Billets classés sous la catégorie « Languedoc-Roussillon »

Dans le verre des présidents américains

Jeudi 6 novembre 2014 à 11 h 07 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Richard Nixon. Photo : AFP

Richard Nixon. Photo : AFP

Un livre révèle les habitudes en matière de consommation d’alcool des présidents américains.

Dans Mint Julep with Teddy Roosevelt : the complete history of presidential drinking, de Mark Will-Weber, on apprend que George Washington, le premier président, aimait la Porter beer de Philadelphie. Il la mélangeait à de la mélasse. Certaines méchantes langues expliquaient ainsi le mauvais état de sa dentition.

Plus »

Le Château Tour Haut Caussan

Le Château Tour Haut Caussan

Les 4 et 18 septembre, la Société des alcools du Québec mettra en vente 30 vins de France dans son arrivage Cellier. Des vins du Bordelais, de la vallée du Rhône et du Languedoc composent cette offre.

Ces vins sont des nouveautés ou des retours sur les étalages.

Plus »

Le ravitaillement du vin sur les lignes de front.

Le ravitaillement du vin sur les lignes de front.

Il y a 100 ans, la Première Guerre mondiale se mettait en branle. Les combats se sont surtout déroulés en Belgique, en France, en Russie, en Italie, dans les Balkans, en Asie, en Afrique de l’Ouest et en Extrême-Orient.

Quels effets les combats ont-ils eus sur les vignobles du champ de bataille? Comment la Grande Guerre a-t-elle perturbé la production et la consommation de vin?

Plus »

Georges Duboeuf | Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Georges Duboeuf | Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

À presque 81 ans, Georges Duboeuf n’est plus tout à fait jeune, mais il contrôle encore la destinée du géant vinicole qu’il a fondé, bien que son fils Franck en est le directeur général.

Depuis près de 40 ans, ses vins sont distribués au Canada et il nous rend visite régulièrement. Cela faisait quatre ans qu’il n’était pas venu au Québec.

Georges Duboeuf est fidèle en affaires. Ses vins sont représentés au Canada depuis près de 40 ans par la même agence, soit les Vins Philippe Dandurand. Le négociant a fait connaître ses vins lors d’Expo 67 à Montréal.

Les vins de ce négociant sont connus partout dans le monde. Il achète les raisins de 400 vignerons, qu’il considère comme ses partenaires d’affaires.

Le nom Georges Duboeuf est même devenu une marque; certaines personnes croient même que Georges Duboeuf n’existe pas ou qu’il s’agit d’un ancêtre lointain de la famille, comme cela arrive parfois avec des marques de vin.

Je suis persuadé que tout Québécois qui consomme du vin a bu au moins une fois dans sa vie une bouteille de Georges Duboeuf. Le Québec représente d’ailleurs plus de 75 % du marché canadien (l’Ontario et la Colombie-Britannique, 21 %, le reste du Canada, 4 %).

La bouteille élancée de son Brouilly et de son Côte de Brouilly a fait sa renommée puisqu’elle se démarque des bouteilles bordelaises et bourguignonnes qui constituent la norme.

Un aperçu des récents millésimes du Beaujolais
Même si ses 80 ans lui donnent une apparence frêle, Georges Duboeuf n’a rien perdu de sa capacité d’analyse, en vieux négociant professionnel qu’il est depuis plus de 50 ans. Nous lui avons donc demandé d’analyser les cinq derniers millésimes du Beaujolais.

2009
« Après des millésimes excellents, 2009 a été le meilleur millésime de ma vie. Pour la qualité, il y avait une richesse en anthocyanes et un équilibre parfait. »

2010
« Un très bon millésime très typé. »

2011
« Un millésime proche de 2009. Il y avait une très belle maturité, et c’était un millésime facile à vinifier. »

2012
« Nous avons reçu 20 orages de grêle, dont les 4 et 5 août, la veille des vendanges! La récolte a donc été petite, mais 2012 nous donne des choses qui sont bonnes. On a pu assembler les différents villages. Ce millésime vieillira moins bien que 2011 par contre. »

2013
« Nous avons vendangé de petites récoltes puisqu’il y a eu un coup de froid et de la pluie; les raisins sont donc petits, sauf à Brouilly et peut-être à Morgon. On a un déficit de production qui est inquiétant, surtout dans le Beaujolais. Tout le monde a fait de petits rendements. »

duboeuf_brouillyLa dégustation
Georges Duboeuf Beaujolais rosé 2013

19,95 $
En vente bientôt à la SAQ dépôt seulement
Discrètement, il titille le nez avec des arômes de cerise et de fraise. Il s’impose en bouche avec ces mêmes arômes ainsi que des herbes fraîches et des petits fruits rouges acidulés croquants. C’est un vin rosé léger, très agréable et pas sucré (merci!) comme bon nombre de ses frères le sont. Par contre, je le trouve un peu cher.

