Billets classés sous la catégorie « États-Unis »

Jeff Pachoud/AFP/Getty Images

Jeff Pachoud/AFP/Getty Images

Dans une étude rapportée par Wine Business, Constellation, le géant du vin et des spiritueux, catégorise les consommateurs de vin selon leurs habitudes d’achat et leurs préférences. La même étude avait été réalisée il y a 10 ans.

Dans cette mise à jour, trois des six catégories sont nouvelles : les nouveaux consommateurs engagés, les consommateurs loyaux au quotidien et les consommateurs motivés par le prix du vin.

Plus »

Photo : iStock/Sergey Rusakov

Photo : iStock/Sergey Rusakov

Une nouvelle technologique a retenu mon attention pour cette chronique. Elle concerne les adresses des sites Internet du vin.

Selon l’AFP, le projet d’adresses Internet dotées de l’extension .vin ou .wine se poursuit, même si certaines voix – des pays européens et des producteurs de vin – s’y opposent. Ces adresses devraient apparaître dans quelques mois.

Plus »

Dave Matthews. AP Photo/Hans Pennink

Dave Matthews. AP Photo/Hans Pennink

En association avec le vinificateur Steve Reeder, le chanteur rock Dave Matthews a lancé son domaine vinicole californien en 2011.

Depuis 1991, le Dave Matthews Band est très populaire, surtout grâce à ses tournées de spectacles. Selon le site Internet Pollstar, qui compile les ventes de billets de spectacles, le Dave Matthews Band a vendu le plus de billets de concert de 2000 à 2009, avec des recettes totales de 530 millions de dollars américains. Et ce, devant des vedettes confirmées comme les Rolling Stones, U2 et Madonna.


(Source : site officiel du Dave Matthews Band)


Le nom du domaine, The Dreaming Tree, est tiré de la chanson homonyme, parue sur l’album du Dave Matthews Band Before these crowded streets, en 1998.

Ainsi, après avoir satisfait les mélomanes, Dave Matthews a découvert une autre passion : le vin.

Les vins de Dave Matthews sont en vente au Canada depuis un an. Le domaine produit 600 000 caisses. La moitié des acheteurs aiment ses étiquettes, l’autre est constituée d’amateurs de ses chansons.

Les raisins, cultivés selon les principes de l’agriculture durable, proviennent de quelques vignobles du géant Constellation, qui est propriétaire de nombreux domaines viticoles dans le monde.

Dégustation avec le vinificateur Sean McKenzie, un Néo-Zélandais installé en Californie qui travaille chez The Dreaming Tree.

dreaming_tree_everyday_300The Dreaming Tree Everyday Central Coast 2013
Code SAQ : 12270913
17,95 $
Le nom de ce vin blanc est tiré du disque Everyday, paru en 2001. L’encépagement est varié : 39 % de riesling, 37 % de gewurztraminer, 14 % de viognier et 10 % d’albarino. Les arômes de fruits tropicaux et d’agrumes titillent le nez. En bouche, les fruits sont croquants, et on goûte surtout les agrumes, les fruits exotiques et la pêche. Des épices, de la vanille, du sucre et une vive acidité complètent la palette aromatique. C’est très agréable, très bien fait. Ce vin se tirerait bien d’affaire avec du crabe des neiges et un croustillant de mangue, de noix de cajou et d’oignon vert en salade.

The Dreaming Tree chardonnay Central Coast 2011
En vente en Ontario dans un mois.
La moitié des raisins de chardonnay a séjourné sept mois en barrique de chêne, et l’autre moitié, en cuve d’acier inoxydable. La robe est jaune doré intense, le verre dégage des effluves de banane, de vanille, de beurre et de pain grillé. Et, en effet, les mêmes odeurs se trouvent en bouche, mais s’y ajoutent de la noix de coco et de la lime. Nous avons affaire à un chardonnay de style international assez frais et équilibré, mais qui peut en lasser certains.

