Billets classés sous la catégorie « Australie »

Y a-t-il trop de sucre dans le vin?

Mardi 13 mai 2014 à 16 h 21 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un technicien de laboratoire vérifie les propriétés du moût du raisin. Photo : Ted S. Warren

Un technicien de laboratoire vérifie les propriétés du moût du raisin. Photo : Ted S. Warren

Avant d’aller à une dégustation de presse au siège social de la SAQ (sur les vins rosés, dont nous reparlerons), j’avais commencé à écrire cette chronique sur le sucre. Le hasard fait parfois les choses, car la discussion impromptue que j’ai eue avec mes confrères des autres médias a surtout porté sur le sucre dans le vin, qui dépasse parfois les normes supportables!

Vous risquez donc d’en entendre parler dans les prochaines chroniques vins de ces derniers.

Le sucre dans le vin, donc. Il est présent naturellement dans le raisin, la fermentation étant le processus de transformation du sucre en alcool.

Lorsqu’on parle de sucre résiduel, dans certains vins blancs alsaciens ou allemands, par exemple, cela réfère au sucre qui reste après la fermentation. Par exemple, un vin sera sucré s’il titre 7 à 9 % d’alcool par volume comme bien des rieslings allemands. Une partie du sucre dans le raisin a été transformée en alcool, le reste, non (d’où le qualificatif de résiduel).

Certains vins semblent sucrés et le sont effectivement, notamment des vins australiens et américains, boisés et vanillés à l’excès (tiens, tiens, les taux d’alcool de ces vins sont généralement élevés).

En règle générale, un vin sec affiche moins de 5 g de sucre par litre. À titre de comparaison, un vin de vendanges tardives contient au moins 20 g de sucre par litre.

Je prends, au hasard, deux vins de la maison Coppola sur le site de la LCBO, qui affiche les taux de sucre des vins sur son site Internet (mais pas la SAQ). Le chardonnay Gold Diamond Label Collection 2012 titre 10 grammes et est considéré comme un vin très sec, et le cabernet-sauvignon Cask Inglenook 2009, aussi, avec 5 grammes.

Autre exemple, le White zinfandel Baron Herzog, un vin rosé demi-sec, titre 32 g de sucre par litre.

Je vous ai parlé il y a quelques semaines d’un vin d’Abkhazie (une république autonome de la Géorgie) qui était de type porto. Il était très sucré, et sa faible acidité le rendait lourd en bouche. Avec une vive acidité, ce vin serait forcément meilleur, puisque la douceur du liquide serait à peu près équilibrée par la trame acide. Pourtant, je l’ai servi chez moi à des gens dans le début de la vingtaine et ils l’ont beaucoup apprécié. Pour poursuivre mon évaluation, je leur ai servi un rouge toscan, très classique et très droit. La réponse a été unanime : non merci! Ils ont trouvé ce vin beaucoup trop sec et pas assez moelleux.

Je comprends pourquoi les « vins de marque », comme Ménage à trois et le White zinfandel de Gallo, sont des succès assurés auprès des jeunes et d’une grande majorité de consommateurs : ils sont sucrés, ronds, peu acides en bouche, et, donc, moins agressifs que certains vins ciselés par l’acidité.

De nombreux vins rosés que j’ai dégustés récemment affichaient des taux de sucre qui semblaient plutôt élevés. Ce serait intéressant d’en vérifier le taux de sucre réel.

Le sucre comme indicateur de qualité
Lorsqu’il est bien dosé et bien intégré au vin, le sucre lui permet de prendre des airs de conquérant. Pensons aux grands rieslings allemands et alsaciens, qu’ils soient en sucre résiduel ou issus de sélections de grains nobles (raisins passerillés, atteints de pourriture noble, séchés sur la grappe ou en cagettes).

En Champagne, les styles du roi des vins mousseux s’établissent selon la teneur en sucre.

Extra brut : entre 0 et 6 grammes de sucre par litre
Brut : moins de 12 grammes de sucre par litre
Extra sec : entre 12 et 17 grammes de sucre par litre
Sec : entre 17 et 32 grammes de sucre par litre
Demi-sec : entre 32 et 50 grammes de sucre par litre
Doux : plus de 50 grammes de sucre par litre

(Source : Comité interprofessionnel du vin de Champagne)

Ailleurs dans le monde, pensons aux portos qui ont rendu le Portugal célèbre, aux sauternes qui définissent la quintessence des vins liquoreux, au vin de Constance d’Afrique du Sud (du muscat),célèbre dans les cours d’Europe au 18e siècle, au chenin blanc de la Loire, à la Bulgarie et à ses vins demi-sec et liquoreux, à la Moldavie et à son vin de dessert Cotnari (50 g de sucre résiduel), etc. Et la liste est loin d’être exhaustive.

jardins_meyrac_blancLa dégustation
Les Jardins De Meyrac 2013

Code SAQ : 00637850
14,95 $
Un vin aux odeurs florales et de poire, qui revient en bouche avec de la pomme et du pamplemousse blanc. Le sucre et une sensation d’amertume donnent un vin, certes, court en bouche, mais qui sera agréable en apéro et avec des tapas asiatiques.