Georges Duboeuf Fun chardonnay réserve vin de pays d’Oc 2012
Code SAQ : 11675994
16 $
Les vins Georges Duboeuf produisent aussi du vin en dehors du Beaujolais, dans ce cas-ci dans le Languedoc-Roussillon. Les arômes typiques du chardonnay (poire, citron, fleurs blanches) sont appuyés par des fruits blancs, du sel et du citron confit en fin de bouche. La vinification en cuves d’acier inoxydable et le vieillissement partiel en barriques lui procurent un bel équilibre.

Georges Duboeuf Pouilly-Fuissé Clos Reyssié 2011
Code SAQ : 12184847
27,30 $
En Bourgogne, l’appellation Pouilly-Fuissé est située dans le Mâconnais. Les vignerons ne peuvent y produire que du vin blanc tiré de chardonnay. Les fleurs blanches et les agrumes ressortent du verre. La bouche est plus complexe avec ses arômes de vanille, de beurre, de noix, d’amande et de citron confit. Excellente acidité vive.

Georges Duboeuf Brouilly 2012
Code SAQ : 00070540
19,80 $
Code LCBO : 213934
17,95 $
Le nez charme avec ses odeurs de fraise, de cerise et de framboise. Le vin demeure dans ce registre aromatique; du poivre, de la griotte et de la betterave complètent ce vin qui demeure simple.

Georges Duboeuf Jean Descombes Morgon 2011
Code SAQ : 00856898
19,30 $
Code LCBO Vintages : 946186
17,95 $
La betterave, les fruits rouges et noirs, la framboise, le bois, les épices et la fumée structurent ce morgon souple. Bien fait, mais il n’y en a pas beaucoup à la SAQ.

Georges Duboeuf Côtes-du-Rhône réserve 2011
16,45 $
En vente bientôt.
Le grenache (60 %) et la syrah (40 %) donnent un vin bien épicé serti de cerise, de framboise et de tabac. Il s’agit d’un très bon rapport qualité-prix.

Des vins pour les repas de Noël

Mardi 17 décembre 2013 à 15 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Les préparatifs de Noël vont bon train. Vous avez déjà cuisiné quelques plats, ou êtes sur le point de préparer vos pâtés à la viande et la célèbre dinde. Les occasions de célébrer ne manqueront pas, que ce soit à la maison ou au restaurant. Voici une liste de vins que j’ai dégustés au cours de l’année (certains ont déjà été publiés sur ce blogue) pour les occasions, souvent nombreuses dans le temps des Fêtes.

Sans être une liste de mes vins favoris en 2013, ce choix reflète tout de même des vins que j’ai fortement appréciés, et j’ose croire qu’ils se faufileront bien jusqu’à vos tables durant cette période de festivités.

Des blancs pour l’apéro et pour les entrées légères
Ormarine Picpoul de Pinet 2012 Languedoc-Roussillon

Code SAQ : 00266064
13,30 $
Le nez est en partie trompeur avec ses odeurs marines de sel et de citron. Parce qu’en bouche ce vin du Languedoc-Roussillon est tout de même assez gras et entouré de fleurs blanches. Mais le citron remet de l’ordre dans l’ensemble. Très bon avec les huîtres.

Touraine Domaine Bellevue sauvignon blanc 2012
Code SAQ : 10690404
15,40 $
Le verre dégage des arômes simples d’herbes fraîches et de pomme, mais il est plus complexe qu’il n’en paraît avec l’apparition de citron, de craie et de lime. La minéralisée et l’alcool marquent l’ensemble en fin de bouche. Un excellent rapport qualité-prix.

Domaine Sigalas Assyrtiko Athiri 2012
Code SAQ : 11607377
18,30 $
Les fruits blancs comme la poire et la pêche sont entourés d’une vive acidité. De légers effluves de sel viennent ponctuer le tout. Très bon.

