Billets classés sous la catégorie « Bourgogne »

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

L’ex-coureur de formule 1 Jacques Villeneuve a momentanément troqué son volant pour celui d’un tracteur, qu’il pilote à travers les rangs de vignes. Et il présente son premier vin au Québec, La Febbre (« la fièvre » en italien), un rouge toscan de sangiovese (70 %) et de cabernet-sauvignon (30 %).

En fait, non, ce n’est pas vrai. Oui, Jacques Villeneuve a acquis il y a trois ans un vignoble en Toscane avec son ami Alain Lord Mounir, président et chef de la direction de Julia Wine.

Plus »

fete_meresSans être une réelle tradition, la fête des Mères se célèbre souvent autour d’un brunch ou d’un bon repas.

L’occasion est belle de célébrer celle qui nous a donné la vie, et aussi la mère de notre conjoint.

Un champagne
Champagne Piper-Heidsieck brut

Code SAQ : 00462432
59,75 $
Code LCBO : 462432
54,95 $ (en solde à 49,95 $ jusqu’au 25 mai)
L’assemblage de 80 % pinot noir et meunier et de 20 % chardonnay sent les fleurs délicates, la chair de fruits blancs et, avec l’aération, les notes de rancio et les noix. Le citron, la lime, le biscuit fin et les fruits blancs s’allient aux notes fumées et minérales, et à l’alcool. Un excellent champagne pour l’apéritif et aussi un repas léger.

Les blancs
Château Pégau cuvée Lône Côtes du Rhône 2012

Code SAQ : 12131489
18,35 $
J’estime que nous ne buvons pas assez de Côtes du Rhône blanc. La clairette (40 %), le bourboulenc (30 %), le grenache blanc (20 %) et l’ugni blanc (10 %) forment un vin fin dominé par les agrumes, la fleur blanche et le citron. Un vin aérien.

Domaine Rolet Père et Fils chardonnay Étoile 2010
Code SAQ : 11194605
22,55 $
Ce chardonnay du Jura sent les fleurs, la noix de pin et le bois. En bouche, la vive acidité marque d’emblée, accompagnée d’arômes de paille, de fruits blancs secs, de citron, de lime et de levures. Très bien.

Les rouges
Fontanário de Pegões Adega de Santo Isidro de Pegões Palmela 2011

Code SAQ : 10432376
13,80 $
Un vin au fruité très mûr où nous avons affaire à une véritable cascade de cassis (intense), de fraise, de café, de champignon et d’épices. Les tannins sont souples et une légère verdeur clôt sa palette aromatique. C’est bien pour le prix.

Albert Bichot Coteaux Bourguignons
Code SAQ : 12206997
17,55 $
Les odeurs de cerise de terre et de betterave succèdent à celles d’humus, d’épices, de cerise fraîche et de prune. Un vin rafraîchissant.

Chartier – Créateur d’Harmonies Ribera del Duero 2012
Code SAQ : 12246622
19,95 $
En collaboration avec la Bodegas Arrocal, le Québécois François Chartier a créé un vin de 100 % tinta del païs (tempranillo). La fraise, la prune, la cerise, le cassis et les épices donnent un vin assez structuré et moyennement tannique. Après quelques minutes dans le verre, des arômes floraux, de cerise, de fraise et de fruits rouges mûrs se révèlent. Très bon avec le saumon fumé. François Chartier le propose d’ailleurs avec des poissons gras comme le thon.

Un cidre de glace
Crémant de glace Cidrerie du Minot cidre de glace mousseux

Code SAQ : 10530380
25,50 $ la bouteille de 375 ml
Les bulles très petites et fines de ce cidre de glace mousseux abondent, mais la mousse se fait plutôt rare. Il est jaune blond doré, presque comme de la bière, m’a fait remarquer un collègue au bureau. Il dégage des odeurs de pomme rouge intense, d’épices et de biscuit. Ce cidre qui titre 7,5 % d’alcool par volume est marqué par la pomme rouge, le sucre d’orge, le miel, l’ananas confit et la pelure de pomme rouge. On sent même des tannins en fin de bouche. Servez-le à 6 °C avec un fromage bleu puisqu’il est très acide bien que sucré. Ce cidre a remporté un trophée aux dernières Vinalies vinternationales dans la catégorie hors vin.

Les vendanges au domaine Dog Point de Nouvelle-Zélande. Photo : Dog Point

Les vendanges au domaine Dog Point de Nouvelle-Zélande. Photo : Dog Point

La comparaison m’a sauté aux yeux lors d’une dégustation à l’aveugle d’une vingtaine de produits. En goûtant deux pinots noirs coup sur coup, j’ai immédiatement été frappé par leurs qualités aromatiques. J’ai aussi perçu qu’ils ne provenaient pas du même terroir.

En consultant la liste des vins, j’ai vu la différence de prix entre les deux, qui allait presque du simple au double. Les voici, dans l’ordre où je les ai dégustés.