Tait Wines The Ball Buster 2010
Code SAQ : 10768451
23,50 $
Un vin rouge australien composé en majorité de shiraz et complété par du cabernet-sauvignon et du merlot. Les fruits très mûrs (bleuet, cassis, mûre) côtoient les épices, le cola, le café et la vanille avec une légère pointe d’alcool. Le vin semble sucré, mais selon le site de la LCBO, qui vend le millésime 2011, il titre 5 grammes de sucre par litre! Tout est donc une question de perception… La viande fumée allait à merveille avec ce vin qui est bien dans le genre, mais nettement trop cher, à mon humble avis.

Getty Images/Hulton Archive

Getty Images/Hulton Archive

Avec l’exercice financier qui s’est terminé le 31 mars 2013, on constate que les ventes de boisson alcoolisées ont augmenté de 2,2 % au Canada comparativement à 2012, selon La Presse Canadienne.

En valeur, les Canadiens ont dépensé 21,4 milliards de dollars en boissons alcoolisées, selon Statistique Canada.

La bière reste en tête des boissons alcoolisées les plus consommées par les Canadiens. Les ventes totalisent 9,1 milliards de dollars, mais elles sont en recul de 0,1 %

Et le vin dans tout ça? Les ventes vont plutôt bien, avec une hausse de 4,9 %, pour 6,8 milliards.

La consommation de vin par habitant s’élève à 17,4 litres, ce qui est une hausse de 4,3 litres par rapport à 2003.

Encore une fois, les Canadiens boivent beaucoup plus de bière, soit 78 litres par personne, ce qui constitue quand même une baisse, car en 2003, ils en buvaient 83,6 litres.

Le Vatican
Je ne vous apprends rien en vous disant que les Canadiens sont loin d’être les plus grands consommateurs de vin au monde.

En fait, la palme revient au Vatican! Pour 2012, la consommation par habitant du micro-État est de 74,33 litres de vin, selon The Wine Institute.

Selon un article de Slate.fr, la consommation de vin de messe n’est pas en cause, mais plutôt le fait que les taxes sur le vin sont très basses, ce qui avantage le consommateur. En somme, le Vatican serait un magasin hors-taxes.

jacobs_creekDes vins blancs
Jusqu’au 12 avril, la SAQ verse 1 $, pour chacune des quatre bouteilles de vin blanc ci-dessous vendue, aux Banques alimentaires du Québec. Voici ce que j’en pense.

Jacob’s Creek chardonnay réserve Adelaide Hills
Code SAQ : 11677691
17,25 $
Code LCBO : 270017
14,95 $
Un vin boisé aux notes d’amande, de vanille, de pêche et une légère touche d’alcool.

Trevini Primo chardonnay/pinot grigio
Code SAQ : 10669197
12,95 $
Un vin italien que je trouve un peu trop alcoolisé. Les saveurs de citron, de lime, d’herbes fraîches, et la vive acidité compensent pour ce défaut.

Umberto Cesari Moma
Code SAQ : 11072851
14,65 $
Un vin blanc tout à fait correct où les fruits blancs frais (poire), les herbes fraîches et le citron dominent. L’acidité est vive et la longueur en bouche plus qu’acceptable.

Castel Sans-Façon chardonnay/viognier
Code SAQ : 11676137
15,20 $
Dans ce vin, on goûte les fruits frais ronds (la pomme, la pêche) et des notes de craie. Assez correct pour le prix.

paquesDans le but de vous aider à prévoir vos repas pascals, je vous propose quelques vins que la SAQ a lancés dans sa dernière opération Cellier. Quelques-uns d’entre eux sont aussi en vente en Ontario à la LCBO.

Blancs
Mission Hill sauvignon blanc réserve 2012

Code SAQ : 11593403
21 $
Dévoilant de discrets arômes de citron, il affiche en bouche des agrumes, du pamplemousse, des herbes fraîches, de la fumée et une pointe d’alcool. Très bien fait.

Domaine Vincent Carême Vouvray sec 2012
Code SAQ : 11633612
25,35 $
Un vin de Loire citronné, avec des fruits blancs (pêche), des agrumes (pamplemousse) et une belle trame minérale. Complexe et précis.

Rouges
Argiano Non Confunditur Toscana IGT 2011

Code SAQ : 11269401
22,85 $
Code LCBO Vintages : 72397
24,95 $
Un vin serré et bien jeune avec des arômes de café, de pâtisserie et de cassis. Il est très acide et très tannique, mais sa longueur en bouche est plus que satisfaisante.

Château Maison Blanche Médoc cru bourgeois 2009
Code SAQ : 11792293
23,20 $
La fraise, la fumée, les épices, la vanille, le bleuet : tout y est dans ce cru bourgeois assez souple, mais qui ne manque pas d’acidité.

Château Lestage Listrac-Médoc cru bourgeois 2009
Code SAQ : 10537426
25,80 $
Un vin plus « enrobé » que le précédent parce qu’il présente des notes de gâteau aux fruits noirs et rouges, de cassis et de vanille. Aussi, ses tannins sont assez souples et l’acidité moyenne. Bien agréable.

D’Arenberg The Galvo Garage McLaren Vale Adelaide Hills 2008
Code SAQ : 11155876
27,20 $
Un vin australien très acide et très tannique qui devrait plaire avec ses arômes de cassis (voire de grains de cassis) de café, de tabac noir, de vanille et d’épices. Excellent.

Castelle del Terriccio Tassinaia Toscana IGT 2006
Code SAQ : 12108730
29,95 $
Code LCBO Vintages : 11650
29,95 $
Le nez séducteur est fin avec ses relents de cuir, de poivron rouge et de torréfaction. Ça se poursuit souplement en bouche avec des notes de cerise, de fraise, de thé noir, de poivron et de vanille. Belle assise, bien acide.

