Billets classés sous la catégorie « Chili »

Eduardo Chadwick. Crédit : Mathieu Deshayes

Eduardo Chadwick. Crédit : Mathieu Deshayes

En 2004, Eduardo Chadwick, de Vina Errazuriz et de Vina Sena, las de voir les vins chiliens considérés comme de petits vins de table dans le monde entier, a décidé de comparer ses vins aux plus grands crus du monde. La compétition était relevée, avec la présence de vins provenant de maisons comme Château Lafite, Château Margaux, Château Latour, Tignanello, Sassicaia, Solaia et Guado al Tasso. La plupart de ces vins avaient obtenu la note parfaite de 100 points de la part du critique Robert Parker.

À la surprise générale, mais pas à celle du producteur chilien, Chadwick 2000 et Sena 2001 ont pris la première et la deuxième places de cette dégustation à l’aveugle.

« Le Chili faisait du bon vin, mais on n’était pas connu et on n’avait pas d’image. La dégustation de Berlin a permis de chercher de la reconnaissance », explique Eduardo Chadwick, qui souligne toutefois que les vins chiliens avaient une reconnaissance respectable au Canada, avant que cela soit le cas dans bien d’autres pays.

Plus »

Dans le verre des présidents américains

Jeudi 6 novembre 2014 à 11 h 07 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Richard Nixon. Photo : AFP

Richard Nixon. Photo : AFP

Un livre révèle les habitudes en matière de consommation d’alcool des présidents américains.

Dans Mint Julep with Teddy Roosevelt : the complete history of presidential drinking, de Mark Will-Weber, on apprend que George Washington, le premier président, aimait la Porter beer de Philadelphie. Il la mélangeait à de la mélasse. Certaines méchantes langues expliquaient ainsi le mauvais état de sa dentition.

Plus »

Michel Chasseuil dans sa cave avec une bouteille de Château Pétrus. NICOLAS TUCAT/AFP/Getty Images

Michel Chasseuil dans sa cave avec une bouteille de Château Pétrus. NICOLAS TUCAT/AFP/Getty Images

J’ai déjà parlé de Michel Chasseuil dans cet article. Cet avide collectionneur de vin possède l’une des plus belles caves à vin au monde, dont certains sont rares.

Sa cave est une galerie interminable où trônent des caisses et des caisses remplies de bouteilles.

Plus »

Des cabernets-sauvignons pour février

Mardi 11 février 2014 à 14 h 38 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Du cabernet-sauvignon de la maison Stags' Leap fraîchement cueilli. | © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Du cabernet-sauvignon de la maison Stags’ Leap fraîchement cueilli. | © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Dans sa prochaine édition des arrivages Cellier, la SAQ propose une sélection de cabernets-sauvignons, dont plusieurs d’Argentine.

Le cépage-roi de la rive gauche de la Garonne dans la région bordelaise est devenu au cours de l’histoire un cépage international; sa culture est donc répandue dans nombre de vignobles dans le monde.

Vinifié seul ou en assemblage, il offre tant de grands vins de Bordeaux que les petits crus du Nouveau Monde au fruit plus mûr.

Voici quelques-uns de ces vins qui seront dans ce nouvel arrivage (6 et 20 février), et d’autres récemment dégustés.

casa_lapostolleCabernet-sauvignon Cuvée Alexandre Casa Lapostolle Colchagua bio 2012
Code SAQ : 10767053
25,50 $
Formé à 91 % de cabernet-sauvignon et à 9 % de cabernet franc, ce vin chilien déploie un arsenal de cassis, de framboise, de pain grillé et de pâtisserie. Serré, droit et jeune, il est très tannique et très acide. Excellent.

Cabernet-sauvignon Mission Hill reserve Okanagan Valley 2011
Code SAQ : 11092051
25,80 $
Code LCBO Vintages : 553321
23,95 $
Entièrement composé de cabernet-sauvignon, ce vin de Colombie-Britannique de la maison reconnue Mission Hill dévoile des arômes de fraise, de cerise, de cassis, de bois et de fruits des champs. L’acidité et les tannins sont modérés. Très bien.