Talmard Mallory & Benjamin Mâcon Uchizy 2011
Code SAQ : 11618324
20,15 $
La poire, les fruits exotiques et l’acacia accueillent le nez. En bouche, ces mêmes saveurs suivent, avec en supplément des fruits blancs, de la craie et une légère pointe de lime. Un très bon chardonnay, à servir à 15 °C sur des coquillages.

Reuilly Domaine Claude Lafond Le Clos des Messieurs 2011
Code SAQ : 11495272
20,35 $
Ce sauvignon blanc s’amène discrètement avec des odeurs d’agrumes et de poire. Il s’impose en bouche avec une vive acidité, de la lime, du citron, du pamplemousse blanc, de la craie et des arômes calcaires. Au top!

bourgogne_bizeDes blancs pour les repas
Pfaffenheim pinot gris 2012

Code SAQ : 00456244
16,45 $
Le pinot gris engendre des vins épicés et c’est le cas ici avec des arômes de cumin, de pêche jaune et de fumée. Un vin excellent avec les mets asiatiques, la cuisine indienne et les viandes blanches en sauce.

Bourgogne Domaine Simon Bize & Fils Les Champlains 2011
Code SAQ : 11815643
29,50 $
Un chardonnay de Bourgogne aux arômes citronnés, salés, fumés et épicés. La finale surprend avec du citron mûr et des épices.

Domaine Les Brome Réserve St-Pépin 2011
Code SAQ : 10919723
33 $
Le st-pépin est un cépage hybride originaire du Minnesota. Le beurre, le bois, la vanille, l’ananas confit montent lentement en puissance en bouche. La finale est délicate et marquée par les fruits blancs confits. Un excellent vin de l’Estrie au Québec.

Château Doisy Daëne sec Bordeaux 2012
Code SAQ : 12139739
36,25 $
Un vin de gastronomie qui ira avec le poisson en sauce et la volaille délicate en sauce. L’alliance entre les saveurs de pamplemousse, de lime, de citron et le caractère gras, calcaire, boisé et vanillé est parfaite.

carugateDes rouges légers
Ca’Rugate Rio Albo Valpolicella 2012

Code SAQ : 10706736
16,75 $
Un valpolicella pour accompagner vos plats de tomates. Un vin au nez de fruits rouges frais, de fraises en bouche avec des cerises, des mûres et une pointe de poivre. Il est légèrement tannique avec une bonne acidité.

Costières de Nîmes Grand Valcombe 2010
Code SAQ : 11767987
16,25 $
Un vin de produit courant, bien connu à la SAQ. Les fruits frais rouges, la cerise, la fraise et une pointe de menthe sont au rendez-vous. Très bon.

Anjou-Villages Vignoble Lecointre Château La Tomaze 2011
Code SAQ : 00872747
17,80 $
Un bon vin digeste avec ses notes de fraise, de cassis, de tomate, de poivron rouge et de fumée.

Sangiovese di Romagna San Valentino Scabi 2011
Code SAQ : 11019831
18 $
La vive acidité, la cerise, le cassis, les épices, le thym structurent ce vin italien. Super avec les saucissons, dont ceux au fenouil.

Sierra Salinas Puerto Salinas 2009
Code SAQ : 11963751
23,95 $
Ce vin espagnol tire sur les fruits frais, la tomate et la cerise. Les tannins souples donnent un vin qui sera très apprécié avec des pâtes à la sauce tomate et avec du poulet.

molinaDes rouges pour les repas
Castillo de Molina Reserva Shiraz 2011

Code SAQ : 10694288
16,95 $
Au nez mûr de cola et de bleuet suit un vin très tannique où règnent le bleuet, la framboise, le bacon et la menthe. Très bon dans le genre.

Hardy’s Chronicle No. 3 Butcher’s Gold shiraz sangiovese 2011
Code SAQ : 11676364
16,95 $
L’alliance entre le sangiovese et le shiraz engendre un vin épicé marqué par le poivre noir, les fruits rouges et une finale sur la confiture. Un beau rapport qualité-prix.

Domaine Bois de Velage Plan de Dieu 2011
Code SAQ : 10678085
17 $
La Maison Ogier, un négociant-éleveur dans des appellations Côtes-du-Rhône, commercialise ce vin élaboré par un vigneron (production de 3000 bouteilles). Le nez est boisé, épicé avec des odeurs de garrigue, de thym et d’olive. La bouche s’accorde avec ces odeurs puisqu’elle affiche des saveurs de fumée, de thym, de fleurs rouges et de violette dans une trame très tannique et très acide.