Bibi Graetz It’s a Game! Toscana IGT 2011
Code SAQ :
34,25 $
Le vigneron italien d’origine norvégienne, suisse et israélienne offre un vin où le thé blanc, la cerise et les fruits rouges baignent dans une trame serrée et très acide. Un vin jeune à conserver quelques années ou à passer en carafe pour le déguster aujourd’hui.

chacun_son_vinChacun son vin
La version québécoise du site Wine Align est mise en ligne aujourd’hui. Sur le site Chacunsonvin.com, les chroniqueurs Bill Zacharkiw, Nadia Fournier, Marc Chapleau et Rémy Charest livreront leurs critiques de vin sur les arrivages récents de la SAQ, ainsi que des articles informatifs.

Depuis 2008 dans le reste du Canada, Wine Align offre, grâce à des critiques de vin connus, un service d’évaluation du vin en vente à la LCBO. Le site attire en moyenne 1,4 million de visiteurs uniques par année.

Des vins pour le Nouvel An

Jeudi 19 décembre 2013 à 11 h 51 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

© iStockphoto/feellife

© iStockphoto/feellife

Après des suggestions de vins pour les repas de Noël, en voici quelques-unes pour bien célébrer l’arrivée du Nouvel An.

Encore une fois, cette liste n’est pas composée de mes vins favoris en 2013, même si ce choix reflète tout de même des vins que j’ai fortement appréciés.

Des blancs
Pfaffenheim pinot blanc Grande réserve 2012

Code SAQ : 11459677
15,75 $
Jaune paille avec des reflets verts (ah, la jeunesse…), ce vin sent les fleurs blanches. Il se complexifie en bouche avec des épices, des saveurs calcaires, des agrumes, du citron, des fleurs et des fruits blancs comme la pêche. Un vin blanc structuré.

Domaine Papagiannakos savatiano 2012
Code SAQ : 11097451
15,90 $
Un vin minéral accompagné de sel, de fruits blancs (la poire) et de fumée. Très bon.

Bodegas Morgadio albarino Rias Baixas 2011
Code SAQ : 11962686
20,35 $
Un albarino espagnol empreint de fruits exotiques, de citron, d’herbes fraîches, de lime et de fumée.

ogier_heritagesDes rouges légers
Héritages Ogier Côtes du Rhône 2011

Code SAQ : 00535849
15,45 $
Code LCBO : 535849
14,95 $
Ce vin est élevé en foudres français de 2000 à 8500 litres afin d’atténuer l’effet du bois. Après un nez marqué par le bois, les fruits rouges et la fraise, la bouche suit sur la fraise (encore), la vanille, les fruits rouges, la mûre et l’olive noire. Les tannins sont souples. Un très bon rapport qualité-prix.

Barbera d’Asti superiore Michele Chiarlo Le Orme 2010
Code SAQ : 00356105
15,95 $
Un bon rapport qualité-prix, ce barbera d’Asti. Les fruits rouges écrasés (la fraise et la cerise) surprennent en premier lieu. Le cassis et le bleuet suivent avec une pointe de menthe poivrée. Un rouge souple, agréable et bien fait comme d’habitude.

Banfi Centine rosso Toscana 2011
Code SAQ : 00908285
17,95 $
Code LCBO : 323725
15,95 $
Un vin de facture simple, mais de bonne tenue avec ses arômes de fraise, de cerise et ses tannins souples.

Salvalai Monile Ripasso Valpolicella 2011
Code SAQ : 10704010
21,35 $
Les fruits rouges mûrs, la fraise, mais surtout la cerise ainsi que des tannins souples et une belle acidité caractérisent ce valpolicella italien.

Bonny Doon Contra 2010
Code SAQ : 11320587
23,35 $
Un vin californien du vigneron original Bonny Doon. Le cassis, les fruits des champs, le plant de tomate et la vive acidité marquent ce vin. Très bien.

À lire aussi :
Des bulles pour le temps des Fêtes : le mousseux
Des bulles pour le temps des Fêtes : le champagne

rasteau_brunelDes rouges pour les repas
Benjamin Brunel Rasteau 2010

Code SAQ : 00123778
20,20 $
Ce côtes-du-rhône de produit courant à la SAQ affiche en premier lieu des saveurs de prune, de cassis, de poivron vert et des tannins poussiéreux. Après quelques minutes d’aération, les fruits rouges et noirs plus compotés ressortent mieux, ainsi que des épices. Un vin parfait avec une bonne lasagne à la viande.

Domaine Rolet Père et Fils Arbois pinot noir 2008
Code SAQ : 10884760
20,85 $
Les vins du Jura étonnent souvent par leur finesse et leur complexité. C’est le cas ici avec ce pinot noir aux fruits rouges et séchés, à la fraise, à la cerise et à la griotte. Il est très acide et très tannique et il se termine par une belle amertume.

Les Baux de Provence La Chapelle de Romanin 2010
Code SAQ : 00914515
23,35 $
Le deuxième vin du Château Romanin, un vignoble en biodynamie depuis 1988, est issu des jeunes vignes du domaine (de la syrah, du grenache, du cabernet-sauvignon et du mourvèdre). Le cassis, le poivron vert, les épices, le thym, le romarin, la mûre et le graphite constituent une combinaison gagnante pour vos côtelettes d’agneau. Un de mes coups de cœur depuis bien des années, incluant son grand frère, le Château Romanin (Code SAQ : 10273361).