Domaine Jean Grivot Vosne-Romanée 2010
Code SAQ : 11540580
88,25 $
Le nez est déjà complexe : petits fruits rouges acidulés, griotte, terre, épices. En bouche, le thé vert et blanc frappe le palais, suivi d’épices, de griotte, de cerise et de fraise. Un bourgogne jeune, vu ses tannins assez élevés. Il est élevé pendant 18 mois en fûts de chêne français neufs (un tiers) et usagés.

dog_point_pnDog Point, pinot noir 2011
Code SAQ : 12093460
48,75 $
Le nez est plus flatteur que le vin précédent avec des flaveurs de fruits rouges, d’épices, de vanille et de cerise. Ce vin de Nouvelle-Zélande est marqué par les épices, la fraise, la cerise, la vanille (il a passé 18 mois en barriques de chêne françaises), la fumée, le café au lait et de légères traces de tabac et d’alcool. Bien que les tannins soient assez souples, son acidité est élevée.

Deux vins, donc, provenant de deux terroirs aux antipodes, un dans l’hémisphère nord, l’autre dans le sud. Tous les deux sont chers, mais le Vosne-Romanée l’est encore plus.

En général, les pinots noirs de Nouvelle-Zélande s’approchent un peu plus de leurs grands frères bourguignons que ceux de Californie, qui affichent souvent un style très mûr. Le domaine Dog Point à Marlborough (au nord de l’île du Sud) travaille la vigne en culture biologique.

En Côte-d’Or bourguignonne, le domaine Jean Grivot (dirigé par Étienne Grivot depuis 1987) travaille la vigne en culture raisonnée, c’est-à-dire qu’il évite les herbicides et respecte l’environnement. Le Vosne-Romanée du domaine est un superbe vin de garde, mais il faut y mettre le prix! Si vous n’avez pas la patience d’attendre ou les ressources financières pour vous procurer de telles bouteilles, un pinot noir d’une autre région peut amplement vous procurer autant de satisfaction.

Toutefois, l’expérience des grands vins de la Bourgogne est et sera toujours une aventure unique, à mon humble avis.

D’autres vins
Disznoko Tokaji dry furmint 2012

Code SAQ : 10790886
17,75 $
Un vin hongrois, serti de saveurs de banane, de fruits jaunes, de citron, de banane, d’agrumes et de zeste de citron. Il est très droit et très acide.

Romio Collezione Sangiovese di Romagna 2010
Code SAQ : 12203892
16,95 $
Un vin de sangiovese bien épicé et bien boisé. Les saveurs de fraise, de cassis, de vanille et de tabac se fondent avec le poulet épicé. Un très bon rapport qualité-prix.

Clos des Fous cabernet-sauvignon 2011
Code SAQ : 11927813
19,40 $
Un vin chilien aromatique à souhait avec ses odeurs de poivron, de tabac blond, de cassis et de truffe. L’attaque en bouche est très acide et très tannique. Les saveurs de poivron vert, de tabac noir, d’épices, de vanille, de cassis, de truffe, de bleuet et de pain grillé viennent assouplir le tout. C’est vraiment très bon!

Georges Duboeuf | Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Georges Duboeuf | Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

À presque 81 ans, Georges Duboeuf n’est plus tout à fait jeune, mais il contrôle encore la destinée du géant vinicole qu’il a fondé, bien que son fils Franck en est le directeur général.

Depuis près de 40 ans, ses vins sont distribués au Canada et il nous rend visite régulièrement. Cela faisait quatre ans qu’il n’était pas venu au Québec.

Georges Duboeuf est fidèle en affaires. Ses vins sont représentés au Canada depuis près de 40 ans par la même agence, soit les Vins Philippe Dandurand. Le négociant a fait connaître ses vins lors d’Expo 67 à Montréal.

Les vins de ce négociant sont connus partout dans le monde. Il achète les raisins de 400 vignerons, qu’il considère comme ses partenaires d’affaires.

Le nom Georges Duboeuf est même devenu une marque; certaines personnes croient même que Georges Duboeuf n’existe pas ou qu’il s’agit d’un ancêtre lointain de la famille, comme cela arrive parfois avec des marques de vin.

Je suis persuadé que tout Québécois qui consomme du vin a bu au moins une fois dans sa vie une bouteille de Georges Duboeuf. Le Québec représente d’ailleurs plus de 75 % du marché canadien (l’Ontario et la Colombie-Britannique, 21 %, le reste du Canada, 4 %).

La bouteille élancée de son Brouilly et de son Côte de Brouilly a fait sa renommée puisqu’elle se démarque des bouteilles bordelaises et bourguignonnes qui constituent la norme.

Un aperçu des récents millésimes du Beaujolais
Même si ses 80 ans lui donnent une apparence frêle, Georges Duboeuf n’a rien perdu de sa capacité d’analyse, en vieux négociant professionnel qu’il est depuis plus de 50 ans. Nous lui avons donc demandé d’analyser les cinq derniers millésimes du Beaujolais.

