Billets classés sous « Russie »

Un vin russe de type porto

mardi 11 mars 2014 à 13 h 15 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Des bouteilles de vin dans l’usine de Wines and Beverages of Abkhazia. | AFP Photo : Ibragim Chkadua

Des bouteilles de vin dans l’usine de Wines and Beverages of Abkhazia. | AFP Photo : Ibragim Chkadua

Près d’une semaine après les Jeux olympiques de Sotchi, un collègue (merci Robert!) m’a rapporté une bouteille de vin russe.

Notez qu’aucun vin russe ne figure dans le catalogue de la SAQ ni à la LCBO. Par contre, la société d’État ontarienne offre cinq vins de l’Ukraine, qui fait la une de l’actualité internationale depuis quelques semaines : un vin mousseux rouge demi-doux, un vin rouge, deux muscats, dont un rosé, et un vin de dessert rouge. Quatre d’entre eux proviennent de la région de Massandra en Crimée.

Selon L’atlas mondial du vin de Hugh Johnson et de Jancis Robinson, la Moldavie et l’Ukraine sont les régions les plus propices à la culture de la vigne, qui y pousse depuis plusieurs siècles avant Jésus-Christ. Certains des cépages de ces régions ont au moins 500 ans.

La bouteille que j’ai reçue provient de l’Abkhazie, une république autonome (autoproclamée en 1992) de la Géorgie.

Tiré du cépage isabelle (un croisement entre un vitis labrusca et un vitis vinifera), c’est un vin demi-doux qui affiche 140 g de sucre et 16 % d’alcool par volume. Les 600 hectares du vignoble sont situés près de la rivière Gumista.

russie_abkhazie_1Le Bouquet of Abkhazia est orange tuilé. Très aromatique, il sent les fruits séchés sucrés, le kirsch, la cerise au marasquin et le café. En bouche, par contre, ça se gâte sérieusement. Le vin, sucré, manque d’acidité. La confiture de fraise, des notes chimiques, de café, de fruits séchés complètent la palette aromatique, mais le manque de fraîcheur due à la faible acidité rend le vin lourd. De plus, les tannins n’affichent pas une belle qualité. J’ai vraiment l’impression que la vinification s’est déroulée de manière incomplète ou imprécise avant l’ajout de l’alcool neutre (le mutage).

Je l’ai fait déguster à l’aveugle à mes collègues. Beaucoup d’entre eux ont reconnu la couleur d’un vin fortifié de type porto. À une exception près, personne ne l’a réellement apprécié.

« Le goût géorgien se porte aussi sur un haut niveau de sucres résiduels, dans les rouges comme dans les blancs », ai-je trouvé dans Le Petit Larousse des vins… Je confirme.

De plus, le producteur conseille de le servir à 18-20 °C. J’ai préféré le servir bien frais, à 10-12 °C, pour tenter de masquer le manque de fraîcheur.

Le régime soviétique et la politique antialcool de Mikhail Gorbachev au cours des années 90 ont sérieusement compromis la production de vin de qualité en Russie. Depuis une dizaine d’années, des producteurs passionnés reprennent les rênes de leur terroir, et quelques producteurs de vin occidentaux s’intéressent à l’industrie du vin russe. Sommes-nous en présence d’un autre terroir à surveiller au cours des prochaines années?

Tiens, en parlant de porto…
Graham’s Late Bottled Vintage

Code SAQ : 00191239
19,95 $
Code LCBO : 191239
16,95 $
Ce porto sent le chocolat au lait, le raisin sec et le café au lait. Le chocolat, les épices, le raisin de Corinthe, le pruneau et le sucre accompagnent des tannins élevés et une acidité moyenne. C’est un excellent porto de moyenne gamme.