Côtes de Bourg La Petite Chardonne 2010
Code SAQ : 00919068
23,85 $
Vous cherchez un vin passe-partout pour les soupers chez des amis ou pour les restaurants « apportez votre vin »? Allez-y avec ce côtes-de-bourg rubis foncé dominé par les flaveurs de café, de cassis, de terre et de réglisse. Les tannins et l’acidité sont élevés, alors passez-le en carafe ou buvez-le avec une viande saignante pour arrondir ses angles.

Langmeil Shiraz 2010
Code SAQ : 10765891
27,20 $
Un vin étonnant. Il est peu tannique, avec des arômes légers de poivre et de fruits rouges frais.

Sela Rioja 2009
Code SAQ : 11693375
27,40 $
Un rouge espagnol où le bois, les fruits noirs (le cassis), la vanille et les épices règnent. Très jeune, attendez-le donc au moins six ans.

Des vins pour les repas de Noël

Mardi 17 décembre 2013 à 15 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Un étalage de vin et de champagne dans un B.C. Liquor Store de Vancouver. | Photo : Jonathan Hayward

Les préparatifs de Noël vont bon train. Vous avez déjà cuisiné quelques plats, ou êtes sur le point de préparer vos pâtés à la viande et la célèbre dinde. Les occasions de célébrer ne manqueront pas, que ce soit à la maison ou au restaurant. Voici une liste de vins que j’ai dégustés au cours de l’année (certains ont déjà été publiés sur ce blogue) pour les occasions, souvent nombreuses dans le temps des Fêtes.

Sans être une liste de mes vins favoris en 2013, ce choix reflète tout de même des vins que j’ai fortement appréciés, et j’ose croire qu’ils se faufileront bien jusqu’à vos tables durant cette période de festivités.

Des blancs pour l’apéro et pour les entrées légères
Ormarine Picpoul de Pinet 2012 Languedoc-Roussillon

Code SAQ : 00266064
13,30 $
Le nez est en partie trompeur avec ses odeurs marines de sel et de citron. Parce qu’en bouche ce vin du Languedoc-Roussillon est tout de même assez gras et entouré de fleurs blanches. Mais le citron remet de l’ordre dans l’ensemble. Très bon avec les huîtres.

Touraine Domaine Bellevue sauvignon blanc 2012
Code SAQ : 10690404
15,40 $
Le verre dégage des arômes simples d’herbes fraîches et de pomme, mais il est plus complexe qu’il n’en paraît avec l’apparition de citron, de craie et de lime. La minéralisée et l’alcool marquent l’ensemble en fin de bouche. Un excellent rapport qualité-prix.

Domaine Sigalas Assyrtiko Athiri 2012
Code SAQ : 11607377
18,30 $
Les fruits blancs comme la poire et la pêche sont entourés d’une vive acidité. De légers effluves de sel viennent ponctuer le tout. Très bon.

Talmard Mallory & Benjamin Mâcon Uchizy 2011
Code SAQ : 11618324
20,15 $
La poire, les fruits exotiques et l’acacia accueillent le nez. En bouche, ces mêmes saveurs suivent, avec en supplément des fruits blancs, de la craie et une légère pointe de lime. Un très bon chardonnay, à servir à 15 °C sur des coquillages.

Reuilly Domaine Claude Lafond Le Clos des Messieurs 2011
Code SAQ : 11495272
20,35 $
Ce sauvignon blanc s’amène discrètement avec des odeurs d’agrumes et de poire. Il s’impose en bouche avec une vive acidité, de la lime, du citron, du pamplemousse blanc, de la craie et des arômes calcaires. Au top!

bourgogne_bizeDes blancs pour les repas
Pfaffenheim pinot gris 2012

Code SAQ : 00456244
16,45 $
Le pinot gris engendre des vins épicés et c’est le cas ici avec des arômes de cumin, de pêche jaune et de fumée. Un vin excellent avec les mets asiatiques, la cuisine indienne et les viandes blanches en sauce.

Bourgogne Domaine Simon Bize & Fils Les Champlains 2011
Code SAQ : 11815643
29,50 $
Un chardonnay de Bourgogne aux arômes citronnés, salés, fumés et épicés. La finale surprend avec du citron mûr et des épices.

Domaine Les Brome Réserve St-Pépin 2011
Code SAQ : 10919723
33 $
Le st-pépin est un cépage hybride originaire du Minnesota. Le beurre, le bois, la vanille, l’ananas confit montent lentement en puissance en bouche. La finale est délicate et marquée par les fruits blancs confits. Un excellent vin de l’Estrie au Québec.

Château Doisy Daëne sec Bordeaux 2012
Code SAQ : 12139739
36,25 $
Un vin de gastronomie qui ira avec le poisson en sauce et la volaille délicate en sauce. L’alliance entre les saveurs de pamplemousse, de lime, de citron et le caractère gras, calcaire, boisé et vanillé est parfaite.

carugateDes rouges légers
Ca’Rugate Rio Albo Valpolicella 2012

Code SAQ : 10706736
16,75 $
Un valpolicella pour accompagner vos plats de tomates. Un vin au nez de fruits rouges frais, de fraises en bouche avec des cerises, des mûres et une pointe de poivre. Il est légèrement tannique avec une bonne acidité.