2009
« Après des millésimes excellents, 2009 a été le meilleur millésime de ma vie. Pour la qualité, il y avait une richesse en anthocyanes et un équilibre parfait. »

2010
« Un très bon millésime très typé. »

2011
« Un millésime proche de 2009. Il y avait une très belle maturité, et c’était un millésime facile à vinifier. »

2012
« Nous avons reçu 20 orages de grêle, dont les 4 et 5 août, la veille des vendanges! La récolte a donc été petite, mais 2012 nous donne des choses qui sont bonnes. On a pu assembler les différents villages. Ce millésime vieillira moins bien que 2011 par contre. »

2013
« Nous avons vendangé de petites récoltes puisqu’il y a eu un coup de froid et de la pluie; les raisins sont donc petits, sauf à Brouilly et peut-être à Morgon. On a un déficit de production qui est inquiétant, surtout dans le Beaujolais. Tout le monde a fait de petits rendements. »

duboeuf_brouillyLa dégustation
Georges Duboeuf Beaujolais rosé 2013

19,95 $
En vente bientôt à la SAQ dépôt seulement
Discrètement, il titille le nez avec des arômes de cerise et de fraise. Il s’impose en bouche avec ces mêmes arômes ainsi que des herbes fraîches et des petits fruits rouges acidulés croquants. C’est un vin rosé léger, très agréable et pas sucré (merci!) comme bon nombre de ses frères le sont. Par contre, je le trouve un peu cher.

Georges Duboeuf Fun chardonnay réserve vin de pays d’Oc 2012
Code SAQ : 11675994
16 $
Les vins Georges Duboeuf produisent aussi du vin en dehors du Beaujolais, dans ce cas-ci dans le Languedoc-Roussillon. Les arômes typiques du chardonnay (poire, citron, fleurs blanches) sont appuyés par des fruits blancs, du sel et du citron confit en fin de bouche. La vinification en cuves d’acier inoxydable et le vieillissement partiel en barriques lui procurent un bel équilibre.

Georges Duboeuf Pouilly-Fuissé Clos Reyssié 2011
Code SAQ : 12184847
27,30 $
En Bourgogne, l’appellation Pouilly-Fuissé est située dans le Mâconnais. Les vignerons ne peuvent y produire que du vin blanc tiré de chardonnay. Les fleurs blanches et les agrumes ressortent du verre. La bouche est plus complexe avec ses arômes de vanille, de beurre, de noix, d’amande et de citron confit. Excellente acidité vive.

Georges Duboeuf Brouilly 2012
Code SAQ : 00070540
19,80 $
Code LCBO : 213934
17,95 $
Le nez charme avec ses odeurs de fraise, de cerise et de framboise. Le vin demeure dans ce registre aromatique; du poivre, de la griotte et de la betterave complètent ce vin qui demeure simple.

Georges Duboeuf Jean Descombes Morgon 2011
Code SAQ : 00856898
19,30 $
Code LCBO Vintages : 946186
17,95 $
La betterave, les fruits rouges et noirs, la framboise, le bois, les épices et la fumée structurent ce morgon souple. Bien fait, mais il n’y en a pas beaucoup à la SAQ.

Georges Duboeuf Côtes-du-Rhône réserve 2011
16,45 $
En vente bientôt.
Le grenache (60 %) et la syrah (40 %) donnent un vin bien épicé serti de cerise, de framboise et de tabac. Il s’agit d’un très bon rapport qualité-prix.

Des vins pour les repas de Noël

Mardi 17 décembre 2013 à 15 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Les préparatifs de Noël vont bon train. Vous avez déjà cuisiné quelques plats, ou êtes sur le point de préparer vos pâtés à la viande et la célèbre dinde. Les occasions de célébrer ne manqueront pas, que ce soit à la maison ou au restaurant. Voici une liste de vins que j’ai dégustés au cours de l’année (certains ont déjà été publiés sur ce blogue) pour les occasions, souvent nombreuses dans le temps des Fêtes.

Sans être une liste de mes vins favoris en 2013, ce choix reflète tout de même des vins que j’ai fortement appréciés, et j’ose croire qu’ils se faufileront bien jusqu’à vos tables durant cette période de festivités.

Des blancs pour l’apéro et pour les entrées légères
Ormarine Picpoul de Pinet 2012 Languedoc-Roussillon

Code SAQ : 00266064
13,30 $
Le nez est en partie trompeur avec ses odeurs marines de sel et de citron. Parce qu’en bouche ce vin du Languedoc-Roussillon est tout de même assez gras et entouré de fleurs blanches. Mais le citron remet de l’ordre dans l’ensemble. Très bon avec les huîtres.

Touraine Domaine Bellevue sauvignon blanc 2012
Code SAQ : 10690404
15,40 $
Le verre dégage des arômes simples d’herbes fraîches et de pomme, mais il est plus complexe qu’il n’en paraît avec l’apparition de citron, de craie et de lime. La minéralisée et l’alcool marquent l’ensemble en fin de bouche. Un excellent rapport qualité-prix.

Domaine Sigalas Assyrtiko Athiri 2012
Code SAQ : 11607377
18,30 $
Les fruits blancs comme la poire et la pêche sont entourés d’une vive acidité. De légers effluves de sel viennent ponctuer le tout. Très bon.

Talmard Mallory & Benjamin Mâcon Uchizy 2011
Code SAQ : 11618324
20,15 $
La poire, les fruits exotiques et l’acacia accueillent le nez. En bouche, ces mêmes saveurs suivent, avec en supplément des fruits blancs, de la craie et une légère pointe de lime. Un très bon chardonnay, à servir à 15 °C sur des coquillages.