The Dreaming Tree Crush North Coast 2011
Code SAQ : 11975102
18,95 $
Code LCBO : 310391
16,95 $
L’encépagement est multiple : 55 % de merlot, 17 % de zinfandel, 13 % de petite syrah, 8 % de syrah et 7 % d’autres variétés non dévoilées. Ce rouge californien goûte la cerise, la fraise, la framboise, le bonbon rouge et le sucre. Il est souple, peu tannique. J’estime qu’il s’agit d’un vin passe-partout qui manque de personnalité et est un peu quelconque. À servir à l’apéro et sur des mets légers.

Quand débute la saison du vin rosé?

Jeudi 24 avril 2014 à 15 h 39 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

AFP/Getty Images

AFP/Getty Images

Les stocks de vin rosé commencent déjà à s’accumuler dans les magasins. Avec l’été qui approche, leurs ventes (et aussi celles du vin blanc) vont augmenter.

Mais quand est-ce qu’on commence réellement à boire du vin rosé? Pour Victor Afonso, copropriétaire du restaurant Tapeo à Montréal, la saison du vin rosé commence en mai.

Victor Afonso a remarqué que les ventes de vin rosé n’ont pas encore pris leur envol printanier dans son restaurant. « Ça va aussi avec la température », fait-il remarquer.

Simon Jobin, chef sommelier des restaurants Le Saint Amour et Chez Boulay – Bistro Boréal à Québec, a déjà remarqué une hausse des ventes de vin rosé dans ces restaurants. « On vide des bouteilles de rosé plus vite par les temps qui courent », affirme-t-il.

Simon Jobin a également remarqué qu’ils en vendent pendant toute l’année, même en hiver. Il remarque aussi une hausse générale de consommation de vins blancs, et « c’est tant mieux », dit cet amoureux du vin blanc.

Au restaurant Pastaga de Montréal, les ventes de vin rosé n’ont pas encore décollé, selon le gérant Guillaume Turpin.

« Quand il fait beau et chaud et que les terrasses sont ouvertes, la saison commence réellement », croit Guillaume Turpin.

La carte de vins du restaurant Pastaga inclut quatre vins rosés. « Les gens ne veulent pas payer leur vin rosé trop cher », souligne-t-il.

grand_sud_roseQuelques vins rosés
Merlot Grand Sud Vin de pays d’Oc rosé 2013

Code SAQ : 11685973
12,10 $ (pour 1 l)
C’est l’affaire du siècle! La société des Grand Chais de France élabore les vins de la marque Grand Sud en blanc et en rouge. Ce vin au rapport qualité-prix imbattable affiche des airs floraux, fins et délicats, avec de la fraise et de la cerise. Un excellent rosé!

Vignoble de la Rivière-du-Chêne Le rosé Gabrielle 2013
Code SAQ : 10817090
14,95 $
Un vin québécois qui porte une robe rose cerise et dégage des odeurs de petits fruits rouges acidulés. En bouche, il est droit avec des saveurs de fraise, de cerise noire et de thé.

Domaine du Ridge Champs de Florence 2013
Code SAQ : 00741702
16 $
Rose orangé et dégageant des arômes d’herbes fraîches, cet autre vin québécois goûte l’écorce d’orange, les fruits rouges et la griotte. On perçoit aussi une légère pointe d’amertume et l’ensemble est très acide.

Charles Smith Wines Charles and Charles 2013
Code SAQ : 11965246
17 $
Ce vin rose pâle aromatique (fleurs, fruits rouges) de l’État de Washington se révèle élégant tout en affichant de la matière. Il est bien fruité (cerise, fraise) et bien acide.

Au cours des prochaines semaines, je critiquerai de temps en temps d’autres vins rosés mis sur le marché récemment et que j’aurai dégustés.

Vous pouvez toujours me suivre sur Twitter au @millesime. Cliquez en haut de la page dans « Pour me joindre » et choisissez le bouton Twitter.