Costières de Nîmes Grand Valcombe 2010
Code SAQ : 11767987
16,25 $
Un vin de produit courant, bien connu à la SAQ. Les fruits frais rouges, la cerise, la fraise et une pointe de menthe sont au rendez-vous. Très bon.

Anjou-Villages Vignoble Lecointre Château La Tomaze 2011
Code SAQ : 00872747
17,80 $
Un bon vin digeste avec ses notes de fraise, de cassis, de tomate, de poivron rouge et de fumée.

Sangiovese di Romagna San Valentino Scabi 2011
Code SAQ : 11019831
18 $
La vive acidité, la cerise, le cassis, les épices, le thym structurent ce vin italien. Super avec les saucissons, dont ceux au fenouil.

Sierra Salinas Puerto Salinas 2009
Code SAQ : 11963751
23,95 $
Ce vin espagnol tire sur les fruits frais, la tomate et la cerise. Les tannins souples donnent un vin qui sera très apprécié avec des pâtes à la sauce tomate et avec du poulet.

molinaDes rouges pour les repas
Castillo de Molina Reserva Shiraz 2011

Code SAQ : 10694288
16,95 $
Au nez mûr de cola et de bleuet suit un vin très tannique où règnent le bleuet, la framboise, le bacon et la menthe. Très bon dans le genre.

Hardy’s Chronicle No. 3 Butcher’s Gold shiraz sangiovese 2011
Code SAQ : 11676364
16,95 $
L’alliance entre le sangiovese et le shiraz engendre un vin épicé marqué par le poivre noir, les fruits rouges et une finale sur la confiture. Un beau rapport qualité-prix.

Domaine Bois de Velage Plan de Dieu 2011
Code SAQ : 10678085
17 $
La Maison Ogier, un négociant-éleveur dans des appellations Côtes-du-Rhône, commercialise ce vin élaboré par un vigneron (production de 3000 bouteilles). Le nez est boisé, épicé avec des odeurs de garrigue, de thym et d’olive. La bouche s’accorde avec ces odeurs puisqu’elle affiche des saveurs de fumée, de thym, de fleurs rouges et de violette dans une trame très tannique et très acide.

Kir-Yianni Ramnista 2009
Code SAQ : 11370517
20,25 $
Un vin de cépage xinomavri très acide et très tannique. Il développe des arômes d’olives vertes et de fruits rouges transformés. Passez-le en carafe 45 minutes.

George Wyndham Founder’s reserve shiraz
Code SAQ : 12073961
21,50 $
Code LCBO : 107904
17,95 $
Pour le vinificateur de Wyndham Estate, Steve Meyer, le vin est une combinaison de passion, de science et de nature. La cuvée de cette maison australienne offre des arômes d’épices, de menthe, de cassis, de ronce, de cèdre et de fruits des champs. L’ensemble est passablement tannique et acide. À essayer avec une entrecôte aux chanterelles sauce bordelaise ou même sur une poire pochée au porto.

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Des vins à offrir en cadeau aux gens qu’on aime. Ou à soi pour se gâter!
Tenuta dell’Ornellaia Le Volte Toscana IGT 2011

Code SAQ : 10938684
30,25 $
Code LCBO Vintages : 964221
29,95 $
Le troisième vin de la célèbre maison toscane Ornellaia est sérieux avec ses arômes de fraise, de café au lait, de bleuet, et ses tannins souples.

Deux millésimes de Don Melchor
Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2008

Code SAQ : 10760610
80,25 $
Code LCBO Vintages : 315176
79,95 $
Le vin haut de gamme de Concha y Toro s’affiche avec une robe rubis foncé. Le nez, fin, exhibe du cuir, de la vanille, des épices, du tabac noir et un fond de poivron. La bouche est, bien sûr (la jeunesse), très tannique et acide, voire chaude (l’alcool). Les arômes de bois, de vanille, de mûre, de cassis, de bleuet, de tabac enrobent le tout. Très bon, mais il n’en reste pas beaucoup.

Concha y Toro Don Melchor cabernet-sauvignon 2009
Code SAQ : 12126882
84,75 $
Le millésime 2009 a engendré un vin plus marqué par le cassis. La suite se poursuit sur la framboise, le café, une trame tannique et acide élevée ainsi qu’une sensation crémeuse en bouche. À essayer avec la joue de bœuf braisée.

Un sauternes
Château Cantegril Sauternes 2009

Code SAQ : 11345274
41,25 $
Grand vin liquoreux, le sauternes est souvent automatiquement associé au foie gras et aux desserts. Pourtant, on peut très bien l’associer à certains sautés asiatiques et à des entrées de melon et de prosciutto, comme le conseille Jean-Jacques Dubourdieu, qui était de passage à Montréal en novembre 2013. Celui de la famille Dubourdieu affiche des notes d’ananas, d’abricot, de citron confit, de miel, de fruits confits alcoolisés et de zeste de citron.

Retour sur une possible pénurie de vin

Mardi 5 novembre 2013 à 14 h 48 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Une cliente dans un magasin Ludwigs Fine Wine and Spirits en Californie. © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Une cliente dans un magasin Ludwigs Fine Wine and Spirits en Californie. © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Dans mon billet précédent, je citais une étude de Morgan Stanley énonçant qu’une pénurie de vin serait à nos portes. Selon cette firme de recherche, le déficit de production s’élevait à 300 millions de caisses (de 12 bouteilles) de vin, soit le pire en 50 ans.

Je mentionnais aussi une baisse de consommation observée depuis plusieurs années en Europe, surtout en Italie, en France et en Espagne.