Kir-Yianni Ramnista 2009
Code SAQ : 11370517
20,25 $
Un vin de cépage xinomavri très acide et très tannique. Il développe des arômes d’olives vertes et de fruits rouges transformés. Passez-le en carafe 45 minutes.

George Wyndham Founder’s reserve shiraz
Code SAQ : 12073961
21,50 $
Code LCBO : 107904
17,95 $
Pour le vinificateur de Wyndham Estate, Steve Meyer, le vin est une combinaison de passion, de science et de nature. La cuvée de cette maison australienne offre des arômes d’épices, de menthe, de cassis, de ronce, de cèdre et de fruits des champs. L’ensemble est passablement tannique et acide. À essayer avec une entrecôte aux chanterelles sauce bordelaise ou même sur une poire pochée au porto.

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Des vins à offrir en cadeau aux gens qu’on aime. Ou à soi pour se gâter!
Tenuta dell’Ornellaia Le Volte Toscana IGT 2011

Code SAQ : 10938684
30,25 $
Code LCBO Vintages : 964221
29,95 $
Le troisième vin de la célèbre maison toscane Ornellaia est sérieux avec ses arômes de fraise, de café au lait, de bleuet, et ses tannins souples.

Deux millésimes de Don Melchor
Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2008

Code SAQ : 10760610
80,25 $
Code LCBO Vintages : 315176
79,95 $
Le vin haut de gamme de Concha y Toro s’affiche avec une robe rubis foncé. Le nez, fin, exhibe du cuir, de la vanille, des épices, du tabac noir et un fond de poivron. La bouche est, bien sûr (la jeunesse), très tannique et acide, voire chaude (l’alcool). Les arômes de bois, de vanille, de mûre, de cassis, de bleuet, de tabac enrobent le tout. Très bon, mais il n’en reste pas beaucoup.

Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2009
Code SAQ : 12126882
84,75 $
Le millésime 2009 a engendré un vin plus marqué par le cassis. La suite se poursuit sur la framboise, le café, une trame tannique et acide élevée ainsi qu’une sensation crémeuse en bouche. À essayer avec la joue de bœuf braisée.

Un sauternes
Château Cantegril Sauternes 2009

Code SAQ : 11345274
41,25 $
Grand vin liquoreux, le sauternes est souvent automatiquement associé au foie gras et aux desserts. Pourtant, on peut très bien l’associer à certains sautés asiatiques et à des entrées de melon et de prosciutto, comme le conseille Jean-Jacques Dubourdieu, qui était de passage à Montréal en novembre 2013. Celui de la famille Dubourdieu affiche des notes d’ananas, d’abricot, de citron confit, de miel, de fruits confits alcoolisés et de zeste de citron.

Photo : Richard Blouin

Photo : Richard Blouin

L’édition 2013 de La Grande dégustation de Montréal est chose du passé. Près de 600 producteurs ont fait déguster environ 1200 produits. Surtout du vin, mais aussi des spiritueux, dont la vodka, qui était l’un des produits mis en valeur cette année.

Je vous présente mes découvertes et mes coups de cœur de cet événement, qui en était à sa troisième année. Notez bien que certains vins ne sont parfois pas encore en vente, mais surveillez les arrivages au cours de l’année 2014.

Saint-Mont Union des producteurs du Plaimont Cuvée vignes préphylloxériques 2011
Près de 50 $ en importation privée chez Univins. Non offert pour l’instant.
Entre 1860 et 1880, le puceron phylloxera décima la majorité du vignoble européen. Pour le sauver, les producteurs ont greffé sur leurs vignes des racines de vignes américaines, plus résistantes au parasite. Quelques vignes européennes ont survécu au phylloxera, dont celle-ci, qui date de 1871, cultivée par l’Union des producteurs du Plaimont. Elle ne couvre que 48 ares, soit moins de la moitié d’un hectare. La récolte de tannat (à 98 %) et de pinenc (un cépage local) donne cinq barriques de 225 litres; deux d’entre elles sont en fûts neufs, les trois autres en fûts d’un an d’utilisation. Le résultat est très tannique, acide et dense. La cerise noire, la menthe, le bois, les épices et le cassis entourent le vin. Très bon, mais particulier.

