Blogue de Ronald Georges

Des noix avec du vin

Mardi 26 février 2013 à 14 h 32 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Les vins du Domaine Hughes Béguet.

Je dégustais récemment un savagnin du Jura, et ses nuances de noix et d’amandes douces m’ont frappé.

J’ai décrit le vignoble jurassien, l’étroitesse de son terroir et la singularité des vins qu’il produit dans cet article.

Aujourd’hui, amusons-nous avec les accords qu’appelle le savagnin, un cépage blanc qu’on trouve aussi en Suisse sous le nom d’heida et qui a un bon potentiel de vieillissement.

Le vin dégusté
Domaine Hughes Beguet, savagnin ouillé Très OrDinaire, Arbois, Collection Louis Roche 2011

31,29 $
En vente en caisse de 6 bouteilles, chez Vin conseil
Ce produit 100 % savagnin a une couleur jaune paille un peu trouble (le viticulteur travaillant selon les principes de la biodynamie, il filtre moins ses vins). Le nez discret laisse s’épanouir des odeurs d’herbes fraîches. En bouche, les arômes de paille, d’herbes fraîches, de poivre blanc, de citron et de zeste de pamplemousse évoluent de concert avec un caractère minéral, calcaire et très acide. La finale est longue, assortie de rappels de poivre blanc et d’épices (le cumin?). Servi plus chaud, le vin laisse s’échapper des arômes d’amandes. Un produit très équilibré, où l’alcool titre pourtant 12,5 %. Un merveilleux vin blanc qui supportera la garde sans problème.

Des mets et des noix
Accorder la laitue avec le vin est un exercice périlleux. Le savagnin s’avère une bonne solution si votre salade contient des noix. Vous pouvez par exemple le servir avec une salade d’endives aux noix ou avec une salade aux pommes et aux noix.

Une expérience : essayez donc le savagnin du Jura sur une mousse de foie gras déposée sur du pain aux noix. Vous serez surpris!

Vous avez la dent sucrée? Je vous suggère un vin jaune, celui du Domaine Rolet, pour accompagner une tarte aux noix.
Domaine Rolet Père et Fils Vin Jaune 2003
Code SAQ : 00880872
57,50 $
En premier lieu, les arômes de sel surprennent le palais. Surviennent ensuite des flaveurs de fruits secs, soutenues par une longue finale calcaire. Attention : si vous n’aimez pas les vins oxydatifs, comme les xérès, passez votre tour. Si vous les appréciez, vous verrez que l’accord avec la tarte aux noix est réellement intéressant.