Enfin, je modérais cette « catastrophe annoncée » par Morgan Stanley en émettant l’hypothèse que cette baisse de production serait un jour compensée par l’arrivée de nouveaux terroirs du vin en Chine, en Inde, au Brésil et en Russie.

C’est donc sans étonnement que, dès le lendemain de la publication de ce billet du 31 octobre, j’ai vu que des experts calmaient le jeu. De plus, vos commentaires sur ce blogue allaient dans le même sens.

Sincèrement, je trouvais cette étude de Morgan Stanley sensationnaliste et un peu suspecte. Par ailleurs, les analystes australiens Tom Keirath et Crystal Wang, de Morgan Stanley, refusent toutes les demandes d’entrevue à propos de leur analyse publiée le 22 octobre.

L’Organisation internationale de la vigne et du vin affirme : « La production mondiale de vin en 2013 augmente de manière significative alors que la consommation se stabilise. » Et ce, même en prenant en compte la faible production de 2012.

Comme je le disais le 31 octobre, ne paniquez pas. Il restera assez de vin sur Terre pour tout le monde.

La dégustation
Marquês de Marialva Baga reserva 2009

Code SAQ : 10651755
16,80 $
Ce vin portugais, foncé et pourpre bleuté sent le café, les fruits noirs et la vanille. Les fruits noirs dominent la bouche (cassis, bleuets) ainsi que la pâtisserie. Ses tannins sont assez souples. Bien fait.

Angove vineyard select McLaren Vale shiraz 2011
Code SAQ : 10961155
24,10 $
Ce vin dégage tout un nez charmeur : fruits rouges, mûres, framboise, fraise mûre. Au verre, les fruits mûrs comme la framboise et la fraise côtoient une trame acide de moyenne intensité (une des caractéristiques des shiraz australiens). Les tannins sont souples. C’est frais pour un shiraz, mais la vanille prend beaucoup de place en finale.

Piano del Cerro Aglianico del Vulture Italie 2008
Code SAQ : 12015470
25,55 $
Les vins de l’appellation italienne Aglianico del Vulture de la Basilicate sont faits avec le cépage aglianico. Très acide et tannique, ce vin est marqué par le bleuet, le cassis, le bois, la vanille. La finale demeure tannique et acide, accompagnée de bleuet. Un vin intéressant qui saura faire un peu de garde en cave.

La fin des vins australiens bas de gamme?

Mardi 16 juillet 2013 à 15 h 27 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime


Fini le Yellow tail, cette marque de vin australien que j’évite comme la peste? Casella Wines, le propriétaire de cette marque, vient de déclarer sa première perte financière; les profits de 45 millions de dollars en 2010-2011 se sont transformés en perte de 30 millions de dollars au dernier exercice. Solution pour sortir du rouge? Introduire des vins de Barossa de première qualité et lancer une nouvelle marque de bière. Tant mieux pour le consommateur… qui devra certainement sortir plus de sous de ses poches!

Au dernier exercice, les exportations de vins australiens ont connu une baisse de 2,1 %. Par contre, les ventes de vins plus chers ont augmenté.

Dans un geste radical, le géant australien du vin Treasury Wine Estates a annoncé qu’il allait détruire l’équivalent de 35 millions de dollars de vin. Plus encore, la compagnie offrira des rabais de 40 millions de dollars pour écouler ses stocks plus rapidement. (Source : http://www.adelaidenow.com.au/lifestyle/why-the-world-doesnt-want-australias-wine-anymore/story-fnizi7vf-1226679796783#ixzz2Z9vMySEH)

Voici quelques vins australiens dégustés récemment. Les prix affichés en valent-ils la chandelle? Oui, si vous aimez les vins au fruit opulent et à l’acidité moyenne; et si vous aimez le shiraz bien sûr.

Angove Long Row shiraz 2010
Code SAQ : 11325732
16,50 $
Ce shiraz australien assez classique offre des arômes de confiture, de sucre et de fruits mûrs. Bien.

Hardy’s Chronicle No. 3 Butcher’s Gold shiraz / sangiovese 2011
Code SAQ : 11676364
16,95 $
L’alliance entre le sangiovese et le shiraz engendre un vin épicé marqué par le poivre noir, les fruits rouges et une finale sur la confiture. Un beau rapport qualité-prix.

Sandalford Element shiraz / cabernet-sauvignon 2009
Code SAQ : 00904482
18,35 $
Le cabernet-sauvignon apporte au shiraz un caractère épicé. Des arômes de café au lait en premier et de café par la suite se fondent dans une trame acide et peu tannique. Très bon.

Katnook Founder’s Block shiraz 2010
Code SAQ : 10831342
20,20 $
Un vin fruité qui révèle des arômes de fraises et de bleuets avec une finale chocolatée. Un vin frais et agréable.

Wakefield shiraz Clare Valley 2010
Code SAQ : 11459386
20,25 $
Au sud de l’Australie, la région de Clare Valley jouit d’un climat continental qui sied bien au riesling. Les cépages rouges comme ce shiraz s’y épanouissent bien, sans créer de vins aux arômes trop mûrs qui goûtent la confiture. Le shiraz de Wakefield est rempli de fruits rouges mûrs et d’une pointe de sucre, mais ce n’est pas désagréable. Les tannins et l’acide sont équilibrés. Bien.