Mission Hill SLC merlot 2009
Code SAQ : 10745524
35,75 $
Code BC Liquor stores : 772244
24,99 $
Mission Hill est un des domaines phares de la Colombie-Britannique. J’ai beaucoup aimé ce merlot aux notes de fruits noirs, de mûre, de prune et de feuilles de thé. Une belle réussite.

parentDomaine Parent pinot noir Bourgogne 2011
LCBO Vintages : 597971
21,95 $
Un bourgogne générique à la cerise intense, avec de la fraise, de la terre et de la fumée, et aux tannins souples. À boire sans plus tarder.

Bersano Barbera d’Asti 2011
LCBO : 348680
11,95 $
Un vin parfait pour accompagner des pâtes en sauce tomate et qui offre des saveurs de fruits rouges, de fraise et de poivre rose.

Joseph Phelps Innisfree cabernet-sauvignon Napa Valley 2009
Code SAQ : 11419616
31,25 $
Un cabernet-sauvignon de la vallée de Napa, riche avec ses flaveurs de café, de bleuet, de cassis et de pâtisserie (impartie par l’élevage en fûts de chêne). L’ensemble est très tannique et très acide.

Château Rouquette-sur-mer rosé Cuvée Adagio 2012
20,95 $ en importation privée chez Francs vins
Ce rosé de grenache et de syrah développe des arômes de fraise et de cerise dans une trame acide importante. Un rosé sérieux, pas que pour la piscine.

Château Rouquette-sur-mer La Clape cuvée Amarante 2012
Code SAQ : 00713263
18,40 $
La violette, les fruits rouges mûrs dont la framboise et le cassis marquent ce vin du Languedoc, qui est aussi pourvu d’une belle matière tannique.

Leurs vins de Saint-Chinian sont bien connus au Québec, où se concentre le tiers de leurs ventes, « mais ça baisse », a précisé Christine Simon. Avec son frère Luc, ils dirigent le Clos Bagatelle, une affaire de famille depuis qu’ils ont pris la relève de leurs parents.

Saint-Chinian fait partie du Languedoc, dans le sud de la France, et comprend 6000 hectares de vignes, dont 3300 en AOC, selon le site officiel de l’appellation. Comme bien des appellations languedociennes, la recherche de qualité fait partie de la stratégie des producteurs régionaux depuis les années 80.

Je disais donc que les vins du Clos Bagatelle sont présents au Québec depuis belle lurette. Comme toute entreprise et tout produit qui se distingue, il faut de temps en temps du changement : changement d’habillage visuel et, pourquoi pas, de recette. C’est le cas avec la nouvelle cuvée d’entrée de gamme Les Jardins de Bagatelle, qui a remplacé le Bagatelle cuvée Tradition.

On s’est aperçu que seules les personnes âgées achetaient notre vin à la SAQ. Les jeunes s’intéressent au vin, mais ils veulent des choses assez simples. Avec nos enfants, on a créé un rouge rafraîchissant.

Christine Simon

Saint-Chinian Les Jardins de Bagatelle 2012
Code SAQ : 11975209
14,95 $
Cette nouvelle cuvée remplace l’ancienne, parce que les chiffres de vente n’auraient pas atteint le nombre minimum requis par la SAQ. Elle est composée de syrah à 60 % et de grenache à 40 %. Le résultat est très mûr, les fruits rouges et noirs comme la fraise et la mûre marquent fortement l’ensemble. Le café et les épices complètent le tout. Servez ce vin élevé en cuve de béton assez frais, à 15 ou 16 °C. Bien.

La suite de la dégustation
Saint-Chinian Donnadieu Cuvée Mathieu et Marie 2011

Code SAQ : 00642652
17,40 $
Les cépages typiques du sud, soit la syrah (50 %), le mourvèdre (20 %), le carignan (15 %) et le grenache (15 %), poussent dans un terroir de schiste, « des sols qui donnent des vins intéressants dans les quatre ou cinq premières années. Après, ils manquent d’acidité », a précisé Luc Simon. Le vin est très tannique et très acide, avec des arômes de menthol, de cassis, de framboise, de poivre, de fumée et de café. Un très bon rapport qualité-prix. « Je pense qu’il va vieillir un peu plus [que les quatre ou cinq ans habituels] », croit Luc Simon.