Château Larose-Perganson Haut-Médoc cru bourgeois 2010
Code SAQ : 12116385
29,80 $
Le nez est distingué avec ses arômes de fraise transformée. Très tannique et très acide, ce vin possède une pléthore d’arômes de cassis et de bleuet, mais sans éclipser les grains de café et la terre. Le cabernet-sauvignon, le merlot et le petit verdot donnent un vin excellent, mais jeune.

Senorio de Otazu Vino de Pago Espagne 2006
Code SAQ : 12127181
29,85 $
De manière fine, les arômes de cigare, de tabac blond et une note animale s’échappent du verre. En bouche, ce vin est très serré grâce à sa masse tannique et à son acidité élevées. Le tabac blond, la cerise, le poivron, le café, les épices et le kirsch complètent cet assemblage de tempranillo, de merlot et de cabernet-sauvignon.

D’autres cabernets-sauvignons
Bonterra Mendocino County cabernet-sauvignon 2010

Code SAQ : 00342428
20 $ (en rabais à 17,75 $)
Code LCBO Vintages : 342428
19,95 $
La maison californienne Bonterra produit ses vins en agriculture biologique. Un vin de tous les jours qui allie le bois, le cèdre, le café, le cassis, la vanille à une acidité modérée et des tannins assez présents.

Marques de Casa Concha cabernet-sauvignon 2011
Code SAQ : 10694253
21,95 $
Code LCBO Vintages : 337238
18,95 $
Du Chili, ce cabernet-sauvignon offre des arômes de poivron, de cassis, de plants de tomates, d’épices, de cigare et de bois. Il est tout de même plus que tannique et très acide.

Des visiteurs à une dégustation de vins français à Beijing en Chine. | AP Photo/Ng Han Guan

Des visiteurs à une dégustation de vins français à Beijing en Chine. | AP Photo/Ng Han Guan

Bonne année! J’espère que vous avez passé un bon temps des Fêtes et que vous avez pris le temps de bien déguster de belles bouteilles, peu importe leur prix, avec vos êtres chers.

Pour commencer l’année du bon pied, faisons un petit tour des nouvelles qui retiendront l’attention du monde viticole en 2014.

Les nouveaux marchés
Les marchés asiatiques ne sont pas si nouveaux que ça, mais regardons de plus près leurs développements récents.

En Corée du Sud, la consommation de vin s’est rapidement accrue depuis l’an 2000. Des données de l’Association coréenne du commerce international indiquent que les importations de la dive bouteille étaient de 88 millions de dollars américains en 2006. Ce chiffre s’est élevé à 147 millions de dollars américains l’an dernier. La France et le Chili sont les principaux exportateurs de vin en Corée du Sud.

Selon Andrey Tsygankov, un Russe qui tient une boutique de vin à Séoul, les Coréens sont des consommateurs élégants parce qu’ils recherchent de bons vins.

La Chine, encore la Chine
La consommation de vin a crû de 57 % en 10 ans, mais la Chine exportera de plus en plus de vin dans les prochaines années.

Pour l’instant, ce pays asiatique n’exporte que 100 000 hectolitres de vin par année, mais il est déjà dans les 10 premiers producteurs et consommateurs du monde.

Cette nouvelle donne concurrencera les exportations de vin des pays phares européens, soit la France et l’Italie. C’est sans aucun doute à surveiller.

L’Angleterre? Yes, sir!
Les mousseux anglais ainsi que quelques vignobles en Écosse et au Pays de Galles font de plus en plus connaître le vignoble du Royaume-Uni, en tout cas, en Europe.

Les domaines anglais Halfpenny Green Vineyards et Gusborne Estate viennent de contracter d’importants prêts auprès de la banque Barclays.

Ces prêts serviront à agrandir leur vignoble et leurs installations respectives.

Mais, surtout, ces producteurs veulent répondre à la demande croissante pour les vins anglais.

Ce qui ne changera pas en 2014
Est-ce que de nouveaux cépages apparaîtront ou est-ce que des cépages méconnus sortiront de l’ombre? Je ne sais pas, mais je ne suis pas étonné d’apprendre que le cabernet-sauvignon et le merlot continueront à régner sur la planète viticole en 2014.

Une étude de l’Université d’Adélaïde prouve que, depuis 1990, le cabernet-sauvignon et le merlot ont doublé leur superficie de production; ce sont donc les cépages les plus cultivés dans le monde.