Angove Vineyard Select McLaren Vale shiraz 2011
Code SAQ : 10961155
24,10 $
Est-ce que la complexité va de pair avec le prix? En tout cas, ce vin dégage des arômes de fumée, de fruits transformés, d’épices, de bois, de vanille, de fruits rouges et de violette. L’ensemble reste tout de même frais. Excellent.

Langmeil shiraz 2010
Code SAQ : 10765891
27,20 $
Un vin étonnant. Il est peu tannique, avec des arômes légers de poivre et de fruits rouges frais.

Les vins Marius de Chapoutier

Mardi 9 juillet 2013 à 12 h 24 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

L’un des vignobles de la Maison Chapoutier. (Photo : Chapoutier)

Marius Chapoutier était un bon vivant. Pour l’arrière-grand-père de Michel Chapoutier, actuel président-directeur général de la Maison Chapoutier, il était inconcevable d’aimer le vin sans aimer la bonne chère. C’est grâce à lui que la famille Chapoutier s’est mise à la vigne, après qu’il eut acheté des vignes en 1830 sur la côte des Bessards; depuis 1808, les Chapoutier étaient des tonneliers.

Si vous voulez en savoir plus sur la vie de Marius Chapoutier, procurez-vous le livre Des nouvelles de Marius Chapoutier? de Jean-Charles Chapuzet (éditions Glénat).

Pour quelle raison est-ce que je vous parle de cet ancêtre d’une des familles vitivinicoles célèbres du Rhône? Parce que la gamme Marius est lancée au Québec ces jours-ci. Développés pour les 20 à 30 ans à prix abordable (14,95 $), ces trois vins (blanc, rosé – pas en vente au Québec — et rouge) respectent justement la philosophie de Marius, qui clamait : « Un bon vin est un vin dont on a envie de reprendre un deuxième verre. »

Dégustons cette nouvelle gamme et d’autres vins de Chapoutier.

© Radio-Canada/Ronald Georges

Chapoutier Marius blanc Pays d’Oc 2012
Bientôt à la SAQ
14,95 $
Composé des cépages terret (à 60 %, originaire du Languedoc) et de vermentino (40 %), le moût est vinifié en cuves en acier inoxydable. Les raisins proviennent du Gard et du Vaucluse, de différents récoltants. Le verre dégage des odeurs simples de pêche et de pomme. En bouche, la pomme verte très acide frappe le palais; la poire, la pêche, la craie et une sensation minérale suivent ensuite, mais de manière modérée. Le vin se termine avec une légère chaleur alcoolique. Un bon vin agréable compte tenu du prix.

Chapoutier Marius rouge Pays d’Oc 2012
Code SAQ : 11975196
14,95 $
La syrah (60 %) et le grenache (40 %) entrent dans l’élaboration de ce vin qui sent l’olive. Des plants de tomates, des cerises noires, des tannins plus qu’en quantité suffisante et beaucoup d’acidité suivent au verre.

M. Chapoutier riesling Schieferkopf 2010
Code SAQ : 11906060
25 $
Bien présent en Rhône, Chapoutier s’est établi en Alsace en 2011, à Bernardville, sur un domaine de cinq hectares. « En Alsace, schieferkopf signifie tête de schiste », explique Pierre-Adrien Fleurant, directeur export de la Maison Chapoutier, qui dégustait avec les journalistes et chroniqueurs de vins de Montréal. Le nez de ce riesling est classique avec ses notes de vaseline, d’essence et d’ananas. En bouche, le vin est complexe : ananas, agrumes, lime, fumée, épices et sel forment sa colonne aromatique. Un vin de gastronomie, ce qui dompterait sa vive acidité.

M. Chapoutier Domaine Tournon Mathilda Victoria shiraz 2010
Code SAQ : 11890846
22,20 $
Tiré du vignoble australien de la maison, ce shiraz goûte les fruits mûrs, les bleuets, les mûres, le cassis. Le vin est très tannique. Un vin pas mal du tout, pourvu d’une belle finesse et que vous pourrez laisser reposer en cave de trois à cinq ans.

M. Chapoutier La Bernardine Châteauneuf-du-Pape 2010
Code SAQ : 10259868
50 $
Force est de constater que la Maison Chapoutier maîtrise admirablement l’art de la vinification en appellation Châteauneuf-du-Pape et Côte Rôtie. Le nez libère des odeurs de fruits rouges et noirs dans le genre mûres et cassis épicés. Au verre, les épices, le cassis, le bleuet, le cigare et le poivre tapissent le palais, entourés de vive acidité et de bien des tannins. Excellent.

M. Chapoutier Les Bécasses Côte Rôtie 2010
Code SAQ : 10259892
79,25 $
Encore une fois, la complexité est au rendez-vous. Que voulez-vous, cela se paye parfois! Le nez est complexe avec de la fumée, du poivre noir et des notes animales. Le vin est très acide et très tannique avec des odeurs de havane, de bleuet, d’épices, de poivre et de mûres. Longue finale.

Des vins par-ci par-là

Jeudi 4 juillet 2013 à 14 h 45 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime


Entre deux dégustations thématiques ou avec des producteurs, je reçois nombre de bouteilles que je me dois de déguster pour vous en rapporter mes impressions.

Parmi ces bouteilles, il y a assurément du bon et du moins bon. À la volée, voici une courte sélection de bouteilles bues récemment ou il y a plus longtemps.

En blanc
Porca de Murça Douro 2011

Code SAQ : 11905622
13,20 $
En vente exclusivement à la SAQ dépôt, ce petit portugais est parfait pour l’apéritif et les mets légers. Des arômes de fleurs, de poire, de miel et de citron baignent dans une acidité modérée.