Reuilly Domaine Claude Lafond Le Clos des Messieurs 2011
Code SAQ : 11495272
20,35 $
Ce sauvignon blanc s’amène discrètement avec des odeurs d’agrumes et de poire. Il s’impose en bouche avec une vive acidité, de la lime, du citron, du pamplemousse blanc, de la craie et des arômes calcaires. Au top!

bourgogne_bizeDes blancs pour les repas
Pfaffenheim pinot gris 2012

Code SAQ : 00456244
16,45 $
Le pinot gris engendre des vins épicés et c’est le cas ici avec des arômes de cumin, de pêche jaune et de fumée. Un vin excellent avec les mets asiatiques, la cuisine indienne et les viandes blanches en sauce.

Bourgogne Domaine Simon Bize & Fils Les Champlains 2011
Code SAQ : 11815643
29,50 $
Un chardonnay de Bourgogne aux arômes citronnés, salés, fumés et épicés. La finale surprend avec du citron mûr et des épices.

Domaine Les Brome Réserve St-Pépin 2011
Code SAQ : 10919723
33 $
Le st-pépin est un cépage hybride originaire du Minnesota. Le beurre, le bois, la vanille, l’ananas confit montent lentement en puissance en bouche. La finale est délicate et marquée par les fruits blancs confits. Un excellent vin de l’Estrie au Québec.

Château Doisy Daëne sec Bordeaux 2012
Code SAQ : 12139739
36,25 $
Un vin de gastronomie qui ira avec le poisson en sauce et la volaille délicate en sauce. L’alliance entre les saveurs de pamplemousse, de lime, de citron et le caractère gras, calcaire, boisé et vanillé est parfaite.

carugateDes rouges légers
Ca’Rugate Rio Albo Valpolicella 2012

Code SAQ : 10706736
16,75 $
Un valpolicella pour accompagner vos plats de tomates. Un vin au nez de fruits rouges frais, de fraises en bouche avec des cerises, des mûres et une pointe de poivre. Il est légèrement tannique avec une bonne acidité.

Costières de Nîmes Grand Valcombe 2010
Code SAQ : 11767987
16,25 $
Un vin de produit courant, bien connu à la SAQ. Les fruits frais rouges, la cerise, la fraise et une pointe de menthe sont au rendez-vous. Très bon.

Anjou-Villages Vignoble Lecointre Château La Tomaze 2011
Code SAQ : 00872747
17,80 $
Un bon vin digeste avec ses notes de fraise, de cassis, de tomate, de poivron rouge et de fumée.

Sangiovese di Romagna San Valentino Scabi 2011
Code SAQ : 11019831
18 $
La vive acidité, la cerise, le cassis, les épices, le thym structurent ce vin italien. Super avec les saucissons, dont ceux au fenouil.

Sierra Salinas Puerto Salinas 2009
Code SAQ : 11963751
23,95 $
Ce vin espagnol tire sur les fruits frais, la tomate et la cerise. Les tannins souples donnent un vin qui sera très apprécié avec des pâtes à la sauce tomate et avec du poulet.

molinaDes rouges pour les repas
Castillo de Molina Reserva Shiraz 2011

Code SAQ : 10694288
16,95 $
Au nez mûr de cola et de bleuet suit un vin très tannique où règnent le bleuet, la framboise, le bacon et la menthe. Très bon dans le genre.

Hardy’s Chronicle No. 3 Butcher’s Gold shiraz sangiovese 2011
Code SAQ : 11676364
16,95 $
L’alliance entre le sangiovese et le shiraz engendre un vin épicé marqué par le poivre noir, les fruits rouges et une finale sur la confiture. Un beau rapport qualité-prix.

Domaine Bois de Velage Plan de Dieu 2011
Code SAQ : 10678085
17 $
La Maison Ogier, un négociant-éleveur dans des appellations Côtes-du-Rhône, commercialise ce vin élaboré par un vigneron (production de 3000 bouteilles). Le nez est boisé, épicé avec des odeurs de garrigue, de thym et d’olive. La bouche s’accorde avec ces odeurs puisqu’elle affiche des saveurs de fumée, de thym, de fleurs rouges et de violette dans une trame très tannique et très acide.

Kir-Yianni Ramnista 2009
Code SAQ : 11370517
20,25 $
Un vin de cépage xinomavri très acide et très tannique. Il développe des arômes d’olives vertes et de fruits rouges transformés. Passez-le en carafe 45 minutes.

George Wyndham Founder’s reserve shiraz
Code SAQ : 12073961
21,50 $
Code LCBO : 107904
17,95 $
Pour le vinificateur de Wyndham Estate, Steve Meyer, le vin est une combinaison de passion, de science et de nature. La cuvée de cette maison australienne offre des arômes d’épices, de menthe, de cassis, de ronce, de cèdre et de fruits des champs. L’ensemble est passablement tannique et acide. À essayer avec une entrecôte aux chanterelles sauce bordelaise ou même sur une poire pochée au porto.