Le cépage airen a glissé de la première à la troisième position. Le tempranillo et le chardonnay ont plus que triplé leurs zones de culture; ils sont en quatrième et en cinquième place des cépages les plus cultivés.

L’étude souligne aussi la disparition du palmarès des cépages les plus cultivés des cépages géorgien rkatziteli et turc sultanine; ils étaient auparavant en deuxième et en troisième place.

Avec The Korea Times, Just drinks, The drinks business et Time Magazine.

tseleposDeux vins pour commencer doucement l’année
Domaine Tselepos Mantinia moschofilero 2012

Code SAQ : 11097485
17,85 $
J’aime beaucoup les vins blancs grecs, plus que les rouges. Celui-ci goûte la pomme verte et les fruits frais blancs. Une vive acidité et une légère touche de sel et de fumée complètent son profil aromatique.

Cono Sur reserva pinot noir 2012
Code SAQ : 00874891
15,95 $
Chaque année, ce pinot noir chilien est une valeur sûre. Les arômes de betterave, de cerise de terre, de thé vert, de pâtisserie et de vanille sont entourés d’une bonne acidité et d’une présence tannique moyenne.

Des vins pour les repas de Noël

Mardi 17 décembre 2013 à 15 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Les préparatifs de Noël vont bon train. Vous avez déjà cuisiné quelques plats, ou êtes sur le point de préparer vos pâtés à la viande et la célèbre dinde. Les occasions de célébrer ne manqueront pas, que ce soit à la maison ou au restaurant. Voici une liste de vins que j’ai dégustés au cours de l’année (certains ont déjà été publiés sur ce blogue) pour les occasions, souvent nombreuses dans le temps des Fêtes.

Sans être une liste de mes vins favoris en 2013, ce choix reflète tout de même des vins que j’ai fortement appréciés, et j’ose croire qu’ils se faufileront bien jusqu’à vos tables durant cette période de festivités.

Des blancs pour l’apéro et pour les entrées légères
Ormarine Picpoul de Pinet 2012 Languedoc-Roussillon

Code SAQ : 00266064
13,30 $
Le nez est en partie trompeur avec ses odeurs marines de sel et de citron. Parce qu’en bouche ce vin du Languedoc-Roussillon est tout de même assez gras et entouré de fleurs blanches. Mais le citron remet de l’ordre dans l’ensemble. Très bon avec les huîtres.

Touraine Domaine Bellevue sauvignon blanc 2012
Code SAQ : 10690404
15,40 $
Le verre dégage des arômes simples d’herbes fraîches et de pomme, mais il est plus complexe qu’il n’en paraît avec l’apparition de citron, de craie et de lime. La minéralisée et l’alcool marquent l’ensemble en fin de bouche. Un excellent rapport qualité-prix.

Domaine Sigalas Assyrtiko Athiri 2012
Code SAQ : 11607377
18,30 $
Les fruits blancs comme la poire et la pêche sont entourés d’une vive acidité. De légers effluves de sel viennent ponctuer le tout. Très bon.

Talmard Mallory & Benjamin Mâcon Uchizy 2011
Code SAQ : 11618324
20,15 $
La poire, les fruits exotiques et l’acacia accueillent le nez. En bouche, ces mêmes saveurs suivent, avec en supplément des fruits blancs, de la craie et une légère pointe de lime. Un très bon chardonnay, à servir à 15 °C sur des coquillages.

Reuilly Domaine Claude Lafond Le Clos des Messieurs 2011
Code SAQ : 11495272
20,35 $
Ce sauvignon blanc s’amène discrètement avec des odeurs d’agrumes et de poire. Il s’impose en bouche avec une vive acidité, de la lime, du citron, du pamplemousse blanc, de la craie et des arômes calcaires. Au top!

bourgogne_bizeDes blancs pour les repas
Pfaffenheim pinot gris 2012

Code SAQ : 00456244
16,45 $
Le pinot gris engendre des vins épicés et c’est le cas ici avec des arômes de cumin, de pêche jaune et de fumée. Un vin excellent avec les mets asiatiques, la cuisine indienne et les viandes blanches en sauce.

