Billets classés sous la catégorie « Espagne »

Photo : POPS

Photo : POPS

Du champagne en pastille? Lorsque la nouvelle est sortie, je croyais à un canular, à une blague à tout le moins. Heureusement, Veuve Clicquot a rapidement démenti l’information, qui avait cependant eu le temps de faire le tour des réseaux sociaux.

La maison champenoise a du même coup précisé qu’un tel produit était impossible à réaliser techniquement.

Mais au secours! Selon le site Glass of bubbly, une entreprise britannique vient de mettre en vente des sucettes glacées au champagne. Le POPScycle contient 37 % de champagne. À ne pas offrir aux enfants, n’est-ce pas?

Il paraît que des célébrités comme Miley Cyrus, Kate Moss et Katy Perry consomment ce produit développé par l’artisan glacier britannique Gelupo, vendu 5 £ (9 $CA) chacun.

Plus »

Le nouveau vignoble de Miguel Torres au Chili.

Le nouveau vignoble de Miguel Torres au Chili.

La revue Decanter a récemment annoncé que le géant du vin espagnol Miguel Torres avait acheté un autre vignoble, de 230 hectares, au Chili, dans la vallée d’Itata.

Jusqu’ici, il n’y a rien d’étonnant à cette acquisition : en plus de posséder des vignobles dans plusieurs régions en Espagne, Torres est propriétaire de vignes en Californie et a forgé des coentreprises en Chine et en Inde.

En fait, cet achat est purement stratégique : Torres, inquiet des changements climatiques, cherche des terres qui, avec le temps, pourront mieux résister aux effets des changements climatiques.

Plus »

Jeff Pachoud/AFP/Getty Images

Jeff Pachoud/AFP/Getty Images

Dans une étude rapportée par Wine Business, Constellation, le géant du vin et des spiritueux, catégorise les consommateurs de vin selon leurs habitudes d’achat et leurs préférences. La même étude avait été réalisée il y a 10 ans.

Dans cette mise à jour, trois des six catégories sont nouvelles : les nouveaux consommateurs engagés, les consommateurs loyaux au quotidien et les consommateurs motivés par le prix du vin.

Plus »

Photo : iStock/Sergey Rusakov

Photo : iStock/Sergey Rusakov

Une nouvelle technologique a retenu mon attention pour cette chronique. Elle concerne les adresses des sites Internet du vin.

Selon l’AFP, le projet d’adresses Internet dotées de l’extension .vin ou .wine se poursuit, même si certaines voix – des pays européens et des producteurs de vin – s’y opposent. Ces adresses devraient apparaître dans quelques mois.

Plus »

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

L’ex-coureur de formule 1 Jacques Villeneuve a momentanément troqué son volant pour celui d’un tracteur, qu’il pilote à travers les rangs de vignes. Et il présente son premier vin au Québec, La Febbre (« la fièvre » en italien), un rouge toscan de sangiovese (70 %) et de cabernet-sauvignon (30 %).

En fait, non, ce n’est pas vrai. Oui, Jacques Villeneuve a acquis il y a trois ans un vignoble en Toscane avec son ami Alain Lord Mounir, président et chef de la direction de Julia Wine.

Plus »

Des vins blancs pour le barbecue

Mardi 3 juin 2014 à 14 h 15 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

bbq_blancsVoici le temps de vous faire les traditionnelles suggestions de vins pour l’été et pour les barbecues.

Plus »

fete_meresSans être une réelle tradition, la fête des Mères se célèbre souvent autour d’un brunch ou d’un bon repas.

L’occasion est belle de célébrer celle qui nous a donné la vie, et aussi la mère de notre conjoint.

Un champagne
Champagne Piper-Heidsieck brut

Code SAQ : 00462432
59,75 $
Code LCBO : 462432
54,95 $ (en solde à 49,95 $ jusqu’au 25 mai)
L’assemblage de 80 % pinot noir et meunier et de 20 % chardonnay sent les fleurs délicates, la chair de fruits blancs et, avec l’aération, les notes de rancio et les noix. Le citron, la lime, le biscuit fin et les fruits blancs s’allient aux notes fumées et minérales, et à l’alcool. Un excellent champagne pour l’apéritif et aussi un repas léger.