Saint-Chinian Clos Bagatelle Veillée d’Automne 2009
Code SAQ : 00979229
20,20 $
De couleur rubis avec des reflets grenat, ce Saint-Chinian sent la fraise et les fruits rouges transformés. Très acide et tannique, il est caractérisé par la résine de pin, le café, le bois, l’eucalyptus et l’eau de vie. La longue finale est marquée par l’alcool et des tannins un peu asséchants. Un vin très jeune, passez-le en carafe ou attendez-le quelques années.

Saint-Chinian Clos Bagatelle La Terre de mon Père 2009
Code SAQ : 10259796
41,25 $
La syrah (60 %), le mourvèdre (20 %) et le grenache (20 %) donnent un vin pourvu d’arômes de cacao, d’épices, de café, de vanille, de fruits noirs genre cassis et de thym. Un vin dense, jeune, très acide et très tannique qui saura tenir la route une dizaine d’années.

Saint-Chinian Clos Bagatelle La Terre de mon Père 2000
Justement, pour vérifier le potentiel de garde de leurs vins, Christine et Luc Simon ont sorti de leur valise un fond de la cave familiale. Ce millésime 2010 est en pleine forme avec ses tannins souples, son acidité marquée, ses arômes de menthe, de cerise, de kirsch, d’eau de vie, de noyaux de cerises et de viande. De plus, il peut encore tenir cinq ans.

Muscat de St-Jean de Minervois Clos Bagatelle Muscat Petits Grains 2010
500 ml
Code SAQ : 00733246
18,25 $
Le cépage muscat à petits grains subit un mutage, c’est-à-dire qu’on ajoute de l’alcool pour conserver la haute teneur en sucre et hausser le niveau d’alcool; le porto subit le même procédé. Ici, le nez tire sur la pêche et l’abricot. La bouche suit sur ces mêmes arômes, en plus du sucre, de l’eau de vie et des fleurs blanches. Bien sûr, l’alcool est présent en quantité, mais la forte acidité neutralise cette chaleur et ce taux de sucre élevé. Très beau.

Blanquette de Limoux et autres vins légers

Jeudi 18 juillet 2013 à 15 h 43 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Lorsqu’on évoque les bulles, on pense instantanément au champagne, le roi incontesté en la matière. Comme il est cher en nos contrées, nous nous rabattons sur les autres vins mousseux beaucoup plus abordables, comme le vouvray brut, la franciacorta, l’asti spumante, les crémants, le cava espagnol, sans oublier la blanquette de Limoux.

Alors que la plupart des mousseux proviennent de régions fraîches, les mousseux de Limoux sont du sud de la France, du Languedoc plus précisément. Heureusement, l’Atlantique rafraîchit le vignoble où pousse le cépage local mauzac, qui entre en majorité dans l’élaboration de la blanquette de Limoux; le chenin blanc et le chardonnay sont autorisés jusqu’à 10 % de l’ensemble.

Pour produire le crémant de Limoux, les vignerons doivent vinifier le chardonnay et le chenin blanc (qui doit représenter de 20 à 40 % du total), et ces deux cépages ne doivent pas dépasser 90 % de l’encépagement. Le mauzac et le pinot noir sont autorisés pour compléter l’encépagement.

Laurent Mingaud, le directeur commercial de la coopérative (275 vignerons) bien connue Sieur d’Arques, a fait goûter aux journalistes en vin quelques cuvées de blanquette et de crémant de Limoux (des blancs secs et un vin rouge se sont ajoutés à la dégustation, mais ils ne sont pas en vente au Québec).

En ces jours de canicule, rien ne vaut un bon mousseux bien frappé sur une terrasse!

La dégustation
Blanquette de Limoux Sieur d’Arques Première bulle

Code SAQ : 00094953
18,20 $
Un vin d’apéritif qui est un classique depuis bien des années. Les saveurs de crème, de fleurs blanches, de pomme et de citron s’allient à une acidité moyenne. Les bulles sont fines et droites. La qualité est toujours au rendez-vous, et ce, à bon prix.

Crémant de Limoux rosé Sieur d’Arques Première bulle 2011
En vente en importation privée chez Philippe Dandurand cet automne
20,20 $ (caisses de six bouteilles)
Comme je le disais dans mon introduction, le crémant de Limoux se distingue de la blanquette grâce à son encépagement. Celui-ci est composé de chardonnay (70 %), de chenin blanc (20 %) et de pinot noir (10 %, ce qui donne la robe saumon pâle du vin). Les bulles fines sont droites, le verre sent les fruits rouges. En bouche, on goûte la fraise, la framboise et la cerise, entourées d’une vive acidité. Un excellent crémant de Limoux minéral et rafraîchissant.