Bourgogne Domaine Simon Bize & Fils Les Champlains 2011
Code SAQ : 11815643
29,50 $
Un chardonnay de Bourgogne aux arômes citronnés, salés, fumés et épicés. La finale surprend avec du citron mûr et des épices.

Domaine Les Brome Réserve St-Pépin 2011
Code SAQ : 10919723
33 $
Le st-pépin est un cépage hybride originaire du Minnesota. Le beurre, le bois, la vanille, l’ananas confit montent lentement en puissance en bouche. La finale est délicate et marquée par les fruits blancs confits. Un excellent vin de l’Estrie au Québec.

Château Doisy Daëne sec Bordeaux 2012
Code SAQ : 12139739
36,25 $
Un vin de gastronomie qui ira avec le poisson en sauce et la volaille délicate en sauce. L’alliance entre les saveurs de pamplemousse, de lime, de citron et le caractère gras, calcaire, boisé et vanillé est parfaite.

carugateDes rouges légers
Ca’Rugate Rio Albo Valpolicella 2012

Code SAQ : 10706736
16,75 $
Un valpolicella pour accompagner vos plats de tomates. Un vin au nez de fruits rouges frais, de fraises en bouche avec des cerises, des mûres et une pointe de poivre. Il est légèrement tannique avec une bonne acidité.

Costières de Nîmes Grand Valcombe 2010
Code SAQ : 11767987
16,25 $
Un vin de produit courant, bien connu à la SAQ. Les fruits frais rouges, la cerise, la fraise et une pointe de menthe sont au rendez-vous. Très bon.

Anjou-Villages Vignoble Lecointre Château La Tomaze 2011
Code SAQ : 00872747
17,80 $
Un bon vin digeste avec ses notes de fraise, de cassis, de tomate, de poivron rouge et de fumée.

Sangiovese di Romagna San Valentino Scabi 2011
Code SAQ : 11019831
18 $
La vive acidité, la cerise, le cassis, les épices, le thym structurent ce vin italien. Super avec les saucissons, dont ceux au fenouil.

Sierra Salinas Puerto Salinas 2009
Code SAQ : 11963751
23,95 $
Ce vin espagnol tire sur les fruits frais, la tomate et la cerise. Les tannins souples donnent un vin qui sera très apprécié avec des pâtes à la sauce tomate et avec du poulet.

molinaDes rouges pour les repas
Castillo de Molina Reserva Shiraz 2011

Code SAQ : 10694288
16,95 $
Au nez mûr de cola et de bleuet suit un vin très tannique où règnent le bleuet, la framboise, le bacon et la menthe. Très bon dans le genre.

Hardy’s Chronicle No. 3 Butcher’s Gold shiraz sangiovese 2011
Code SAQ : 11676364
16,95 $
L’alliance entre le sangiovese et le shiraz engendre un vin épicé marqué par le poivre noir, les fruits rouges et une finale sur la confiture. Un beau rapport qualité-prix.

Domaine Bois de Velage Plan de Dieu 2011
Code SAQ : 10678085
17 $
La Maison Ogier, un négociant-éleveur dans des appellations Côtes-du-Rhône, commercialise ce vin élaboré par un vigneron (production de 3000 bouteilles). Le nez est boisé, épicé avec des odeurs de garrigue, de thym et d’olive. La bouche s’accorde avec ces odeurs puisqu’elle affiche des saveurs de fumée, de thym, de fleurs rouges et de violette dans une trame très tannique et très acide.

Kir-Yianni Ramnista 2009
Code SAQ : 11370517
20,25 $
Un vin de cépage xinomavri très acide et très tannique. Il développe des arômes d’olives vertes et de fruits rouges transformés. Passez-le en carafe 45 minutes.

George Wyndham Founder’s reserve shiraz
Code SAQ : 12073961
21,50 $
Code LCBO : 107904
17,95 $
Pour le vinificateur de Wyndham Estate, Steve Meyer, le vin est une combinaison de passion, de science et de nature. La cuvée de cette maison australienne offre des arômes d’épices, de menthe, de cassis, de ronce, de cèdre et de fruits des champs. L’ensemble est passablement tannique et acide. À essayer avec une entrecôte aux chanterelles sauce bordelaise ou même sur une poire pochée au porto.