Les blancs
Château Pégau cuvée Lône Côtes du Rhône 2012

Code SAQ : 12131489
18,35 $
J’estime que nous ne buvons pas assez de Côtes du Rhône blanc. La clairette (40 %), le bourboulenc (30 %), le grenache blanc (20 %) et l’ugni blanc (10 %) forment un vin fin dominé par les agrumes, la fleur blanche et le citron. Un vin aérien.

Domaine Rolet Père et Fils chardonnay Étoile 2010
Code SAQ : 11194605
22,55 $
Ce chardonnay du Jura sent les fleurs, la noix de pin et le bois. En bouche, la vive acidité marque d’emblée, accompagnée d’arômes de paille, de fruits blancs secs, de citron, de lime et de levures. Très bien.

Les rouges
Fontanário de Pegões Adega de Santo Isidro de Pegões Palmela 2011

Code SAQ : 10432376
13,80 $
Un vin au fruité très mûr où nous avons affaire à une véritable cascade de cassis (intense), de fraise, de café, de champignon et d’épices. Les tannins sont souples et une légère verdeur clôt sa palette aromatique. C’est bien pour le prix.

Albert Bichot Coteaux Bourguignons
Code SAQ : 12206997
17,55 $
Les odeurs de cerise de terre et de betterave succèdent à celles d’humus, d’épices, de cerise fraîche et de prune. Un vin rafraîchissant.

Chartier – Créateur d’Harmonies Ribera del Duero 2012
Code SAQ : 12246622
19,95 $
En collaboration avec la Bodegas Arrocal, le Québécois François Chartier a créé un vin de 100 % tinta del païs (tempranillo). La fraise, la prune, la cerise, le cassis et les épices donnent un vin assez structuré et moyennement tannique. Après quelques minutes dans le verre, des arômes floraux, de cerise, de fraise et de fruits rouges mûrs se révèlent. Très bon avec le saumon fumé. François Chartier le propose d’ailleurs avec des poissons gras comme le thon.

Un cidre de glace
Crémant de glace Cidrerie du Minot cidre de glace mousseux

Code SAQ : 10530380
25,50 $ la bouteille de 375 ml
Les bulles très petites et fines de ce cidre de glace mousseux abondent, mais la mousse se fait plutôt rare. Il est jaune blond doré, presque comme de la bière, m’a fait remarquer un collègue au bureau. Il dégage des odeurs de pomme rouge intense, d’épices et de biscuit. Ce cidre qui titre 7,5 % d’alcool par volume est marqué par la pomme rouge, le sucre d’orge, le miel, l’ananas confit et la pelure de pomme rouge. On sent même des tannins en fin de bouche. Servez-le à 6 °C avec un fromage bleu puisqu’il est très acide bien que sucré. Ce cidre a remporté un trophée aux dernières Vinalies vinternationales dans la catégorie hors vin.

Des vins pour vos mets de Pâques

Jeudi 17 avril 2014 à 15 h 00 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Baked Ham With Cabernet-Peppercorn GlazeMes souvenirs d’enfance des congés de Pâques sont vifs : il y avait un flot incessant de va-et-vient à la maison familiale. Les oncles, les tantes, les amis de ma mère, mes amis et ceux de mes frères et sœurs venaient tous faire un tour soit le Vendredi saint ou à Pâques.

À l’époque, il y a 35 ans, le vin était plutôt accessoire. Il traînait sur la table tout au plus une bouteille de vin cachère Manischewitz ou de rosé Mateus.

Aujourd’hui, la situation en matière de connaissance des vins au Québec est tout autre : la variété des produits est impressionnante.

J’ai récemment publié quelques notes de dégustation sur des vins à boire à Pâques.

Continuons avec d’autres vins pour accueillir les invités et accompagner les plats classiques de poisson, de jambon et d’agneau.