Crémant de Limoux édition limitée Sieur d’Arques Toques et clochers 2007
En vente en importation privée chez Philippe Dandurand
26,95 $ (caisse de six bouteilles)
Vinifié les meilleures années par Denis Dubourdieu, ce 100 % chardonnay dégage des odeurs de pain grillé et de levures. En bouche, l’acidité frappe les papilles. Viennent ensuite le biscuit, les fruits blancs, l’amande douce, le miel (dans une moindre mesure), le pain grillé, la noix et des saveurs oxydatives. Il faut aimer ce style de mousseux oxydé.

Un autre mousseux et un rosé pour affronter la chaleur
Domaine Tselepos Amalia brut

Code SAQ : 11901103
23 $
En matière de vins blancs, la Grèce m’impressionne sérieusement depuis quelques années, et si le pays de Dyonysos commence à nous envoyer ses mousseux, et bien tant mieux! Ce super mousseux dégage des bulles fines. En bouche, le citron, le poivre blanc et le sel forment un vin parfait pour l’apéritif et les coquillages légers.

Domaine de Gournier Vin de pays des Cévennes rosé 2012
Code SAQ : 00464602
12,45 $
Année après année, Maurice Barnouin élabore des cuvées simples, des vins de tous les jours, comme ce rosé vendu en produit courant à la SAQ. Pour votre plaisir, vous aurez de la fraise, de la cerise, des petits fruits acidulés et un soupçon de sucre résiduel en bouche. Un rosé doté d’une bonne longueur, excellent comme toujours.

© Radio-Canada/Ronald Georges

L’Américain Charles Bieler est un cas en soi. Son titre sur sa carte professionnelle indique « Wine ninja ». Il n’est pas vigneron, ni négociant. En fait, il est un homme d’affaires qui cherche à commercialiser le meilleur vin possible, peu importe d’où celui-ci provient. Bref, c’est un négociant moderne qui promeut le vin fait par ses partenaires vignerons.

Depuis le début de l’année, Charles Bieler, au sein de sa firme Charles & Charles wines of Washington, s’est associé à Trinchero Family Estates wines, qui gère les marques Ménage à trois, Angove (Australie) et Carmen (Chili), de même que 7000 hectares de vignes. C’est énorme.

Les étiquettes des vins que Charles Bieler met en marché sont cool, branchées et marquées par la culture populaire, dont la musique rock. D’ailleurs, le vinificateur Charles Smith, son partenaire d’affaires au sein de Charles & Charles, était gérant du groupe danois The Ravonettes dans une autre vie.

Mais est-ce que tout ce marketing et tout ce flafla donnent des résultats probants dans le verre? Non, malgré des prix à la limite de l’acceptable. Voici mes notes d’une dégustation en forme de parcours d’affaires.

Charles & Charles rosé 2012 Washington Columbia Valley
Code SAQ : 11965246
17,10 $
Composé de syrah (81 %), de mourvèdre (16 %), de cinsault (2 %) et de grenache (2 %), ce vin est issu du partenariat avec le vinificateur Charles Smith (qui était gérant du groupe danois The Ravonettes dans une autre vie!). Le nez de framboise et de violette est simple. En bouche, on goûte les fraises et l’herbe fraîche. C’est un rosé américain aux épaules plus carrées qu’un rosé de Provence, mais sans grande complexité aromatique.

Bieler père et fils rosé Côteaux d’Aix-en-Provence 2011
En vente en importation privée chez Vins Philippe Dandurand
16,80 $ (en caisse de 12 bouteilles)
Les cépages syrah (50 %), grenache (30 %), cabernet-sauvignon (10 %) et cinsault (10 %) sont achetés dans sept vignobles différents en Provence. Ils sont vinifiés séparément et assemblés ensuite. Le résultat? Des notes de fraise, de cerise et de fleur rouge au nez, des notes de fraise, de violette, de cerise et d’herbe en bouche, avec une très bonne acidité. Nous avons affaire à un rosé de gastronomie, à un rosé de Provence classique.