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Des vins à offrir en cadeau aux gens qu’on aime. Ou à soi pour se gâter!
Tenuta dell’Ornellaia Le Volte Toscana IGT 2011

Code SAQ : 10938684
30,25 $
Code LCBO Vintages : 964221
29,95 $
Le troisième vin de la célèbre maison toscane Ornellaia est sérieux avec ses arômes de fraise, de café au lait, de bleuet, et ses tannins souples.

Deux millésimes de Don Melchor
Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2008

Code SAQ : 10760610
80,25 $
Code LCBO Vintages : 315176
79,95 $
Le vin haut de gamme de Concha y Toro s’affiche avec une robe rubis foncé. Le nez, fin, exhibe du cuir, de la vanille, des épices, du tabac noir et un fond de poivron. La bouche est, bien sûr (la jeunesse), très tannique et acide, voire chaude (l’alcool). Les arômes de bois, de vanille, de mûre, de cassis, de bleuet, de tabac enrobent le tout. Très bon, mais il n’en reste pas beaucoup.

Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2009
Code SAQ : 12126882
84,75 $
Le millésime 2009 a engendré un vin plus marqué par le cassis. La suite se poursuit sur la framboise, le café, une trame tannique et acide élevée ainsi qu’une sensation crémeuse en bouche. À essayer avec la joue de bœuf braisée.

Un sauternes
Château Cantegril Sauternes 2009

Code SAQ : 11345274
41,25 $
Grand vin liquoreux, le sauternes est souvent automatiquement associé au foie gras et aux desserts. Pourtant, on peut très bien l’associer à certains sautés asiatiques et à des entrées de melon et de prosciutto, comme le conseille Jean-Jacques Dubourdieu, qui était de passage à Montréal en novembre 2013. Celui de la famille Dubourdieu affiche des notes d’ananas, d’abricot, de citron confit, de miel, de fruits confits alcoolisés et de zeste de citron.

Une pénurie de vin à nos portes?

Jeudi 31 octobre 2013 à 15 h 37 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© iStockphoto/nilsz

© iStockphoto/nilsz

Une pénurie de vin serait à nos portes, selon la firme de recherche Morgan Stanley. L’an dernier, l’offre a à peine suffi à la demande. En incluant la production du vin destiné à d’autres utilisations (le vermouth, par exemple), le déficit s’élevait à 300 millions de caisses (de 12 bouteilles) de vin, soit le pire en 50 ans.

Depuis 1990, la consommation de vin est en hausse constante, à l’exception d’un ralentissement entre 2008 et 2009. Dans quels pays trouve-t-on les gosiers les plus assoiffés? Aux États-Unis et en Chine. Les Américains consomment près de 12 % de la production mondiale de vin, et la Chine a quadruplé (!) sa consommation dans les cinq dernières années.

La baisse de la production a surtout eu lieu en France, en Italie et en Espagne. Même si la production de vin en 2012 et en 2013 est en hausse marquée, il en faudra plus pour renverser le courant : en 2016, les États-Unis et la Chine à eux seuls devraient consommer 400 millions de caisses de vin.

Et pourtant…
En Italie, la consommation de vin a atteint son taux le plus bas depuis l’unification du pays en 1861, selon Coldiretti, la principale association de fermiers. Depuis une décennie, la consommation est fortement à la baisse. La consommation de vin par personne en Italie devrait s’établir à 40 l, comparativement à 45 l avant 2007, soit avant la crise financière européenne. Durant les années 70, elle était, en moyenne, de 110 l. Le même phénomène s’observe en France et en Espagne.

La fautive? La bière. Depuis les années 70, sa consommation a doublé en Italie. Les jeunes la trouvent plus rafraîchissante.

Donc, avant de paniquer et de demander à votre banquier de financer un achat massif de vin pour remplir votre cave, calmez-vous. Certes, l’augmentation de la consommation de vin en Asie et dans d’autres pays (Inde, Brésil, Russie) va se poursuivre, mais je crois que la baisse de production en Europe sera compensée par les « nouveaux terroirs », c’est-à-dire les vignobles chinois, japonais et indiens, qui bénéficient de l’expérience et de l’expertise des producteurs européens. Le problème? Le défi, pour ces nouveaux venus, sera d’offrir des vins de qualité.