Dégustation en primeur des blancs liquoreux de Sauternes 2011 avant les futures mises à prix. AFP Photo/Jean-Pierre Muller

Dégustation en primeur des blancs liquoreux de Sauternes 2011 avant les futures mises à prix. AFP Photo/Jean-Pierre Muller

En ce premier jour de printemps, un fait divers rapporté par le journal Sud Ouest à Bordeaux m’a fait sourire. Un client a tenté d’escroquer un hypermarché en remplaçant l’étiquette d’un vin en vente à 135 € par celle d’un vin qui se détaille 4 €. Je ne suis pas très habile en mathématiques, mais je vois la spectaculaire « économie » que ce client a tenté de réaliser aux dépens de l’hypermarché bordelais.

Le service de sécurité de l’hypermarché a arrêté l’escroc, qui a ensuite été confié aux soins de la police locale.

Au-delà de ce fait divers, le prix des vins fait souvent grincer des dents la plupart des consommateurs.

Certains d’entre eux poussent les hauts cris devant les prix affichés par les monopoles canadiens comme la SAQ et la LCBO. Le monopole de la SAQ est d’ailleurs régulièrement remis en question par des contribuables qui préféreraient un marché plus libre et ouvert à la concurrence.

Mais là n’est pas mon propos. Je veux plutôt attirer votre attention sur la hausse des prix des vins de Bourgogne et de Bordeaux en France (France 24 et Le Figaro en ont parlé). Les faibles récoltes du millésime 2013 se traduiront par des prix en hausse de 30 % pour les bourgognes, et de 20 % pour les bordeaux.

Le coupable : les conditions météo, qui ont été exécrables dans plusieurs régions de France en 2013, mais aussi en 2012; les prix des vins de ce millésime devraient également être en hausse de près de 20 %.

En France et en Europe en général, le vin est beaucoup plus abordable que dans notre chère Amérique. C’est bien sûr normal, puisque les traditions et le marché vinicoles y sont établis depuis fort longtemps.

Mais cette hausse risque de faire grimacer des consommateurs habitués à payer leur pinard à un prix juste. Alors, mes chers amis, consolez-vous : nous ne serons plus les seuls à nous plaindre du prix des vins!

fontanario_de_PegoesDeux blancs
Côté Tariquet 2012

Code SAQ : 00561316
19,35 $
Ce vin français populaire au Québec m’a marqué par son équilibre. Du citron confit, de la lime, de l’abricot, un chouïa de sucre et une pointe de fumée baignent dans une trame moyennement acide.

Foxglove chardonnay Central Coast 2011
Code SAQ : 11900928
22,70 $
Ce chardonnay californien déploie d’intenses odeurs de beurre, de caramel, de vanille et de fruits tropicaux. Ces particularités de vin du Nouveau Monde se confirment en bouche : beurre, caramel, bois, vanille, crème, fruits tropicaux, groseille, pêche, citron confit, épices et acidité moyenne. Un vin assez bien fait, mais il souffre d’une légère chaleur alcoolique.

Trois rouges
Fontanário de Pegões Adega de Santo Isidro de Pegões Palmela 2011

Code SAQ : 10432376
13,80 $
Le nez, très aromatique, dégage des notes chimiques, des fruits noirs et de la vanille après l’aération. En bouche, ce vin est très mûr, avec d’intenses saveurs de cassis. Le café, des épices, le champignon et des arômes de poivron vert entrent ensuite en scène, mais de manière plus modérée. Le cépage castelão donne un vin intéressant et à bon prix.

Rutini cabernet-sauvignon/malbec
Code SAQ : 11769317
18,30 $
La famille argentine Rutini, qui est de descendance italienne, est célèbre grâce à son Trumpeter. Cette cuvée plus chère que la gamme Trumpeter s’annonce corsée avec sa couleur rubis foncé et ses odeurs de prune et de bleuet. Les arômes typiques du cabernet-sauvignon et du malbec, épices, bleuets, cassis, champignons, fumée, arômes végétaux, vanille et eucalyptus entrent ensuite en jeu. Un très bon vin bien moelleux avec une acidité et des tannins modérés.

