Billets classés sous la catégorie « Vin »

Anthony Carone dans son vignoble. Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

C’est en 1995 que le vignoble Carone est apparu dans le paysage viticole québécois. Le premier millésime a été produit en 2004.

Les parents du copropriétaire, Anthony Carone, sont arrivés d’Italie dans les années 60. Anthony est né ici. Le vignoble était l’idée de ses parents, il y a près de 30 ans. Mais pour survivre, ils cultivaient surtout des légumes.

La propriété compte 20 hectares, mais seulement 8 plantés des cépages cabernet-severnyi, pinot noir, nebbiolo, sangiovese, frontenac, marquette et landal. Carone achète des raisins auprès de 9 fermiers qui exploitent en tout 12 hectares.

Je suis allé visiter le vignoble situé à Lanoraie (il y a cinq autres vignobles dans cette région) et rencontrer ses propriétaires, Anthony Carone et Sarah Hoodspith-Carone, ainsi que Félix-Antoine St-Jean, gestionnaire de compte restauration et SAQ pour le vignoble.

Plus »

Photo : Klein Constantia

Photo : Klein Constantia

Vin de dessert prisé par les cours d’Europe au 18e siècle, le vin de Constance a complètement disparu de la circulation en 1865. L’absence durera plus de 100 ans.

« C’était à cause des guerres et du phylloxéra (le puceron qui a détruit nombre de vignobles à l’époque) », explique dans un excellent français Hans Astrom, régisseur du domaine Klein Constantia.

Plus »

L’Orpailleur, pionnier du vin québécois

Jeudi 11 septembre 2014 à 15 h 53 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Photo : Ronald Georges

Photo : Ronald Georges

Cet été, j’en ai profité pour visiter quelques vignobles québécois, question de mieux faire connaissance.

Voici maintenant venu le temps d’en parler, au moment où les vendanges se mettent en marche dans quelques propriétés.

Premier arrêt à Dunham en Estrie, au Vignoble de L’Orpailleur.

Plus »

Michel Chasseuil dans sa cave avec une bouteille de Château Pétrus. NICOLAS TUCAT/AFP/Getty Images

Michel Chasseuil dans sa cave avec une bouteille de Château Pétrus. NICOLAS TUCAT/AFP/Getty Images

J’ai déjà parlé de Michel Chasseuil dans cet article. Cet avide collectionneur de vin possède l’une des plus belles caves à vin au monde, dont certains sont rares.

Sa cave est une galerie interminable où trônent des caisses et des caisses remplies de bouteilles.

Plus »

Le Château Tour Haut Caussan

Le Château Tour Haut Caussan

Les 4 et 18 septembre, la Société des alcools du Québec mettra en vente 30 vins de France dans son arrivage Cellier. Des vins du Bordelais, de la vallée du Rhône et du Languedoc composent cette offre.

Ces vins sont des nouveautés ou des retours sur les étalages.

Plus »

Des grappes de cabernet jura. Wikipédia/Jakob Federer

Des grappes de cabernet jura. Wikipédia/Jakob Federer

Jeremy Ducourt, un vigneron bordelais, a planté le mois dernier des vignes qui ne nécessitent aucune utilisation de produits chimiques.

Il espère ainsi réduire de 80 à 100 % les traitements de fongicides et de pesticides. Selon Jeremy Ducourt, « réduire l’utilisation des pesticides est une responsabilité morale, sociale et économique ».

Le vignoble planté, résultat d’une année de recherche, mesure 3,3 hectares. Les cépages résistants aux maladies sont du cal604, un croisement allemand de sauvignon blanc et de riesling, et du cabernet jura, un croisement suisse de cabernet sauvignon.

Rassurant, Jeremy Ducourt affirme que ces croisements ne sont pas des « monstruosités génétiques industrielles », seulement de la fertilisation croisée traditionnelle en prenant les graines des deux cépages et en les faisant germer dans une serre.

Plus »

Le nouveau vignoble de Miguel Torres au Chili.

Le nouveau vignoble de Miguel Torres au Chili.

La revue Decanter a récemment annoncé que le géant du vin espagnol Miguel Torres avait acheté un autre vignoble, de 230 hectares, au Chili, dans la vallée d’Itata.

Jusqu’ici, il n’y a rien d’étonnant à cette acquisition : en plus de posséder des vignobles dans plusieurs régions en Espagne, Torres est propriétaire de vignes en Californie et a forgé des coentreprises en Chine et en Inde.

En fait, cet achat est purement stratégique : Torres, inquiet des changements climatiques, cherche des terres qui, avec le temps, pourront mieux résister aux effets des changements climatiques.

Plus »

Une dégustation de Montravel, à Bergerac. Photo : CIVRB

Une dégustation de Montravel, à Bergerac. Photo : CIVRB

La grotte de Lascaux témoigne de la présence humaine il y a 20 000 ans. Pour des raisons de protection du patrimoine, elle est fermée au public; il est cependant possible de visiter son fac-similé 200 mètres plus loin à Montignac.

Le Centre des sciences de Montréal présente d’ailleurs une exposition sur la grotte de Lascaux.

Cette célèbre grotte est située dans la région du Périgord, dans le sud-ouest de la France, la patrie de la dispendieuse truffe et du foie gras. Et du vin de l’appellation Bergerac.

Plus »

Jeff Pachoud/AFP/Getty Images

Jeff Pachoud/AFP/Getty Images

Dans une étude rapportée par Wine Business, Constellation, le géant du vin et des spiritueux, catégorise les consommateurs de vin selon leurs habitudes d’achat et leurs préférences. La même étude avait été réalisée il y a 10 ans.

Dans cette mise à jour, trois des six catégories sont nouvelles : les nouveaux consommateurs engagés, les consommateurs loyaux au quotidien et les consommateurs motivés par le prix du vin.

Plus »

Les vins grecs modernes

Jeudi 10 juillet 2014 à 15 h 06 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un vignoble en Grèce centrale. Photo : New wines of Greece

Un vignoble en Grèce centrale. Photo : New wines of Greece


« On fait à Icaros le vin pramnios.
C’est un genre de vin qui n’est ni doux
ni épais, mais âpre et dur,
et d’une force extraordinaire. »

Ce poème de l’auteur grec ancien d’Eparchidès serait la description complète du profil gustatif du vin pramnios du 4e siècle av. J.-C. Ce vin rouge sec était produit dans l´île d´Ikaria; selon le célèbre poète Homère, c’était le vin préféré des Grecs.

J’ai trouvé ce poème dans le livre, plutôt le pavé La vigne et le vin dans le monde grec ancien, de l’œnologue Stavroula Kourakou-Dragona (éditions Publications Foinikas).

Plus »