Avec Huffington Post et Bloomberg.

bodegas_naiaÀ boire vite, avant qu’il ne reste plus de vin sur la Terre.
Bodegas Naia Naiades Rueda Espagne 2008

Code SAQ : 11962707
29,95 $
Jaune doré, ce verdejo de vieilles vignes exprime un nez fin et complexe avec des odeurs d’asperges, de citron, de bois, de vanille et d’épices. En bouche, le vin est porté par la lime, l’acidité, les épices, le bois et la vanille. Du sérieux, un vin de gastronomie ou pour la cave dans un horizon de huit ans.

Corbières L’Esprit de Château Capendu 2012
Code SAQ : 00706218
16,35 $
Sans être original, ce vin se défend avec ses arômes de café, de fruits des champs, de vanille et ses tannins souples. En finale, on trouve des saveurs de fumée, de tabac, d’herbes de Provence et une légère verdeur.

Castillo de Molina Reserva shiraz 2011
Code SAQ : 10694288
16,95 $
Au nez mûr de cola et de bleuet suit un vin très tannique où règnent le bleuet, la framboise, le bacon et la menthe. Très bon dans le genre.

Véronique Rivest | Photo : RASPIPAV

Véronique Rivest | Photo : RASPIPAV

Pour une sixième année, les agences d’importation de vin ont une tribune unique, qui leur permet de présenter les produits offerts en importation privée. Cette dégustation a lieu du 2 au 4 novembre au Marché Bonsecours, à Montréal.

J’y vais chaque année pour découvrir des produits plus rares et pour discuter avec des vignerons (ils seront près de 80) et des agents de vin passionnés.

Grande nouveauté cette année : les visiteurs peuvent acheter du vin à l’unité; les années précédentes, seul l’achat à la caisse de 6 ou de 12 bouteilles était autorisé.

J’en ai discuté avec la porte-parole du salon, la sommelière, chroniqueuse en vins et finaliste au Concours du meilleur sommelier du monde 2013, Véronique Rivest.

« Je vois que notre marché a une des plus belles offres de vin au monde. Cette grande sélection est due à l’offre combinée de la SAQ et des agences privées. En Ontario, c’est plus compliqué, même pour les particuliers. L’importation privée n’offre pas une offre redondante, elle est complémentaire à celle de la SAQ. On a accès à tous ces petits producteurs qui ne font pas de gros volume et à des appellations moins connues », dit-elle.

La Paulée
L’autre grande nouveauté du salon du Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (RASPIPAV) est La Paulée, un repas convivial, accompagné de vins présents au salon, qui aura lieu le 1er novembre. « C’est une tradition bourguignonne, précise Véronique Rivest. Le RASPIPAV profite de la présence des vignerons à Montréal pour que les gens mangent avec eux. »

Le bar à vin de Véronique Rivest
La nouvelle a été rendue publique il y a déjà plusieurs semaines : Véronique Rivest ouvrira un bar à vin à Gatineau, sa ville de résidence. Où en est le projet? « Les rénovations ne sont pas commencées, m’a-t-elle dit, mais l’ouverture devrait avoir lieu à la fin janvier ou en février. C’est un projet que je caresse depuis cinq ou six ans. Je veux un endroit où je serai chez moi. Je veux que la qualité soit là, avec des vins authentiques, servis par des gens passionnés. Des vins de tous les prix et de toutes les régions du monde. » Une ouverture à surveiller…

redomaQuelques vins
Puisque je parlais à Véronique Rivest, je lui ai demandé quel vin dégusté récemment l’a fait vibrer. « Le Redoma de Niepoort, un vin rouge sorti de ma cave. C’est un vin qui a de l’âme, qui a de la vie, qui fait vibrer », a-t-elle commenté. La SAQ a en stock les millésimes 2005, 2006, 2007 et 2009 de ce vin.

Voici mes suggestions en ce mardi.
Domaine Barmès Buecher Crémant d’Alsace 2010

Code SAQ : 10985851
23,10 $
Les mousseux alsaciens peuvent étonner. Celui-ci affiche des arômes de poivre blanc, de fruits blancs, d’agrumes et de citron. Les bulles sont fines, les notes minérales et oxydatives couronnent le tout. Vraiment excellent et à bon prix.