La plupart de ces vins proviennent de la dernière opération Cellier de la SAQ.

jolivet_attitudeEn blanc
Pascal Jolivet Attitude sauvignon blanc 2013

Code SAQ : 11463828
17,75 $
Plus acide que le millésime 2011, le sauvignon blanc d’entrée de gamme de Pascal Jolivet tient la route comme d’habitude : gazon frais, légumes, citron, lime baignent dans une trame calcaire.

Château Pégau cuvée Lône Côtes du Rhône 2012
Code SAQ : 12131489
18,35 $
Un vin aérien et très beau qui impressionne avec des notes d’agrumes, de fleurs blanches et de citron. Longue finale fine et acide. Parfait pour le poisson à chair blanche.

En rouge
Jean-Marc Burgaud Grands Cras Morgon 2012

Code SAQ : 12136520
21,95 $
Un morgon très aromatique qui laisse aller des arômes de cerise, de framboise et de petits fruits acidulés. La même famille d’arômes revient dans le verre : cerise, griotte, fraise, framboise, en plus de thé blanc et d’épices. Les tannins sont souples, mais un peu fermes. Le jambon aura un accompagnement digne de ce nom.

Macula Tandem Navarra DO 2006
Code SAQ : 11307577
22,55 $
Un vin de Navarre en Espagne fait de cabernet-sauvignon et de merlot. S’y entremêlent les saveurs de vanille, d’épices, de café, de cassis, de tabac noir et de poivron dans une trame très acide et très tannique. Un excellent vin pour l’agneau et qui peut tenir la route quelques années en cave.

Masari San Martino Vicenza DOC 2010
Code SAQ : 12184812
26,25 $
Un vin italien cette fois, quoique formé des mêmes cépages (cabernet-sauvignon et merlot) que le précédent. Le poivron rouge, la fraise, les épices, le bois et une légère verdure en bouche le caractérisent. L’ensemble est serré, donc consommez-le avec de l’agneau accompagné d’une sauce bien goûteuse.

Osoyoos Larose Pétales d’Osoyoos Okanagan Valley VQA 2011
Code SAQ : 11166495
27,70 $
Code LCBO : 276741
24,95 $
Le deuxième vin du vignoble britanno-colombien Osoyoos Larose affiche des notes de fraise, de framboise, de bleuet, de vanille et de café. Belle fraîcheur même si les tannins sont très présents.

Des vins de la péninsule ibérique

Mardi 18 mars 2014 à 15 h 24 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

La cueillette du cépage albarino en Espagne. Photo : AFP Photo/Miguel Riopa

La cueillette du cépage albarino en Espagne. Photo : AFP Photo/Miguel Riopa

Comprenant l’Espagne et le Portugal, la péninsule ibérique reste un terroir exceptionnel pour la production de vins de qualité supérieure.

Les vins de Porto, au Portugal, et ceux de la Rioja, en Espagne, n’ont plus à faire leurs preuves.

Au Québec, en matière de ventes, les vins de la péninsule ibérique font toutefois moins belle figure que les vins français, italiens et californiens.

Pour la première fois en 25 ans, la SAQ lance une opération de vente sur des vins espagnols et portugais. Le prochain Courrier vinicole portera donc sur la péninsule ibérique avec 88 vins, dont 67 espagnols et 21 portugais.

La presse spécialisée a goûté un échantillonnage de ces vins. En voici quelques-uns.

raventosLes blancs
Raventós I Blanc Manuel Raventós gran reserva personal Conca del Riu Anoia 2007

Code SAQ : 12159123
69 $
À la fin de 2012, le producteur Raventós I Blanc a quitté l’appellation Cava pour adhérer à l’appellation régionale espagnole Conca del Riu Anoia, afin de mieux respecter ses traditions vinicoles. Les cépages autochtones parellada et xarello (les mêmes que le cava) produisent un mousseux citronné avec de la lime, des champignons et une vive acidité. Très bien, mais malheureusement trop cher.

Quinta do Vallado branco reserva Douro 2011
Code SAQ : 12146103
33 $
Les cépages portugais gouveio (50 %), arinto (35 %), rabigato (10 %) et viosinho (5 %) donnent un vin léger avec de délicats arômes de citron, d’herbes douces et de zeste de citron. Excellent.