Bellingham Bernard Series chenin blanc Coastal region 2011
Code SAQ : 11154911
24,75 $
Cépage blanc vedette de l’Afrique du Sud, le chenin blanc séduit nombre d’amateurs de vin. Celui de la maison Bellingham affiche des notes de crème, de brioche, de fruits jaunes et de miel. En plus, son acidité n’est pas piquée des vers.

En rouge
Man Vintners cabernet-sauvignon Coastal region 2011

Code SAQ : 10802832
14,45 $
Autre vin d’Afrique du Sud (son producteur était en représentation à Montréal) et même caractère moderne et séduisant. Les épices, la vanille, le cassis, la mûre, le bois grillé, le poivron rouge et le café baignent dans une trame très acide et très tannique. Très bon.

Barbera d’Asti superiore Michele Chiarlo Le Orme 2010
Code SAQ : 00356105
15,60 $
Code LCBO Vintages : 265413
15,95 $
Un bon rapport qualité-prix qu’est ce barbera d’Asti. Les fruits rouges écrasés (la fraise et la cerise) surprennent en premier lieu. Le cassis et le bleuet suivent avec une pointe de menthe poivrée. Un rouge souple, agréable et bien fait comme d’habitude.

Château Sainte-Eulalie Plaisir D’Eulalie Minervois 2011
Code SAQ : 00488171
16,30 $
Voici un vin simple pour les plaisirs de la table estivale, un vin de soif si vous voulez. Au menu : fruits rouges, fraise, menthe, tannins légers et bonne acidité.

Wakefield shiraz Clare Valley 2010
Code SAQ : 11459386
20,25 $
Code LCBO Vintages : 943787
17,95 $
Les shiraz australiens pèchent parfois par excès, c’est-à-dire qu’ils affichent des notes de fruits trop mûrs et des taux de sucre trop perceptibles. Pas ici, avec le shiraz de Wakefield, qui montre des accents de moka, de vanille, de bleuet et de chocolat. Par contre, j’aurais pris un peu plus d’acidité.

© iStockphoto/Geoffrey Holman

Allez, c’est le temps, il fait beau, vous avez certainement recommencé à cuisiner sur le barbecue. Mais quoi boire avec les viandes, poissons et légumes grillés? Voici quelques suggestions de bouteilles, en vente en quantité suffisante à la SAQ.

Vous êtes en manque de recettes? Écoutez les deux propositions de livres de cuisine au barbecue de l’émission Bien dans son assiette.

Aussi à la même émission, une entrevue pour ceux dont le mode de cuisson au barbecue inquiète. La fumée du barbecue est-elle toxique? Le chimiste Normand Voyer révèle des trucs scientifiquement prouvés pour réussir des grillades succulentes en toute sécurité.

Un rosé pour le balcon, la terrasse et la cour
Château Bellevue La Forêt Fronton 2012

Code SAQ : 00219840
16,25 $
LCBO Vintages : 219840
13,95 $
Très fruité, ce classique de qualité constante d’année en année met en valeur des cerises et des fraises; des fruits rouges mûrs quoi! L’acidité est marquée, rendant du même coup le vin rafraîchissant.

Des blancs
Umani Ronchi Jorio Marche 2011

Code SAQ : 11573218
16,25 $
Un vin très frais, où les agrumes sont les légion dans le verre, surtout la lime. Des notes de craie et de fumée appuient une vive acidité. Un vin parfait pour l’apéritif et pour les mets légers.

Domaine Fenouillet Hautes Combes Faugères 2012
Code SAQ : 11956850
18,25 $
En France, l’appellation Faugères produit en majorité des vins rouges (1927 hectares), alors que les vins blancs ne représentent que 60 hectares (source : INAO). Vous avez compris que les Faugères blancs sont rares au Québec; en fait, c’est le seul. Composé en parts égales de roussanne et de marsanne, ce Faugères blanc est jaune doré avec des odeurs de vanille. En bouche, il est crémeux, avec des touches de fruits blancs, de poire, de fumée, de pamplemousse et de fleurs blanches. Un très bon rapport qualité-prix.

Settesoli Mandrarossa Urra di Mare, sauvignon blanc, Sicilia IGT, 2010
Code SAQ : 11595450
21,65 $
La robe très dorée est brillante, et le vin dégage des arômes de fruits frais et d’agrumes. En bouche, c’est croquant, fruité et très acide. Les agrumes (citron et pamplemousse), l’herbe fraîche et la craie suivent par la suite. Servir à 12 °C sur des poissons et des légumes grillés.

Des rouges
Sogrape Vinhos, Duque de Viseu Dao 2009

Code SAQ : 00546309
14,95 $
Ce vin simple pour les diverses viandes du barbecue allie les arômes de fruits rouges dans un ensemble acide et tannique équilibré.

Prado Rey Crianza Ribera del Duero 2008
Code SAQ : 00929034
20 $
Plus rafraîchissant et plus corsé que le précédent, ce vin espagnol offre des fruits rouges, des cerises et des fraises en rétro.

Katnook Founder’s Block shiraz 2010
Code SAQ : 10831342
20,20 $
L’amateur de vins du Nouveau Monde trouvera son compte dans ce shiraz. La fraîcheur est assurée par des saveurs de fraises et de bleuets; le corps suit après avec une finale chocolatée. Un vin bien agréable.