Azienda Agricola COS Cerasuolo di Vittoria 2010
Code SAQ : 11577391
36,25 $
Les trois amis vignerons Giambattista Cilia, Guisto Occhipinti et Pinuccia Strano (ce qui forme l’acronyme COS) ont fondé cette cave en 1980. Le nero d’avola (60 %) et le frappato (40 %), des cépages très plantés en Sicile, forment un vin aux flaveurs animales, de cerise noire confite, de kirsch, de griottes, de plants de tomate et de thym. Ces arômes provençaux appellent le gigot d’agneau.

Une Saint-Valentin toute en bulles

Jeudi 13 février 2014 à 11 h 09 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© iStockphoto/TimArbaev

© iStockphoto/TimArbaev

En cette veille de Saint-Valentin, je ne vous recommande pas de vins aux noms évocateurs (Beaujolais Saint-Amour, Carrelot des amants, etc.), mais plutôt des mousseux, sans oublier un blanc et un rouge.

Ces mousseux dégustés récemment constituent de bons rapports qualité-prix. Il vous restera donc des sous pour offrir des chocolats à l’être aimé!

Un mousseux sans alcool
Freixenet Legero

Code SAQ : 11886783
8,95 $
Titrant 0,4 % d’alcool/volume, ce vin du producteur de cava Freixenet présente un fort nez d’encens et de cendres. En bouche, il se présente avec des fruits blancs sucrés, des fruits tropicaux, du gaz carbonique, un peu de craie et une mousse abondante. Je l’ai soumis à l’aveugle à mes collègues, qui ont trouvé que c’était surtout du soda mousse trop sucré. Je suis plus indulgent qu’eux : j’ai goûté des vins sans alcool bien pires que ça! Peut-être avec le dessert du souper de la Saint-Valentin?

massard_roseBernard-Massard Cuvée de l’Ecusson brut rosé
Code SAQ : 11140674
19,35 $
Je vous ai déjà parlé de ce producteur du Grand-Duché de Luxembourg. Son mousseux rosé fait de pinot noir est sucré, moyennement acide avec des arômes de fruits rouges confits, de cerise et de fraise, et une légère amertume en fin de bouche. Je le trouve plus rond et moins polyvalent que son frère en blanc.

Freixenet Elyssia
Code SAQ : 11912494
19,95 $
Un cava espagnol bien droit avec une acidité tranchante, des notes d’agrumes (citron et lime), de pomme, de banane et de fruits blancs ronds (abricot). Les cépages chardonnay (40 %), macabeo (30 %), parellada (20 %) et pinot noir (10 %) composent cette cuvée.

Domaine Ste Michelle brut
Code SAQ : 12125741
19,45 $
Le Domaine Ste Michelle de l’État de Washington offre un mousseux charmeur (chardonnay et pinot noir de Columbia Valley), plutôt sucré et rond, marqué par la banane, l’herbe fraîche et les noix amères. Une légère note d’abricot apparaît en fin de bouche. Mes collègues proposent de le boire avec une croustade aux pommes.

Du vin tranquille pour la soirée
Brancaia Il Bianco Sicilia IGT 2012

Code SAQ : 11797174
20,40 $
De Sicile, ce vin blanc jaune doré annonce une palette aromatique portée sur les herbes fraîches et le citron. Ces deux arômes persistent en bouche, avec en plus du silex, de la fumée et du sel. Très bon.

Vale do Bomfim Douro 2011
Code SAQ : 10838982
16 $
Décidément, les vins portugais impressionnent souvent grâce à leur finesse et à leur prix compétitif. Ce vin du Douro a des tannins souples appuyés par une vive acidité, des arômes de fraise, de cassis, de champignon et de fruits des champs. On retient la beauté et la qualité d’ensemble des arômes de fruits rouges.