Bodega Viña Nora Nora da Neve Rias Baixas 2009
Code SAQ : 12147317
33 $
Ce vin espagnol tiré de l’albarino goûte la crème, la vanille, la banane, le citron et la lime. On sent l’influence du bois en fin de bouche. Très bien dans le genre.

Clos Mogador Nelin Priorat 2011
65 $
Avec son Clos Mogador, le vigneron espagnol d’origine française René Barbier s’est hissé parmi les meilleurs de sa profession. Issu des cépages maccabeu, pinot noir et grenache blanc, son Nelin 2011 est certes un peu chaud (l’alcool), mais des épices, de la vanille, du citron confit et de beaux amers lui confèrent une belle complexité.

Les rouges
Solanes Cims de Porrera Priorat DOCa 2007

Code SAQ : 10358604
35 $
Formé de carignan (45 %), de grenache (30 %), de cabernet-sauvignon (15 %), de syrah (5 %) et de merlot (5 %), ce vin espagnol tire sur le tabac noir, les épices, le cassis et le champignon. Il est très tannique, d’un bloc et très acide. Très bien, mais attendez-le quelques années.

solanes_cimsVinas de Gain Artadi Rioja 2010
Code SAQ : 12154656
35 $
Timide en début de bouche, ce vin de la Rioja (100 % tempranillo) engendre des arômes de poivre, de cassis, de fraise, de café, de grains de café et de prune. Très bien.

Dosteras Montsant 2010
Code SAQ : 12159326
36 $
Le grenache offre ici des arômes de cassis, de poivron rouge, de cerise noire et de thé blanc. Une belle acidité et des tannins souples annoncent une longue finale. Excellent.

OmLet Niepoort Douro 2010
Code SAQ : 12146154
51 $
La production de ce vin est un partenariat entre le Portugais Dirk Niepoort et l’Espagnol Telmo Rodriguez (OmLet, c’est Telmo à l’envers). Les cépages portugais souzao, tinta roriz et touriga francesa composent l’encépagement du vin. Les fruits rouges, le bleuet, le cassis, le plant de tomate donnent un vin passablement tannique, mais je m’attendais à un peu plus de complexité dans ce vin.

Mauro vino de la tierra de Castilla y Leon 2010
Code SAQ : 12140705
52 $
Un vin de tempranillo qui est souple avec des fruits rouges et noirs comme le cassis et la fraise. Du tabac, ainsi que des épices et des herbes de Provence, surtout le thym, teintent ce vin élégant et bien présent en bouche.

Bodegas Estefania Tilenus Pieros Bierzo 2003
Code SAQ : 12144634
59 $
Selon certains scientifiques, le cépage mencia s’approche du cabernet franc. Ici, après des arômes de viande, il développe des saveurs de cigare, de tabac noir, de fruits noirs, de cassis, de boîte à épices, de pâtisserie et de fumée. La trame est très tannique et très acide. C’est donc un excellent vin jeune, complexe et de garde.

Ces pesticides dans le vin qui dérangent

Mardi 25 février 2014 à 14 h 01 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Le vigneron Emmanuel Giboulot dans le chai de son domaine | © AFP Photo/Jeff Pachoud

Le vigneron Emmanuel Giboulot dans le chai de son domaine | © AFP Photo/Jeff Pachoud

À Beaune en Bourgogne, le producteur Emmanuel Giboulot risque la prison parce qu’il refuse de traiter ses vignes avec des pesticides. Cette affaire fait grand bruit en France et un peu partout sur la planète vin.

Ce viticulteur propriétaire de 10 hectares refuse d’épandre un pesticide pour lutter contre la flavescence dorée, une bactérie qui tue les vignes. Il risque 30 000 € d’amende et six mois de prison s’il refuse d’obtempérer à cette mesure de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt française. Aux dernières nouvelles, la condamnation est légère : 1000 € d’amende, dont la moitié avec sursis.

