j’estime que les vins de Washington et de l’Oregon s’en sortent nettement mieux que ceux de la Californie.

Cabernet-sauvignon Townsend Vineyard Antica Napa valley Californie 2009
87 $
La famille Antinori de Toscane a un pied-à-terre en Californie depuis 1980 à Atlas Peak. Rubis foncé, ce vin dégage des arômes charmeurs de poivron et d’espresso. Très tannique et très acide, il a des arômes de café, de vanille, de bleuets et de mûres. La finale est légèrement alcoolique et on retient des saveurs de bois et de fumée. Pour la garde de 15 à 20 ans.

Hands of time Stag’s Leap Wine Cellars Napa Valley Californie 2011
43 $
Un vin classique et élégant, et à bon prix cette fois. Au menu : poivron rouge, fraise, fruits des champs, vanille et une prédominance du cassis. Les tannins massifs et la vive acidité garantiront une garde de quatre à cinq ans.

L’esprit des Pavots Peter Michael Knights Valley Californie 2009
135 $
Avant de plonger les lèvres dans ce vin, le nez, complexe, était déjà prometteur : poivron, vanille et épices. Dans le verre, le poivron vert et rouge, la vanille (le bois), le tabac blond, la fraise, la crème et les fruits des champs se fondaient dans une longue finale. À ce prix (ouf!), ce vin tiendra la route une bonne vingtaine d’années.

Todos Jonata Santa Inez valley Californie 2009
58 $
Les saveurs de cassis, de thym, de bleuets, de vanille de fumée et de bois sont entourées d’une vive acidité et d’une charge tannique impressionnante. Un vin puissant, mais très bon dans le genre. À conserver 10 à 15 ans.

Les vins de WillaKenzie | Radio-Canada/Ronald Georges

Pinot noir Aliette WillaKenzie Estate Willamette valley Oregon 2010
59 $
13,5 %
Élevé en Bourgogne, Bernard Lacroute a fait fortune dans l’informatique (il a été, entre autres, cadre supérieur pour Sun Microsystems aux États-Unis). Après cette carrière remplie de succès, il a voulu faire du pinot noir à la bourguignonne, mais dans le Nouveau Monde. Son choix s’est arrêté sur l’Oregon, où il préside aux destinées du domaine WillaKenzie, dans la Willamette Valley, depuis 1991, « la région dans le Nouveau Monde qui permet de faire des vins qui se rapprochent le plus de la Bourgogne ».
Ce pinot noir est très acide et très tannique. La fumée, des flaveurs de fruits rouges, de cerises, de mûres, de thé blanc, d’épices et de cannelle rendent ce vin puissant très élégant. Il supportera six à sept ans de garde assurément.

Pinot noir Domaine Serene Evenstad reserve Willamette valley Oregon 2008
84 $
Rubis grenat, ce vin a besoin d’aération ou d’un peu de temps en cave (8 à 10 ans) pour se révéler. Par la suite, les fruits rouges, les petites cerises acidulées et le thé vert en milieu de bouche baignent dans une trame robuste.

Andrew Will Champoux Horse Heaven hills Washington 2009
75 $
Force est de constater que nous avons affaire ici à une maison sérieuse dans l’État de Washington. Ce vin est jeune, un passage en carafe est obligatoire pour profiter des arômes de vanille, de fruits noirs (surtout le cassis), de graphite et de crème de fruits noirs. La poigne de ce vin est solide, car il est très acide et très tannique, ce qui lui assure donc une garde de 15 à 20 ans. Composition : 42 % merlot, 32 % cabernet franc et 26 % cabernet-sauvignon. Excellent.

Ursa Baer winery Columbia valley Washington 2010
49 $
Un très beau vin aux effluves de fumée, d’épices, de bleuets, de cassis et de poivre noir. Il sera parfait pour une garde de 10 ans.
14,5 %

Southern blend Rôtie Cellars Washington State Washington 2010
Un assemblage rhodanien de grenache (75 %), de syrah (15 %) et de mourvèdre (10 %), ce vin puissant épate avec ses arômes de viande, de fruits noirs, de bleuets et de fumée. L’ensemble est très tannique et acide, la finale reste sur les fruits rouges mûrs, l’alcool et les bleuets. Il sera parfait dans 8 ou 10 ans.

Owen Roe Yakima Valley Washington 2010
50 $
Un bon rapport qualité-prix qui sera parfait pour un séjour de 10 ans en cave. Le cassis, le poivre vert, la vanille et les mûres côtoient une bonne matière tannique et acide.

Un valpolicella
Les tomates destinées aux conserves embellissent les étalages des marchés publics. Voici donc un valpolicella pour accompagner vos plats de tomates automnaux.
Ca’Rugate Rio Albo Valpolicella 2012
Code SAQ : 10706736
16,75 $
Un vin au nez de fruits rouges frais, de fraises en bouche avec des cerises, des mûres et une pointe de poivre. Il est légèrement tannique avec une bonne acidité.

Les vins du cépage mencia

Mardi 23 juillet 2013 à 14 h 19 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Photo : Wikipédia/Alejandro Bolado

Le week-end dernier, en dégustant un vin espagnol de haute tenue aux allures fringantes et qui se bonifiera avec le temps, je me suis dit : pourquoi ne pas parler du cépage qui compose ce vin, comme je l’ai fait récemment avec le chardonnay?

Voici le vin que j’ai bu :
Tilenus Roble mencia Bierzo 2008
Code SAQ : 11664152
20,10 $
De couleur rubis, il sentait, à l’ouverture, les épices et des odeurs animales. Quelques minutes d’aération ont suffi pour que des fruits rouges comme la framboise et la cerise apparaissent. Au verre, ce vin espagnol goûtait les épices, le bleuet, la cerise noire, le cassis et le poivre noir. Les tannins sont volumineux, l’acidité élevée, et un peu d’alcool frappe la langue. Un vin corsé, serré, encore jeune. Un passage en carafe pendant une heure lui ferait le plus grand bien.

Les origines du mencia seraient espagnoles. « Plus précisément de la vallée du Duero où il est encore très présent. D’après certains ampélographes, il serait proche du cabernet franc », lit-on sur le site Vitis.org. Et, puisque l’Espagne et le Portugal partagent le même fleuve (le Duero devient le Douro au Portugal), le mencia porte le nom de jaen au pays du porto.

Comment est le vin tiré du mencia? Toujours selon Vitis.org, il est « aromatique, fruité, riche en alcool, d’une belle couleur rubis brillant, avec des tannins souples et apte à vieillir. Arômes de cacao, de cerise noire, de fruits compotés, de réglisse, etc. »

À preuve, cet autre mencia du même producteur que le précédent.
Mencia Tilenus crianza Bierzo 2006
Code SAQ : 10856152
23,25 $
Un vin qui a de la fraise, du poivre et des épices. La finale de fruits confits est modérément tannique et équilibrée.

Le Bierzo, berceau du mencia
L’appellation espagnole Bierzo est située dans la province de Castille-Leon. Le mencia représente 70 % de tous les cépages rouges qui y sont plantés (le merlot, le cabernet-sauvignon et le tempranillo complètent la majorité de l’encépagement régional). La vigne couvre 4200 hectares du Bierzo. Elle est protégée des influences de l’Atlantique par des montagnes. De plus, la région est fortement ensoleillée.

Depuis quelques années, les mencias du Bierzo reçoivent maints éloges dans la presse spécialisée et nombre de prix dans des concours prestigieux. C’est assurément un cépage et une région à surveiller.