Des cabernets-sauvignons pour février

Mardi 11 février 2014 à 14 h 38 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Du cabernet-sauvignon de la maison Stags' Leap fraîchement cueilli. | © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Du cabernet-sauvignon de la maison Stags’ Leap fraîchement cueilli. | © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Dans sa prochaine édition des arrivages Cellier, la SAQ propose une sélection de cabernets-sauvignons, dont plusieurs d’Argentine.

Le cépage-roi de la rive gauche de la Garonne dans la région bordelaise est devenu au cours de l’histoire un cépage international; sa culture est donc répandue dans nombre de vignobles dans le monde.

Vinifié seul ou en assemblage, il offre tant de grands vins de Bordeaux que les petits crus du Nouveau Monde au fruit plus mûr.

Voici quelques-uns de ces vins qui seront dans ce nouvel arrivage (6 et 20 février), et d’autres récemment dégustés.

casa_lapostolleCabernet-sauvignon Cuvée Alexandre Casa Lapostolle Colchagua bio 2012
Code SAQ : 10767053
25,50 $
Formé à 91 % de cabernet-sauvignon et à 9 % de cabernet franc, ce vin chilien déploie un arsenal de cassis, de framboise, de pain grillé et de pâtisserie. Serré, droit et jeune, il est très tannique et très acide. Excellent.

Cabernet-sauvignon Mission Hill reserve Okanagan Valley 2011
Code SAQ : 11092051
25,80 $
Code LCBO Vintages : 553321
23,95 $
Entièrement composé de cabernet-sauvignon, ce vin de Colombie-Britannique de la maison reconnue Mission Hill dévoile des arômes de fraise, de cerise, de cassis, de bois et de fruits des champs. L’acidité et les tannins sont modérés. Très bien.

Château Larose-Perganson Haut-Médoc cru bourgeois 2010
Code SAQ : 12116385
29,80 $
Le nez est distingué avec ses arômes de fraise transformée. Très tannique et très acide, ce vin possède une pléthore d’arômes de cassis et de bleuet, mais sans éclipser les grains de café et la terre. Le cabernet-sauvignon, le merlot et le petit verdot donnent un vin excellent, mais jeune.

Senorio de Otazu Vino de Pago Espagne 2006
Code SAQ : 12127181
29,85 $
De manière fine, les arômes de cigare, de tabac blond et une note animale s’échappent du verre. En bouche, ce vin est très serré grâce à sa masse tannique et à son acidité élevées. Le tabac blond, la cerise, le poivron, le café, les épices et le kirsch complètent cet assemblage de tempranillo, de merlot et de cabernet-sauvignon.

D’autres cabernets-sauvignons
Bonterra Mendocino County cabernet-sauvignon 2010

Code SAQ : 00342428
20 $ (en rabais à 17,75 $)
Code LCBO Vintages : 342428
19,95 $
La maison californienne Bonterra produit ses vins en agriculture biologique. Un vin de tous les jours qui allie le bois, le cèdre, le café, le cassis, la vanille à une acidité modérée et des tannins assez présents.

Marques de Casa Concha cabernet-sauvignon 2011
Code SAQ : 10694253
21,95 $
Code LCBO Vintages : 337238
18,95 $
Du Chili, ce cabernet-sauvignon offre des arômes de poivron, de cassis, de plants de tomates, d’épices, de cigare et de bois. Il est tout de même plus que tannique et très acide.

Un sauternes 1966 du Château d'Yquem. | AP Photo/Jacques Brinon

Un sauternes 1966 du Château d’Yquem. | AP Photo/Jacques Brinon

Après les bordeaux blancs et rouges 2011, voici comme promis mon appréciation des sauternes. Parmi les producteurs membres de l’Union des Grands Crus de Bordeaux qui étaient à Montréal il y a quelques semaines, huit d’entre eux provenaient des appellations Barsac et Sauternes.

Loin de moi l’idée de détruire un mythe, mais je me suis réellement lassé de l’accord classique entre le foie gras et le sauternes.