Newman’s own cabernet-sauvignon 2011 Californie
Code SAQ : 11341732
18,60 $
Même si Paul Newman était plutôt un amateur de Budweiser, nous a raconté Charles Bieler, il tenait à ce que le vin fasse partie de son empire caritatif. Ce cabernet-sauvignon est complété par 12 % de petite syrah. Le verre dégage des odeurs de poivrons rouges et des poivrons rôtis. En bouche, le vin est très acide, et les tannins sont asséchants; des fruits rouge dense, de la mûre et des bleuets composent la trame de fruits. Un vin assez bien fait, qui gagnerait à être attendu deux ou trois ans.

The Show cabernet-sauvignon 2011 Napa
Code SAQ : 11603510
19,95 $
Spectaculaire, l’étiquette de ce vin est une œuvre de Hatch Show Print de Nashville, qui a fait des affiches pour nombre de vedettes de la musique rock et country. Le nez est marqué par le chocolat au lait, le poivron vert et le bois. Ce cabernet-sauvignon est serti de vanille, de bois, de cassis, de bleuets, de fruits noirs et de café expresso. Cet amalgame de saveurs est bien entouré par beaucoup d’acidité et beaucoup de tannins, même si l’alcool marque l’ensemble en fin de bouche. Un cabernet-sauvignon américain de facture acceptable.

© iStockphoto/Geoffrey Holman

Allez, c’est le temps, il fait beau, vous avez certainement recommencé à cuisiner sur le barbecue. Mais quoi boire avec les viandes, poissons et légumes grillés? Voici quelques suggestions de bouteilles, en vente en quantité suffisante à la SAQ.

Vous êtes en manque de recettes? Écoutez les deux propositions de livres de cuisine au barbecue de l’émission Bien dans son assiette.

Aussi à la même émission, une entrevue pour ceux dont le mode de cuisson au barbecue inquiète. La fumée du barbecue est-elle toxique? Le chimiste Normand Voyer révèle des trucs scientifiquement prouvés pour réussir des grillades succulentes en toute sécurité.

Un rosé pour le balcon, la terrasse et la cour
Château Bellevue La Forêt Fronton 2012

Code SAQ : 00219840
16,25 $
LCBO Vintages : 219840
13,95 $
Très fruité, ce classique de qualité constante d’année en année met en valeur des cerises et des fraises; des fruits rouges mûrs quoi! L’acidité est marquée, rendant du même coup le vin rafraîchissant.

Des blancs
Umani Ronchi Jorio Marche 2011

Code SAQ : 11573218
16,25 $
Un vin très frais, où les agrumes sont les légion dans le verre, surtout la lime. Des notes de craie et de fumée appuient une vive acidité. Un vin parfait pour l’apéritif et pour les mets légers.

Domaine Fenouillet Hautes Combes Faugères 2012
Code SAQ : 11956850
18,25 $
En France, l’appellation Faugères produit en majorité des vins rouges (1927 hectares), alors que les vins blancs ne représentent que 60 hectares (source : INAO). Vous avez compris que les Faugères blancs sont rares au Québec; en fait, c’est le seul. Composé en parts égales de roussanne et de marsanne, ce Faugères blanc est jaune doré avec des odeurs de vanille. En bouche, il est crémeux, avec des touches de fruits blancs, de poire, de fumée, de pamplemousse et de fleurs blanches. Un très bon rapport qualité-prix.

Settesoli Mandrarossa Urra di Mare, sauvignon blanc, Sicilia IGT, 2010
Code SAQ : 11595450
21,65 $
La robe très dorée est brillante, et le vin dégage des arômes de fruits frais et d’agrumes. En bouche, c’est croquant, fruité et très acide. Les agrumes (citron et pamplemousse), l’herbe fraîche et la craie suivent par la suite. Servir à 12 °C sur des poissons et des légumes grillés.

Des rouges
Sogrape Vinhos, Duque de Viseu Dao 2009

Code SAQ : 00546309
14,95 $
Ce vin simple pour les diverses viandes du barbecue allie les arômes de fruits rouges dans un ensemble acide et tannique équilibré.

Prado Rey Crianza Ribera del Duero 2008
Code SAQ : 00929034
20 $
Plus rafraîchissant et plus corsé que le précédent, ce vin espagnol offre des fruits rouges, des cerises et des fraises en rétro.

Katnook Founder’s Block shiraz 2010
Code SAQ : 10831342
20,20 $
L’amateur de vins du Nouveau Monde trouvera son compte dans ce shiraz. La fraîcheur est assurée par des saveurs de fraises et de bleuets; le corps suit après avec une finale chocolatée. Un vin bien agréable.