Billets classés sous la catégorie « Muscadet »

De jeunes plantations en Champagne. | © Frédéric Hadengue

De jeunes plantations en Champagne. | © Frédéric Hadengue

En novembre dernier, j’ai eu la chance de rencontrer Olivier Krug des champagnes Krug. Il est le descendant direct de Joseph Krug, le fondateur de cette marque de champagne, et il représente la sixième génération de la famille.

Ô hasard, la rencontre a eu lieu le 7 novembre 2013, jour du 170e anniversaire de Krug, fondé en 1843.

La dégustation comprenait trois champagnes, soit le Krug 2000, le Krug Grande cuvée et le Krug rosé. Mais un quatrième verre trônait devant le groupe de journalistes invités à cette dégustation.

Surprise : Olivier Krug avait apporté dans ses valises quelques bouteilles d’un vin mythique, le Krug Clos du Mesnil 1998, un champagne tiré d’une parcelle de 1,84 hectare de chardonnay.

Nous l’avons dégusté à l’aveugle, Olivier Krug nous a dévoilé son identité après quelques gorgées.

D’une couleur jaune dorée appuyée, ce champagne au nez fin et complexe sent le pain d’épices, le pain brioché et le beurre frais. En bouche, il est très acide, encore jeune, avec des saveurs complexes de pain brioché, d’épices, de fruits blancs, d’agrumes, de pulpe de fruits, de chair de citron confit et de craie. La finale, interminable, est minérale à souhait. C’est un champagne frais, fin, élégant et riche, une œuvre d’art en bouche.

Le millésime 1999 du Clos du Mesnil est terminé et il a été dégorgé (on expulse le dépôt de levures qui s’est déposé dans le goulot de la bouteille). Mais après dégustation, l’équipe de Krug a décidé de ne pas le mettre en vente, insatisfait de la qualité!

Ces expériences de dégustation sont rares, puisque le prix des vins luxueux frise l’indécence. Les cuvées de Pétrus à Bordeaux et du Domaine de la Romanée-Conti en Bourgogne atteignent des prix aux sommets inatteignables pour la majorité des consommateurs de vins.

Cela dit, et je parle ici en tant que dégustateur qui goûte de 30 à 40 vins par semaine, ces vins sont uniques grâce à leur finesse et à leur complexité. Valent-ils réellement les 500 ou 1000 $ la bouteille? Certainement non, la spéculation d’un marché actif entre dans le processus de majoration de ces crus. Mais chose certaine, le mode de production complexe et coûteux implique à la base un prix en hausse. Hélas, montrons donc du doigt la spéculation, mais aussi la rareté.

Une fois dans votre vie, je vous souhaite de déguster un vin de cette trempe. L’expérience est marquante.

À écouter à l’émission Bien dans son assiette :
Comment reconnaître un vin mythique d’un grand vin?


krugLa suite de la dégustation
Champagne Krug brut 2000

LCBO Vintages : 68395
290 $
Les fines bulles discrètes et la couleur jaune intense annoncent un champagne minéral et très acide. Les saveurs portent sur les fruits jaunes, le citron confit, le zeste d’agrumes et les épices. La finale longue est tout en finesse et en puissance en même temps, avec une sensation de pierre à fusil et de citron discret en bouche. Il est encore fermé, très jeune.

Champagne Krug Grande cuvée brut
Code SAQ : 00727453
275,75 $ (138,25 $ la bouteille de 375 ml)
Code LCBO Vintages : 38562
271,95 $
Ce champagne représente 80 % de la production de Krug. Un timbre intelligent indique que la bouteille a été dégorgée le deuxième trimestre de 2011. De couleur jaune doré-paille, il sent la craie et le citron confit. En bouche, la craie demeure avec des arômes de chair d’agrumes, de citron, de zeste de lime, d’épices et de pain grillé. L’acidité est très présente, l’alcool, de façon modérée. Le vin est rond et puissant. Excellent.

Champagne Krug rosé
Code SAQ : 00226563
416 $
Code LCBO Vintages : 38703
412 $
Depuis 1983, Krug produit un champagne rosé. Notez que le champagne est la seule appellation qui peut créer du vin rosé en mélangeant du vin blanc à du vin rouge. Rose saumon, ce champagne rosé dégage d’intenses odeurs de fleurs rouges et de fruits rouges. Les fruits rouges (fraise, cerise), les fleurs rouges, l’alcool et la vive acidité marquent le palais. La finale est très longue avec le retour des fleurs rouges et l’apparition d’épices et de fumée. Ce champagne appelle les mets fins.