Je préfère nettement boire les sauternes pour ce qu’ils sont : des vins de méditation, qu’on consomme avec les gens qu’on aime, et avec ceux qui aiment le vin.

J’aime bien aussi les conseiller pour la longue garde. Par exemple, un sauternes dont le millésime est l’année de naissance de votre enfant sera parfait 18 ans plus tard.

Rappelons que le sauternes (et son voisin, l’appellation Barsac) est un vin issu de raisins soumis au botrytis. Le microclimat de cette région bordelaise engendre des brumes matinales qui favorisent l’apparition du champignon botrytis cinerea sur les raisins très mûrs. Les raisins (surtout le sémillon, mais aussi la muscadelle et le sauvignon blanc) deviennent concentrés en sucre.

bastor_lamontagneChâteau de Fargues Sauternes 2011
89 $ le 375 ml
175 $ le 750 ml
Un vin en grande forme et complexe avec ses arômes de miel, de citron, de pain d’épices et de citron confit. La finale est très acide et sertie de minéralité.

Château Lafaurie-Peyraguey Sauternes 2011
32 $ le 375 ml
60 $ le 750 ml
Les fruits exotiques et l’ananas confit marquent en premier ce sauternes. En deuxième lieu, le pain d’épices, le citron confit, le miel et le sucre prennent leur place. Un vin de garde.

Château La Tour blanche Sauternes 2011
Près de 100 $
La Tour blanche développe en 2011 des arômes d’ananas confit, de cire d’abeille, d’épices, de miel avec une trame acide vive. Au sommet!

Très bonne mention à :
Château Bastor-Lamontagne Sauternes 2011
Château de Rayne Vigneau Sauternes 2011 (entre 60 et 70 $)
Château Suduiraut Sauternes 2011 (près de 100 $)

Deux vins pour le Super Bowl de dimanche
Touché! Le championnat du football américain a lieu dimanche. Voici deux vins pour ceux qui n’aiment pas la bière.

Bonterra Mendocino County chardonnay 2011
Code SAQ : 00342436
19,95 $
Deux petits pour cent de muscat font partie de ce chardonnay pour arrondir les coins. Le nez beurré et vanillé annonce un chardonnay américain classique. En bouche, des fruits tropicaux, de la vanille et des agrumes confirment l’analyse olfactive.

Joseph Phelps Innisfree cabernet-sauvignon Napa 2009
Code SAQ : 11419616
29,95 $
Un cabernet-sauvignon californien riche d’arômes de café, de bleuet, de cassis et de pâtisserie. Il est aussi très tannique et très acide.

Randall Grahm | Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Randall Grahm | Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Je ne suis pas le premier chroniqueur à consacrer quelques lignes au vigneron américain Randall Grahm, de la maison Bonny Doon. L’homme fait amplement parler de lui, pour ses vins, mais aussi pour ses déclarations audacieuses, son sens de la mise en marché du vin et ses vins vedettes Big house red et Le Cigare volant.

Depuis 30 ans, Randall Grahm ne vit que par et pour le vin. Au début des années 80, il désirait vinifier du pinot noir, mais il est tombé sur les cépages du Rhône (et plus tard quelques cépages italiens). « À l’époque, personne ne connaissait ces cépages aux États-Unis », raconte-t-il lors d’une rencontre, l’automne dernier.

Le premier millésime du Cigare volant est le 1984, « encore buvable, surtout en grand format (jéroboam) », selon Randall Grahm. Le vigneron affirme que les deux millésimes intéressants de cet hommage aux vins de Châteauneuf-du-Pape restent le 1984 et le 1985. « À l’époque, je ne savais rien », résume-t-il bien humblement.

Aux États-Unis et au Canada, les vins de Bonny Doon ont connu un succès plus qu’appréciable. L’entreprise a grossi en importance, au point de devenir la 25e aux États-Unis, mais aussi en complexité, selon Randall Grahm. « J’ai senti que je m’étais éloigné de mes premiers amours », explique-t-il. Il a donc vendu depuis quelques années les marques phares Big house red (et white), Cardinal Zin et Pacific Rim. Histoire de se recentrer sur une production de moindre volume et sur les « vins de terroir », le tout dans une philosophie de viticulture en biodynamie.