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Des vins à offrir en cadeau aux gens qu’on aime. Ou à soi pour se gâter!
Tenuta dell’Ornellaia Le Volte Toscana IGT 2011

Code SAQ : 10938684
30,25 $
Code LCBO Vintages : 964221
29,95 $
Le troisième vin de la célèbre maison toscane Ornellaia est sérieux avec ses arômes de fraise, de café au lait, de bleuet, et ses tannins souples.

Deux millésimes de Don Melchor
Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2008

Code SAQ : 10760610
80,25 $
Code LCBO Vintages : 315176
79,95 $
Le vin haut de gamme de Concha y Toro s’affiche avec une robe rubis foncé. Le nez, fin, exhibe du cuir, de la vanille, des épices, du tabac noir et un fond de poivron. La bouche est, bien sûr (la jeunesse), très tannique et acide, voire chaude (l’alcool). Les arômes de bois, de vanille, de mûre, de cassis, de bleuet, de tabac enrobent le tout. Très bon, mais il n’en reste pas beaucoup.

Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2009
Code SAQ : 12126882
84,75 $
Le millésime 2009 a engendré un vin plus marqué par le cassis. La suite se poursuit sur la framboise, le café, une trame tannique et acide élevée ainsi qu’une sensation crémeuse en bouche. À essayer avec la joue de bœuf braisée.

Un sauternes
Château Cantegril Sauternes 2009

Code SAQ : 11345274
41,25 $
Grand vin liquoreux, le sauternes est souvent automatiquement associé au foie gras et aux desserts. Pourtant, on peut très bien l’associer à certains sautés asiatiques et à des entrées de melon et de prosciutto, comme le conseille Jean-Jacques Dubourdieu, qui était de passage à Montréal en novembre 2013. Celui de la famille Dubourdieu affiche des notes d’ananas, d’abricot, de citron confit, de miel, de fruits confits alcoolisés et de zeste de citron.

Photo : Richard Blouin

Photo : Richard Blouin

L’édition 2013 de La Grande dégustation de Montréal est chose du passé. Près de 600 producteurs ont fait déguster environ 1200 produits. Surtout du vin, mais aussi des spiritueux, dont la vodka, qui était l’un des produits mis en valeur cette année.

Je vous présente mes découvertes et mes coups de cœur de cet événement, qui en était à sa troisième année. Notez bien que certains vins ne sont parfois pas encore en vente, mais surveillez les arrivages au cours de l’année 2014.

Saint-Mont Union des producteurs du Plaimont Cuvée vignes préphylloxériques 2011
Près de 50 $ en importation privée chez Univins. Non offert pour l’instant.
Entre 1860 et 1880, le puceron phylloxera décima la majorité du vignoble européen. Pour le sauver, les producteurs ont greffé sur leurs vignes des racines de vignes américaines, plus résistantes au parasite. Quelques vignes européennes ont survécu au phylloxera, dont celle-ci, qui date de 1871, cultivée par l’Union des producteurs du Plaimont. Elle ne couvre que 48 ares, soit moins de la moitié d’un hectare. La récolte de tannat (à 98 %) et de pinenc (un cépage local) donne cinq barriques de 225 litres; deux d’entre elles sont en fûts neufs, les trois autres en fûts d’un an d’utilisation. Le résultat est très tannique, acide et dense. La cerise noire, la menthe, le bois, les épices et le cassis entourent le vin. Très bon, mais particulier.

Mission Hill SLC merlot 2009
Code SAQ : 10745524
35,75 $
Code BC Liquor stores : 772244
24,99 $
Mission Hill est un des domaines phares de la Colombie-Britannique. J’ai beaucoup aimé ce merlot aux notes de fruits noirs, de mûre, de prune et de feuilles de thé. Une belle réussite.

parentDomaine Parent pinot noir Bourgogne 2011
LCBO Vintages : 597971
21,95 $
Un bourgogne générique à la cerise intense, avec de la fraise, de la terre et de la fumée, et aux tannins souples. À boire sans plus tarder.

Bersano Barbera d’Asti 2011
LCBO : 348680
11,95 $
Un vin parfait pour accompagner des pâtes en sauce tomate et qui offre des saveurs de fruits rouges, de fraise et de poivre rose.

Joseph Phelps Innisfree cabernet-sauvignon Napa Valley 2009
Code SAQ : 11419616
31,25 $
Un cabernet-sauvignon de la vallée de Napa, riche avec ses flaveurs de café, de bleuet, de cassis et de pâtisserie (impartie par l’élevage en fûts de chêne). L’ensemble est très tannique et très acide.

Château Rouquette-sur-mer rosé Cuvée Adagio 2012
20,95 $ en importation privée chez Francs vins
Ce rosé de grenache et de syrah développe des arômes de fraise et de cerise dans une trame acide importante. Un rosé sérieux, pas que pour la piscine.

Château Rouquette-sur-mer La Clape cuvée Amarante 2012
Code SAQ : 00713263
18,40 $
La violette, les fruits rouges mûrs dont la framboise et le cassis marquent ce vin du Languedoc, qui est aussi pourvu d’une belle matière tannique.