Même s’il existe un pesticide biologique, Emmanuel Giboulot refuse de l’épandre dans ses vignes. Le vigneron préfère attendre que des foyers d’infection apparaissent dans ses vignes au lieu de tout traiter, comme l’exigent les autorités.

La majorité des vignerons de la Côte-d’Or en Bourgogne suivront la directive de pulvérisation de pesticides pour lutter contre l’infection de flavescence dorée. Mettons en perspective le fait qu’en 2008, la France s’est engagée à réduire de moitié l’utilisation des pesticides chimiques en agriculture d’ici 2018. Mais cette infection de flavescence dorée force les vignerons et les autorités gouvernementales à agir impérativement.

Emmanuel Giboulot est ainsi en plein dans l’air du temps, dans la tendance actuelle qui prône un retour vers une agriculture naturelle, libre de tous produits chimiques.

Depuis le retour à ces valeurs « plus proches de la terre », on note trois genres d’agriculture « plus propre » : l’agriculture raisonnée, la biologique et la biodynamique.

Selon l’Institut français de la vigne et du vin, « l’agriculture raisonnée correspond à des démarches globales de gestion d’exploitation qui visent, au-delà du respect de la réglementation, à renforcer les impacts positifs des pratiques agricoles sur l’environnement et à en réduire les effets négatifs (…) Les modes de production raisonnée peuvent faciliter la maîtrise des risques sanitaires et contribuer à l’amélioration du bien-être animal ».

En ce qui concerne la viticulture biologique, « les viticulteurs en agriculture biologique s’astreignent à utiliser des produits exempts de molécules organiques de synthèse. Pour la culture de la vigne, ils emploient des matières premières d’origine naturelle (cuivre, soufre, insecticides d’origine végétale) et cherchent à promouvoir la lutte naturelle entre les espèces. Leur objectif est de privilégier la vie des sols, la pérennité des espèces animales et végétales favorisant alors l’écosystème naturel », toujours selon l’Institut français de la vigne et du vin.

Enfin, la viticulture biodynamique se démarque par la radicalité de sa nature : « Cette méthode de culture repose sur la recherche de l’équilibre de la vigne avec son environnement immédiat et plus lointain. La biodynamie est apparue en 1924, sous l’influence de Rudolf Steiner, philosophe et agronome autrichien qui en énonça les principes fondamentaux qui sont : amélioration du sol et de la plante par des préparations issues de matières végétales (tisanes de prêle ou d’ortie…), animales (bouse MT pulvérisé sur le sol, bouse de corne sur la vigne…) et minérales (quartz pour stimuler la photosynthèse…); application de ces préparations à des moments précis en fonction des cycles de végétation de la vigne et en rapport avec le calendrier lunaire et planétaire; travail du sol par des labours et des griffonnages. »

Avec Libération

cest_lavieQuelques vins
C’est la Vie chardonnay/sauvignon Albert Bichot 2012

Code SAQ : 10915298
13,95 $
Offert largement dans les succursales de la SAQ, ce petit vin blanc de tous les jours tient bien la route avec des arômes de citron frais, de lime et de craie.

Montalto Viognier 2012
Code SAQ : 11833323
15,95 $
Un vin italien où le cépage viognier occupe tout l’espace. Il allie la paille, les fruits jaunes, la fumée, l’abricot, les herbes fraîches et le sel à une vive acidité.

Castillo de Almansa Reserva 2012
Code SAQ : 00270363
13,25 $
Code LCBO : 270363
11,95 $
Les derniers millésimes de ce vin espagnol ne m’avaient pas laissé un souvenir agréable en bouche… En 2012, l’équilibre est de retour avec des arômes de poivron vert, de café, de fraise, de cassis et de pâtisserie. Comme tout bien des vins espagnols, le vin est très tannique, serré et légèrement chaud (la présence de l’alcool). Un excellent rapport qualité-prix.

Château Bujan Côtes de Bourg 2011
Code SAQ : 00862086
21,15 $
Un bordeaux facile d’accès avec un portrait fruité : le cassis et la fraise en équilibre avec des tannins et une acidité moyenne.