Aujourd’hui, Randall Grahm gère 35 000 caisses de vin, et il aimerait réduire encore davantage ce chiffre.

Mais surtout, le vigneron prend le temps de réfléchir à son avenir. Une question le taraude tout particulièrement : comment faire un vin de terroir en très peu de temps?

Concrètement, Randall Grahm veut trouver des terroirs intéressants, afin que les cépages qu’il plantera les représentent bien. « Je veux que le vin goûte le terroir, et non le cépage », dit-il. Il prévoit mettre sur le marché les premières bouteilles tirées du fruit de cette nouvelle philosophie dans 10 ou 12 ans.

contraLa dégustation
Bonny Doon Contra 2010

Code SAQ : 11320587
23,35 $
« 2010 a été une année fraîche », résume Randall Grahm. Son Contra affiche des notes de cassis, de fruits des champs et de plants de tomates. Des tannins souples et une vive acidité lui vont très bien.

Bonny Doon Le Pousseur Syrah 2010
Code SAQ : 10961016
34 $
Les saveurs classiques de la syrah explosent en bouche : poivre rose, cassis et fumée. Une pointe de vanille, des tannins assez massifs et une vive acidité assurent une droiture dans le verre. Excellent. « C’est le Pousseur le plus expressif que nous avons produit », affirme Randall Grahm.

Bonny Doon Le cigare volant 2008
Code SAQ : 10253386
49 $
Code LCBO Vintages : 975847
48,95 $
Les cépages grenache, syrah, mourvèdre et cinsault donnent des arômes de cerise noire, de kirsch, d’alcool, de fraise, de moka, de bois et d’épices. Le taux d’acidité et les tannins sont imposants. Passez-le en carafe au moins une heure ou gardez-le précieusement dans votre cave.

Marc de Cigare Brandy de Marc dans un coffret
Code SAQ : 10283770
98,50 $
Nous avons aussi dégusté des vins non offerts au Canada, et la dégustation s’est terminée sur un marc. Les résidus solides des grappes de raisin (la pellicule, les pépins et la rafle) sont distillés. Le marc est donc une eau-de-vie comme la grappa en Italie. Le nez respire les fruits séchés, le tabac, le caramel écossais et le sel. La bouche suit sur la fumée, le tabac blond, l’alcool, le caramel écossais et les fruits séchés.

Des vins pour le Nouvel An

Jeudi 19 décembre 2013 à 11 h 51 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© iStockphoto/feellife

© iStockphoto/feellife

Après des suggestions de vins pour les repas de Noël, en voici quelques-unes pour bien célébrer l’arrivée du Nouvel An.

Encore une fois, cette liste n’est pas composée de mes vins favoris en 2013, même si ce choix reflète tout de même des vins que j’ai fortement appréciés.

Des blancs
Pfaffenheim pinot blanc Grande réserve 2012

Code SAQ : 11459677
15,75 $
Jaune paille avec des reflets verts (ah, la jeunesse…), ce vin sent les fleurs blanches. Il se complexifie en bouche avec des épices, des saveurs calcaires, des agrumes, du citron, des fleurs et des fruits blancs comme la pêche. Un vin blanc structuré.

Domaine Papagiannakos savatiano 2012
Code SAQ : 11097451
15,90 $
Un vin minéral accompagné de sel, de fruits blancs (la poire) et de fumée. Très bon.

Bodegas Morgadio albarino Rias Baixas 2011
Code SAQ : 11962686
20,35 $
Un albarino espagnol empreint de fruits exotiques, de citron, d’herbes fraîches, de lime et de fumée.

ogier_heritagesDes rouges légers
Héritages Ogier Côtes du Rhône 2011

Code SAQ : 00535849
15,45 $
Code LCBO : 535849
14,95 $
Ce vin est élevé en foudres français de 2000 à 8500 litres afin d’atténuer l’effet du bois. Après un nez marqué par le bois, les fruits rouges et la fraise, la bouche suit sur la fraise (encore), la vanille, les fruits rouges, la mûre et l’olive noire. Les tannins sont souples. Un très bon rapport qualité-prix.