Le millésime 2013 en France

Mardi 17 septembre 2013 à 14 h 51 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un vignoble de Pommard dévasté par la tempête de grêle du 24 juillet 2013. | AFP Photo/Jeff Pachoud

Pour être vigneron, assurez-vous d’avoir des nerfs d’acier et d’être capable de vous adapter aux éléments naturels. Parce que lorsque la grêle s’abat sur son vignoble, le producteur voit littéralement tout le fruit de son effort (et son salaire) détruit, parfois sous ses yeux.

Le millésime 2013 a eu son lot de catastrophes naturelles. La grêle a fait des ravages à Vouvray, dans les côtes de Beaune, à Bordeaux et dans l’Entre-deux-Mers.

Le Figaro a recensé l’état sanitaire du vignoble français après cette année en dents de scie. À Vouvray, « près de 600 ha sur les 2200 de l’appellation avaient été endommagés à plus de 80 % ». Par chance, le chenin blanc se cultive tardivement, à la mi-octobre, mais on ne sait pas encore s’il sera possible de produire du vouvray moelleux.

La grêle a également touché les côtes de Beaune, en Bourgogne, à la fin de juillet, frappant durement les 1400 hectares de la région. La qualité sera au rendez-vous, mais le volume de production sera sérieusement réduit.

Par contre, dans l’Entre-deux-Mers, c’est indéniablement la catastrophe : le 2 août, la grêle a dévasté l’ensemble du vignoble, qui représente tout de même 40 % de la superficie viticole de Bordeaux.

En général, la production est en baisse partout en France. Le ministère de l’Agriculture de France a annoncé que le millerandage ou la coulure avait eu notamment des conséquences importantes sur la récolte en Bourgogne, dans le Beaujolais, dans les Charentes, dans le Bordelais, dans le Sud-Ouest et dans le Languedoc-Roussillon, de même que sur le grenache dans la vallée du Rhône.

De bonnes nouvelles
Soulignons de belles perspectives pour le millésime 2013 dans le Beaujolais, qui a reçu un ensoleillement supérieur. En Alsace et en Champagne, la récolte sera aussi de qualité.

Au Québec et en Ontario
On a l’impression que ces conditions météorologiques agressives ont migré au-dessus du vignoble québécois, qui compte plus de 150 domaines. Mais c’est plutôt des épisodes de gel qui ont donné des maux de tête aux producteurs. Certains ont même dû allumer des feux pour protéger les fruits du gel!

En Ontario, les vignerons de Niagara prévoient un autre très bon millésime puisque le soleil était au rendez-vous cette année.

Quelques vins en vrac, mais pas de 2013!
Talmard Mallory & Benjamin Mâcon Uchizy 2011
Code SAQ : 11618324
20,15 $
La poire, les fruits exotiques et l’acacia accueillent le nez. En bouche, ces mêmes saveurs suivent, avec en supplément des fruits blancs, de la craie et une légère pointe de lime. Un très bon chardonnay, à servir à 15 °C sur des coquillages.

Côtes de Bourg Vignobles Louis Marinier La Petite Chardonne 2010
Code SAQ : 00919068
23,85 $
Vous cherchez un vin passe-partout pour les soupers chez des amis ou pour les restaurants « apportez votre vin »? Allez-y avec ce Côtes-de-Bourg rubis foncé dominé par les flaveurs de café, de cassis, de terre et de réglisse. Les tannins et l’acidité sont élevés, alors passez-le en carafe ou buvez-le avec une viande saignante pour arrondir ses angles.

Les Baux de Provence La Chapelle de Romanin 2010
Code SAQ : 00914515
23,35 $
Le deuxième vin du Château Romanin, un vignoble en biodynamie depuis 1988, est issu des jeunes vignes du domaine (de la syrah, du grenache, du cabernet-sauvignon et du mourvèdre). Le cassis, le poivron vert, les épices, le thym, le romarin, la mûre et le graphite constituent une combinaison gagnante pour vos côtelettes d’agneau. Un de mes coups de cœur depuis bien des années, incluant son grand frère, le Château Romanin (Code SAQ : 10273361).

Des vins pour la fêtes des Pères

Jeudi 13 juin 2013 à 9 h 30 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Pour les papas qui aiment le vin

Photo : Domaine Yves Boyer-Martenot

Pour la fête des Pères cette année, j’ai envie de vous recommander des vins complexes, affirmés et droits. Des vins de garde, assurément, mais qui peuvent aussi se consommer maintenant, après une heure en carafe.

Une fois n’est pas coutume, alors gâtez votre père en lui offrant des vins puissants et pourvus d’un bon potentiel de garde.

En blanc
Bonny Doon Le Cigare blanc 2010

Code SAQ : 10370267
35,25 $
Bonny Doon, l’un des vignerons les plus rhodaniens de Californie, offre ici un assemblage presque égal de grenache blanc et de roussanne, soit sa version en blanc du Châteauneuf-du-Pape. La cire d’abeille, la lime et la pêche en finale forment un tout très bon et très harmonieux.