Champagne Lallier Grande réserve brut
Code SAQ : 11374251
48,50 $ (avec un rabais de 5 $ jusqu’à Noël)
LCBO Vintages : 225284
48,95 $
Hélas, le champagne coûte cher en nos contrées. Le champagne Lallier est une des rares exceptions. Il est caractérisé par des notes de biscuit, de crème, de fruits blancs, des notes oxydatives et une vive acidité. Ne le servez pas trop froid pour réveiller le fruit qu’affiche ce champagne sec et droit.

Cono Sur 20 Barrels Edition limitée sauvignon blanc 2012
Code SAQ : 11998507
24,20 $
Un excellent sauvignon blanc du Chili marqué par les agrumes, la pulpe de poire, les fruits exotiques et le zeste de lime.

Le vin pour étirer la sauce

Mardi 1 octobre 2013 à 14 h 49 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un chef verse une sauce au xérès sur un filet de bœuf. | AP Photo/Matt Sayles

Il y a longtemps, j’avais tendance à prendre de mauvais vins pour cuisiner. Au lieu de les vider dans le lavabo, pourquoi ne pas les vider dans la sauce du prochain mijoté? Avec le temps et au fil des discussions avec des sommeliers et des chefs, je me suis rendu compte que j’avais tout faux : un bon plat mérite un bon vin, point à la ligne.

J’ai demandé à des chefs, à des chroniqueurs gastronomiques et à un sommelier ce qu’ils en pensaient. Avec quel genre de vin cuisinent-ils? La journaliste gastronomique Natalie Richard cuisine avec le vin ouvert la veille, souvent un blanc d’apéritif de qualité. Pour préparer une sauce, Caroline Marchand, blogueuse culinaire à Dcouverteculinaire.com prend le même vin qu’elle sert à table, mais un vin moins dispendieux lorsqu’elle prépare un mijoté.

D’autres préfèrent utiliser des vins « usagés », si vous me permettez l’expression. Le sommelier Guillaume Turpin (anciennement du restaurant Decca 77, à Montréal) estime que le vin perd ses qualités lorsqu’il est chauffé. C’est pourquoi il prend les restants de vin pour cuisiner et qu’il ne se prive pas pour ouvrir une bonne bouteille à table. L’ex-chef de l’Ambrosia à Whistler, en Colombie-Britannique, Guercy Thimoléon m’a confié que dans ce restaurant, il achetait du vin pas cher au gallon, sauf si la recette requérait un vin spécifique. En général, il prenait du bordeaux pour les sauces brunes et du chablis pour les poissons.

Enfin, Jonathan Lapierre-Réhayem, du restaurant Laloux, à Montréal, est radical : « Il est bien de rester logique et d’utiliser un produit qui respecte nos valeurs et nos convictions », dit le chef, qui aime travailler avec des produits locaux. Pour ses viandes braisées, il prend bien sûr du vin rouge, mais il aime travailler les sauces aux morilles avec de l’Arbois du Jura, « qui apporte un côté noisette au plat ». Et pour un plat poché, par exemple des œufs de cane en meurette, il aime ajouter du bourgogne rouge.

Le vin dans le froid
En cuisine, le vin n’est pas que chauffé; il peut être utilisé en dessert ou en granité. Jonathan Lapierre-Réhayem aime bien préparer des granités avec des vins doux, du calvados ou du muscat. Lorsque je lui demande pourquoi ne pas utiliser du champagne, sa réponse est négative : toute la puissance et la complexité aromatique de ce vin se perdraient dans le plat.

Des vins à boire, avec ou sans sauce
Bodegas Morgadio albarino Rias Baixas Espagne 2011
Code SAQ : 11962686
20,35 $
Doré avec des reflets verts, ce vin blanc espagnol sent les fruits exotiques. Le citron, le gazon, la lime, la fumée et les fruits exotiques forment un tout harmonieux dans le verre. Très bon.

De Martino Legado reserva syrah Choapa-Valley DO Chili 2011
Code SAQ : 11998494
17,65 $
De couleur grenat assez foncé, ce vin du Chili est marqué par la cerise, la fraise, le cassis, les épices, le bois et, dans une moindre mesure, le café. La finale est souple, acide et très tannique. Un très bon rapport qualité-prix.