Barbera d’Asti superiore Michele Chiarlo Le Orme 2010
Code SAQ : 00356105
15,95 $
Un bon rapport qualité-prix, ce barbera d’Asti. Les fruits rouges écrasés (la fraise et la cerise) surprennent en premier lieu. Le cassis et le bleuet suivent avec une pointe de menthe poivrée. Un rouge souple, agréable et bien fait comme d’habitude.

Banfi Centine rosso Toscana 2011
Code SAQ : 00908285
17,95 $
Code LCBO : 323725
15,95 $
Un vin de facture simple, mais de bonne tenue avec ses arômes de fraise, de cerise et ses tannins souples.

Salvalai Monile Ripasso Valpolicella 2011
Code SAQ : 10704010
21,35 $
Les fruits rouges mûrs, la fraise, mais surtout la cerise ainsi que des tannins souples et une belle acidité caractérisent ce valpolicella italien.

Bonny Doon Contra 2010
Code SAQ : 11320587
23,35 $
Un vin californien du vigneron original Bonny Doon. Le cassis, les fruits des champs, le plant de tomate et la vive acidité marquent ce vin. Très bien.

À lire aussi :
Des bulles pour le temps des Fêtes : le mousseux
Des bulles pour le temps des Fêtes : le champagne

rasteau_brunelDes rouges pour les repas
Benjamin Brunel Rasteau 2010

Code SAQ : 00123778
20,20 $
Ce côtes-du-rhône de produit courant à la SAQ affiche en premier lieu des saveurs de prune, de cassis, de poivron vert et des tannins poussiéreux. Après quelques minutes d’aération, les fruits rouges et noirs plus compotés ressortent mieux, ainsi que des épices. Un vin parfait avec une bonne lasagne à la viande.

Domaine Rolet Père et Fils Arbois pinot noir 2008
Code SAQ : 10884760
20,85 $
Les vins du Jura étonnent souvent par leur finesse et leur complexité. C’est le cas ici avec ce pinot noir aux fruits rouges et séchés, à la fraise, à la cerise et à la griotte. Il est très acide et très tannique et il se termine par une belle amertume.

Les Baux de Provence La Chapelle de Romanin 2010
Code SAQ : 00914515
23,35 $
Le deuxième vin du Château Romanin, un vignoble en biodynamie depuis 1988, est issu des jeunes vignes du domaine (de la syrah, du grenache, du cabernet-sauvignon et du mourvèdre). Le cassis, le poivron vert, les épices, le thym, le romarin, la mûre et le graphite constituent une combinaison gagnante pour vos côtelettes d’agneau. Un de mes coups de cœur depuis bien des années, incluant son grand frère, le Château Romanin (Code SAQ : 10273361).

Côtes de Bourg La Petite Chardonne 2010
Code SAQ : 00919068
23,85 $
Vous cherchez un vin passe-partout pour les soupers chez des amis ou pour les restaurants « apportez votre vin »? Allez-y avec ce côtes-de-bourg rubis foncé dominé par les flaveurs de café, de cassis, de terre et de réglisse. Les tannins et l’acidité sont élevés, alors passez-le en carafe ou buvez-le avec une viande saignante pour arrondir ses angles.

Langmeil Shiraz 2010
Code SAQ : 10765891
27,20 $
Un vin étonnant. Il est peu tannique, avec des arômes légers de poivre et de fruits rouges frais.

Sela Rioja 2009
Code SAQ : 11693375
27,40 $
Un rouge espagnol où le bois, les fruits noirs (le cassis), la vanille et les épices règnent. Très jeune, attendez-le donc au moins six ans.