Un vin blanc classique au Québec
La Sablette Muscadet-Sèvre et Maine sur lie 2012

Code SAQ : 00134445
15,45 $
Depuis combien d’années ce vin trône-t-il sur les étalages de la SAQ? Il me semble que ça fait une éternité, mais il est bon d’y revenir de temps en temps. Jaune pâle avec des reflets verts (la jeunesse), ce muscadet sent le citron léger, les fruits blancs et l’air salin. En bouche, le sel, le citron, la lime, les fruits blancs croquants et l’amande le personnifient. Nous avons affaire à un peu de chaleur alcoolique, à un peu d’amertume et à une acidité moyenne. C’est donc un vin léger, un bon rapport qualité-prix, parfait pour l’apéro et les coquillages.

De sole et de vin blanc

Jeudi 12 avril 2012 à 11 h 42 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Une sole meunière avec des crevettes | Photo : Wikipédia/Naotake Murayama

C’est la saison de la sole, un poisson plat peu gras, pourvu d’une chair d’une belle finesse. En réalité, au Québec, nous mangeons de la plie. Pour consommer de la vraie sole, il faut l’acheter en importation européenne (source : Passeport santé).

Mais quoi boire avec ce poisson à la chair délicate? Les vins rouges sont à proscrire, bien qu’un pinot noir d’Alsace puisse convenir.

Allons-y donc, nageons un peu dans les bas-fonds avec ce poisson savoureux et populaire dans les assiettes.

Avec la sole dans sa plus simple expression :
Mouton Cadet réserve Graves 2010
Code SAQ : 11314953
15,95 $

Avec le filet de sole :
Riesling Hogue Columbia Valley 2009
Code SAQ : 11039402
15,25 $

Avec le filet de sole à la crème :
Château Jolys Jurançon sec 2010
Code SAQ : 11154718
17,40 $

Avec la sole grillée :
Chéreau-Carré Muscadet-Sèvre et Maine sur lie 2010
Code SAQ : 00365890
13,70 $

Avec la sole meunière :
Jean Michel Sorbe Reuilly blanc 2009
Code SAQ : 11154224
19,75 $

- Écoutez ma chronique sur ces vins à Bien dans son assiette. >>

Vous pouvez toujours me suivre sur Twitter au @millesime. Cliquez en haut de la page dans « Pour me joindre » et choisissez le bouton Twitter.

Des huîtres dans le vin

Vendredi 2 décembre 2011 à 13 h 14 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

C’est encore le temps des huîtres. Ruez-vous, parce que dans moins d’un mois, Noël sera là. La cuisine grasse et riche fera plus souvent partie de notre ordinaire. Alors, reposez votre estomac avant l’assaut des Fêtes avec ce mets simple, léger et savoureux.

Et quoi boire avec des huîtres? Voici quelques suggestions selon votre budget et vos préférences.

Le muscadet, un accord classique :
Château de la Ragotière Muscadet Sèvre et Maine sur lie 2009
Code SAQ : 11095615
18,55 $

Le chablis, pour plus de minéralité :
Chablis La Vigne de la Reine Château de Maligny 2009
Code SAQ : 00560763
23,30 $

Des vins de la Loire :
Henry Pellé Menetou-Salon 2010
Code SAQ : 10523366
19,50 $

Pascal Jolivet Sancerre 2010
Code SAQ : 00528687
25,10 $

Un pessac-léognan pour les amoureux de Bordeaux :
Château de Cruzeau Pessac-Léognan 2007
Code SAQ : 00225201
23,75 $

Un vin allemand, pour les curieux :
Müller-Catoir Riesling trocken Qba Pfalz 2010
Code SAQ : 10558462
22,50 $

Un vin mousseux au rapport qualité-prix imbattable :
Roederer Brut Anderson Valley mousseux Californie
CUP 00097546 102008
27,20 $

Et pour terminer, un pinot blanc d’Alsace pour ceux qui n’aiment pas les huîtres et préfèrent les moules marinières :
Pinot blanc Trimbach Alsace 2008
Code SAQ : 00089292
16,05 $

Pour bien ouvrir les huîtres, consultez le site de l’émission bien dans son assiette.