Les vins bien connus de Cousino Macul

Mardi 23 octobre 2012 à 13 h 43 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© Radio-Canada/Ronald Georges

Le domaine Cousiño Macul se passe de présentation. Les Québécois ont accès aux vins de ce producteur chilien depuis 1987, mais l’histoire de cette compagnie familiale remonte à bien plus loin : 1856.

Rencontre et dégustation avec Arturo Cousiño, l’un des trois frères de la sixième génération de propriétaires de ce domaine qui, fait rare, demeure toujours sous contrôle familial.

Cousiño Macul possède 300 hectares de vignes, disséminés dans trois terroirs de la vallée de Maipo. La maison achète aussi des raisins pour vinifier la gamme Tilla, un vin d’entrée de gamme en vente en Amérique du Sud.

Cousiño Macul écoule ses bouteilles surtout dans les supermarchés. Et la compétition provient d’une autre boisson alcoolisée, la bière, depuis que les Chiliens boivent moins de vin. Ainsi, Cousiño Macul exporte la moitié de sa production, soit près de 116 000 caisses, notamment au Brésil, aux États-Unis et au Canada.


La dégustation
Chardonnay Cousiño Macul Antiguas reservas Maipo 2011
Code SAQ : 00962811
18,15 $
Un chardonnay du Nouveau Monde classique, c’est-à-dire qu’il dégage un nez d’arômes de beurre, de fruits tropicaux et d’ananas. En bouche aussi, mais ajoutez à cela des saveurs de craie, de vanille et d’épices. Arturo Cousiño estime que les vins blancs chiliens manquent de caractère minéral. Pourtant, celui-ci contient une bonne trame acide.

Merlot Cousiño Macul Antiguas reservas Maipo 2010
Code SAQ : 00866723
18,20 $
Depuis la sortie du film Sideways, le merlot en a pris pour son rhume. Celui de Cousiño Macul a un nez de poivre et de poivron vert. En bouche, les poivrons verts, les tannins un peu verts et des saveurs de fruits rouges en font un vin correct. Amenez-lui votre poulet grillé favori.

Cabernet-sauvignon Cousiño Macul Antiguas Maipo 2010
Code SAQ : 00212993
18,65 $
Le vin phare du domaine est vinifié sans interruption depuis 1927! Étonnamment peu boisé, il est tannique. Des accents de viande, de poivron vert, de fruits rouges et noirs, de noyaux de fruits, de cola et de griotte le caractérisent. Selon Arturo Cousiño, la région de Maipo est propice au cabernet-sauvignon.


Arturo Cousiño | © Radio-Canada/Ronald Georges

Cabernet-sauvignon, merlot et syrah Finis Terrae Cousiño Macul valle de Maipo 2009
(39,75 $, à la SAQ bientôt)
L’un des vins haut de gamme du producteur chilien est vinifié avec de vieilles vignes de cabernet (plantées en 1932) et de merlot (40 ans). Le résultat : un nez de bleuets, de cassis, de tabac noir, et une bouche passablement tannique où règnent le café, les bleuets et le cassis. Avec le gibier assurément.

Cabernet-sauvignon/merlot Lota Cousiño Macul 2008
73,50 $
Il reste à la SAQ quelques bouteilles du millésime 2005, mais celui-ci sera en vente (seulement cinq caisses!) à la Grande dégustation de Montréal.
Lancé en 2004 pour souligner le 150e anniversaire de la maison, ce vin a une belle finesse où s’entremêlent les saveurs de tabac blond et de viande. En finale, il est tannique avec du tabac, de la fumée et des mûres. La finesse a malheureusement son prix…

En terminant, Cousiño Macul produit depuis 2008 des syrahs, déclinées en plusieurs gammes de qualité. Il faut aussi surveiller l’arrivée au Québec d’un blanc de sauvignon gris en mars, un cépage difficile, car il est sensible à l’eau et aux nématodes (des parasites qui affectent la vigne).

Assurément, ces vins seront d’un bon rapport qualité-prix, un facteur que nous cherchons tous, n’est-ce pas?