Billets publiés en septembre 2014

Les vendanges d’une parcelle de merlot au Château Fieuzal à Pessac-Léognan. Photo : AFP Photo/Nicolas Tucat

Les vendanges d’une parcelle de merlot au Château Fieuzal à Pessac-Léognan. Photo : AFP Photo/Nicolas Tucat

Comment sera le millésime 2014 à Bordeaux? Après un été maussade, frais et humide, l’automne ensoleillé semble rassurer les vignerons.

Ceux-ci croient que le millésime sera de qualité grâce au retour de la chaleur en août et en septembre.

En blanc, l’équilibre entre sucre et acidité du raisin est impressionnant, selon l’œnologue et directeur de l’Institut des sciences de la vigne et du vin, Denis Dubourdieu, qui compare même la récolte à l’équilibre des raisins blancs sancerrois et bourguignons.

Pour les cépages rouges, le mois de septembre permettra aux vignerons d’aller chercher la maturité qui leur manquait pour vinifier de beaux vins. Notons que le cabernet-sauvignon nécessite une bonne maturité pour être digeste. Certains vignerons croient qu’il devra être vendangé à la mi-octobre.

Plus »

Photo : Radio-CanadaRonald Georges

Photo : Radio-CanadaRonald Georges

Après les quatre vins qu’il a lancés l’an dernier, suivis de deux autres au printemps, François Chartier lance aujourd’hui des vins qui seront en vente en épicerie, au IGA.

Fruit d’un partenariat entre IGA et La Maison des Futailles, les vins, un blanc et deux rouges, ont été créés eux aussi avec l’œnologue bordelais Pascal Chatonnet.

Les deux partenaires ont sélectionné les vins dans les cuvées (jusqu’à 150) disponibles chez plusieurs vignerons, qu’ils connaissaient ou non. « Je ne voulais pas nécessairement faire affaire avec des amis », explique François Chartier, qui a ainsi découvert de nouveaux domaines viticoles.

Encore une fois, François Chartier poursuit dans la même veine, afin de « devenir un genre de nouveau négociant, qui élabore des vins selon les pistes aromatiques des aliments ». D’où l’intérêt d’un supermarché : « La compagnie (IGA) voulait des vins créés pour la table. Je n’aurais pas fait le contraire. Les gens m’auraient attendu avec une brique et un fanal si j’avais sorti des vins en épicerie en premier. »

Comment sont-ils? Voici la réponse.

Plus »

Photo : Champagne Tribaut Schloesser

Photo : Champagne Tribaut Schloesser

Le champagne coûte atrocement cher au Canada. Nous en achetons cependant en quantité appréciable pour le temps des Fêtes, bon an mal an.

La Société des alcools du Québec vient (enfin!) de mettre sur le marché quatre champagnes sous les 40 $ Ils seront en magasin jeudi.

Plus »

Anthony Carone dans son vignoble. Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

C’est en 1995 que le vignoble Carone est apparu dans le paysage viticole québécois. Le premier millésime a été produit en 2004.

Les parents du copropriétaire, Anthony Carone, sont arrivés d’Italie dans les années 60. Anthony est né ici. Le vignoble était l’idée de ses parents, il y a près de 30 ans. Mais pour survivre, ils cultivaient surtout des légumes.

La propriété compte 20 hectares, mais seulement 8 plantés des cépages cabernet-severnyi, pinot noir, nebbiolo, sangiovese, frontenac, marquette et landal. Carone achète des raisins auprès de 9 fermiers qui exploitent en tout 12 hectares.

Je suis allé visiter le vignoble situé à Lanoraie (il y a cinq autres vignobles dans cette région) et rencontrer ses propriétaires, Anthony Carone et Sarah Hoodspith-Carone, ainsi que Félix-Antoine St-Jean, gestionnaire de compte restauration et SAQ pour le vignoble.

Plus »

Photo : Klein Constantia

Photo : Klein Constantia

Vin de dessert prisé par les cours d’Europe au 18e siècle, le vin de Constance a complètement disparu de la circulation en 1865. L’absence durera plus de 100 ans.

« C’était à cause des guerres et du phylloxéra (le puceron qui a détruit nombre de vignobles à l’époque) », explique dans un excellent français Hans Astrom, régisseur du domaine Klein Constantia.

Plus »

L’Orpailleur, pionnier du vin québécois

jeudi 11 septembre 2014 à 15 h 53 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Photo : Ronald Georges

Photo : Ronald Georges

Cet été, j’en ai profité pour visiter quelques vignobles québécois, question de mieux faire connaissance.

Voici maintenant venu le temps d’en parler, au moment où les vendanges se mettent en marche dans quelques propriétés.

Premier arrêt à Dunham en Estrie, au Vignoble de L’Orpailleur.

Plus »

Michel Chasseuil dans sa cave avec une bouteille de Château Pétrus. NICOLAS TUCAT/AFP/Getty Images

Michel Chasseuil dans sa cave avec une bouteille de Château Pétrus. NICOLAS TUCAT/AFP/Getty Images

J’ai déjà parlé de Michel Chasseuil dans cet article. Cet avide collectionneur de vin possède l’une des plus belles caves à vin au monde, dont certains sont rares.

Sa cave est une galerie interminable où trônent des caisses et des caisses remplies de bouteilles.

Plus »

Photo : POPS

Photo : POPS

Du champagne en pastille? Lorsque la nouvelle est sortie, je croyais à un canular, à une blague à tout le moins. Heureusement, Veuve Clicquot a rapidement démenti l’information, qui avait cependant eu le temps de faire le tour des réseaux sociaux.

La maison champenoise a du même coup précisé qu’un tel produit était impossible à réaliser techniquement.

Mais au secours! Selon le site Glass of bubbly, une entreprise britannique vient de mettre en vente des sucettes glacées au champagne. Le POPScycle contient 37 % de champagne. À ne pas offrir aux enfants, n’est-ce pas?

Il paraît que des célébrités comme Miley Cyrus, Kate Moss et Katy Perry consomment ce produit développé par l’artisan glacier britannique Gelupo, vendu 5 £ (9 $CA) chacun.

Plus »

Le Château Tour Haut Caussan

Le Château Tour Haut Caussan

Les 4 et 18 septembre, la Société des alcools du Québec mettra en vente 30 vins de France dans son arrivage Cellier. Des vins du Bordelais, de la vallée du Rhône et du Languedoc composent cette offre.

Ces vins sont des nouveautés ou des retours sur les étalages.

Plus »