Domaine Yves Boyer-Martenot Puligny-Montrachet 1er cru Les Caillerets 2008
Code SAQ : 11661568
112 $
La robe dorée et brillante de ce vin laisse percevoir des odeurs délicates de fleurs blanches. Sa bouche est complexe à souhait : de légères saveurs de miel, de bois et de vanille, de l’agrume et de la fumée. La finale est minérale, fine, équilibrée, et elle laisse une sensation de fraîcheur en bouche. Un grand bourgogne, un vin cher, mais qui en met plein la vue, la finesse en prime.

En rouge
Alto Moncayo Garnacha Campo de Borja 2010

Code SAQ : 10860944
41,75 $
Un vin espagnol moderne et racé avec ses saveurs de poivron rouge, d’épices, de vanille et de bois. Votre papa pourra le boire dès aujourd’hui ou dans 10 ans.

Château Belgrave Haut-Médoc 5e grand cru classé 2009
Code SAQ : 11353400
43 $ dans les SAQ Signature de Montréal et de Québec
Votre papa est-il un fin connaisseur de vins de Bordeaux? Si oui, offrez-lui ce Haut-Médoc où le cassis, la fumée, les noyaux de fruits noirs, le café, la mûre et le bleuet règnent en maîtres. Un vin très droit et assez complexe qui vieillira à merveille.

Clos de l’Oratoire des Papes 2010
Code SAQ : 11407990
43,75 $
La Maison Ogier est aussi propriétaire du Clos de l’Oratoire, un domaine de 25 hectares à Châteauneuf-du-Pape où les vignes sont traitées en culture biologique. Le vin est épicé, très acide et tannique, complété de notes de bleuets, de mûres et d’une légère pointe de confiture. Le passage en carafe est de mise, et la bouteille pourra bien sûr se conserver de 15 à 20 ans.

Niepoort Redoma Douro 2008
Code SAQ : 11634375
45 $
Reconnu pour ses vins au bon rapport qualité-prix, le Portugal est capable d’en mettre plein la vue avec des vins dotés d’une bonne matière et de fruits rouges, comme le cassis et le raisin noir. Un excellent vin signé Dirk Niepoort.

Fratelli Alessandria Gramolere Barolo 2008
Code SAQ : 11191421
53,75 $
Un Barolo tiré des vignobles de la famille Alessandria à Alba, dans le Piémont. Selon le vinificateur Vittore Alessandria, le Barolo 2008 est un millésime « exceptionnel. Le nebbiolo a besoin de soleil, mais pas trop. C’est un millésime qui vieillira bien. » Dans le verre, les arômes de fumée, de fruits noirs, de prune, de cassis et de café s’entremêlent dans une trame très acide et très tannique.

Pasqua Black Label Amarone Valpolicella 2008
Code SAQ : 11768171
37 $
Si votre papa aime le chocolat, offrez-lui cet Amarone marqué par le café, la crème et le chocolat au lait. Souple et très délicat, ce vin est excellent.

La Bourgogne qui fait rêver

Mardi 30 avril 2013 à 14 h 15 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© Radio-Canada/Ronald Georges

« La Bourgogne, c’est simple parce qu’elle produit essentiellement du pinot noir et du chardonnay », a lancé tout de go Aldéric Bichot, dont la famille produit du vin depuis 1350, lorsque je l’ai interrogé sur l’augmentation des ventes des vins de Bourgogne. « On peut trouver des bouteilles à partir de 15 $, à moins de 25 $ à tout le moins », a-t-il précisé.

Les bourgognes sont très bien représentés à la SAQ, avec 1427 produits, comprenant les mousseux, les blancs et les rouges. « Toute proportion gardée, les trois quarts des bourgognes vendus en Amérique sont bus au Québec », croit le porte-parole des vins de Bourgogne cette année.

Des millésimes différents
Puisqu’il dirige la Maison Albert Bichot, qui est fort connue au Québec et qui couvre bien des appellations en Bourgogne, Aldéric Bichot en sait assez pour analyser les derniers millésimes bourguignons. « Le millésime 2009 était super sexy, très riche, qui ne respectait pas la notion de terroir. Pour ceux qui connaissaient peu ou mal la Bourgogne, c’était génial pour eux. »

Ce qui est tout le contraire avec 2010, un millésime pour les puristes. « Les vins sont tendus, minéraux, tranchants. Pour le commun des mortels, c’est un peu raide », analyse-t-il.

L’année 2011 est « un mélange entre 2009 et 2010, des vins plaisants, avec beaucoup de fruits, à boire bien avant les 2010 ».

Pour 2012, « malgré les pertes, ça ira bien, puisqu’il y a eu concentration qui s’est faite naturellement. La peau du raisin est devenue très épaisse, donc le jus est très concentré. »

Une dégustation mémorable
Tout le gratin du milieu du vin à Montréal était convié à déguster une sélection de bourgognes en accord avec des mets. Voici un compte-rendu partiel de cette mémorable dégustation.

Domaine Goisot, Bourgogne aligoté 2011
Code SAQ : 10520835
19,35 $
Un bon vin d’apéro frais où règnent les fruits frais, les agrumes (citron). En finale, une pointe acide accompagne une sensation huileuse, mais pas désagréable.

Domaine Long-Depaquit Chablis 1er cru les Vaucopins 2010
Code SAQ : 10845111
36 $
Le nez dégage des arômes d’orange, la bouche, très acide, minérale et métallique, laisse entrevoir des saveurs de lime, de citron, de fumée, et elle se termine sur le zeste de lime et de citron. Ce vin accompagnait bien le cardeau, un poisson blanc.

Château de Chamirey Mercurey 1er cru Les Ruelles 2010
Code SAQ : 11629808
40,25 $
Un pinot noir classique avec ses notes de cerises, de kirsch, d’épices, de cannelle et de petits fruits des champs. Malgré une présence alcoolique marquée, les tannins étaient fondus. À essayer avec un tartare de thon.

Admirez la robe du Givry de Joblot! © Radio-Canada/Ronald Georges

Domaine Joblot Givry 1er cru Clos Grand Marole 2009
Oui, je sais, les vins de Joblot ne demeurent pas longtemps sur les tablettes de la SAQ, mais je tenais à vous en parler. Quel nez d’une finesse incomparable avec des épices, des noyaux de petits fruits et du thé blanc! Dans le verre, les épices, les cerises, les noyaux de cerises et les petits fruits baignaient dans un vin très acide. Joblot, c’est sérieux, précis, droit et puissant.

Domaine des Lambrays Clos des Lambrays Grand cru 2009
Code SAQ : 11949238 (il n’en reste plus en magasins…)
146,50 $
Un prix de fou, mais on n’a qu’une vie… Des traces de cerises, de fumée, de champignons, de framboises et de cassis traînent dans ce vin qui est, hélas, bien jeune, mais qui est prometteur si on le laisse vieillir quelques années.

D’autres bourgognes plus abordables
Domaine Séguinot-Bordet Chablis 2011

Code SAQ : 00926899
21,25 $
Ce domaine de 16 hectares est dirigé par Jean-François Bordet depuis 15 ans. Un chablis très droit, acide, avec des fruits blancs et une finale de citron.

Bourgogne Faiveley 2010
Code SAQ : 00142448
20,55 $
Un bourgogne générique plus puissant qu’il n’y paraît malgré sa couleur pâle. Au menu : cerises, fumée, bacon, fraises et tannins fondus.

Antonin Rodet Coteaux bourguignons 2011
Code SAQ : 11833622
19,50 $
Depuis le printemps 2012, la nouvelle appellation Coteaux bourguignons remplace celle du Bourgogne ordinaire ou du Bourgogne grand ordinaire. Un vin fruité où les cerises, les fraises et les griottes ne manquent pas.

Nos vins chouchous

Jeudi 21 mars 2013 à 15 h 14 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Du chardonnay de Chablis dans la broyeuse.

L’anecdote est savoureuse et m’a jeté par terre. J’étais à une dégustation à l’aveugle de vins de Chablis. Nous en avons goûté une douzaine avec trois plats, donc, en trois séries de quatre vins. Des chablis, des chablis premier cru et des chablis grand cru faisaient partie de la sélection.

Parmi les quatre vins proposés pour chaque plat, il fallait choisir celui qui accompagnait le mieux l’assiette. Réussir le meilleur accord, quoi!

Pendant la dégustation, je me suis aperçu que sur l’un des accords, je préférais un vin en particulier. Au dévoilement des bouteilles, j’ai constaté que c’était le chablis de l’un de mes producteurs favoris, Jean-Marc Brocard.

Le même phénomène est arrivé à l’un de mes confrères. Lui aussi avait préféré l’accord entre un mets et le vin d’un des producteurs qu’il apprécie le plus.

La leçon à retenir? Faites confiance à vos sens, à votre goût. Vous serez parfois étonné de reconnaître à l’aveugle vos vins chouchous.

Les vins de la semaine
En blanc
Alois Lageder gewurztraminer 2011

Code SAQ : 10780400
23,70 $
L’Alto Adige est l’appellation vinicole la plus au nord de l’Italie, dans les Alpes italiennes, les Dolomites. Partageant sa frontière avec l’Autriche, l’Alto Adige est fortement influencé par la culture allemande, d’où ce gewurztraminer très brillant d’une couleur dorée soutenue. Le nez délicat exhalait la rose, la pêche, les fruits frais et de faibles odeurs de litchi. En bouche, le vin est plein de fruits blancs (la pêche), de lime, de poivre blanc, d’épices blanches, le tout entouré par un ensemble minéral, calcaire et très acide. Un vin blanc parfait pour la cave ou qui se boit dès aujourd’hui avec des poissons grillés, des fromages et de la cuisine asiatique.

En rouge
Dow’s Vale do Bomfim Douro 2010

Code SAQ : 10838982
15,95 $
Se présentant sous une couleur grenat foncé, ce vin sentait les épices. Par la suite, les arômes fumés, de bleuets, de cerises noires et de noyaux de cerises se fondaient dans une trame très acide et tannique. Servir à 18-20 °C avec des grillades.

Vous pouvez toujours me suivre sur Twitter au @millesime. Cliquez en haut de la page dans « Pour me joindre » et choisissez le bouton Twitter.