Blogue de Ronald Georges

Le Washington viticole

Mardi 19 février 2013 à 14 h 54 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Le mont Rattlesnake, dans la vallée de Yakima.

Devant la puissante Californie viticole, l’État de Washington, dans le nord-ouest des États-Unis, fait figure de nain en matière de production de vin. Petit à petit, la région se forge une identité avec des vins frais (de climat froid), historiquement le chardonnay et le riesling en blanc, le cabernet-sauvignon et le merlot en rouge. Depuis, les producteurs ont planté de la syrah, et dans une moindre mesure, du sangiovese, du viognier, du sémillon ainsi que d’autres cépages.

Mais avant d’explorer plus précisément cette région, savez-vous qui a planté les premiers ceps en 1825? La Compagnie de la Baie d’Hudson, à Fort Vancouver, dans un de ses avant-postes pour la traite de la fourrure!

L’État de Washington compte 13 aires viticoles (American viticultural areas) totalisant 17 000 hectares. L’AVA Columbia est la plus importante, avec 16 000 hectares de vignes, soit 99 % de toute la production viticole de l’État. Séparé de Seattle par les monts Cascade, Columbia Valley est une région désertique. Les précipitations sont de l’ordre de 150 à 200 mm de pluie par année; l’irrigation est donc obligatoire pour faire pousser le raisin. Avantage : les vignes sont plus à l’abri des maladies et des parasites qui ne peuvent survivre dans le désert.

Le Chateau Ste. Michelle
« Les vins de Washington sont plus fruités et plus acides que ceux de Californie », souligne John Sarich, directeur culinaire de ce producteur important de l’État qui a un restaurant dans son quartier général. Mais il ajoute aussi que les années 2010 et 2011 sont des années fraîches où les rouges sont moins fruités.

Produisant 6,6 millions de caisses par an, Chateau Ste. Michelle est le septième plus gros producteur de vin aux États-Unis, qui contrôle près de 85 % des raisins cultivés dans l’État. En plus, le château a établi des partenariats avec Ernst Loosen de Moselle (Eroica) et Antinori (Col Solare).

Voici quelques vins du château dont le nom provient du mont Saint-Michel.

Chateau Ste. Michelle chardonnay Columbia Valley 2011
Code SAQ : 11 416 116
19,10 $
Au nez, ce chardonnay est beurré, entouré de vanille et de crème. La bouche prend le chemin du citron et de la vanille, avec une vive acidité et une finale minérale, qui donne l’impression de carrément lécher une pierre! Le vin a été partiellement (13 %) vinifié en cuve d’acier inoxydable. Il a ensuite vieilli dans des barriques françaises et américaines.
(Le millésime 2010 est en vente en Ontario, LCBO Vintages 232439, 17,95 $)

Chateau Ste. Michelle riesling Columbia Valley 2010
Code SAQ : 11 882 109
19,25 $
Un vin qui regorge d’épices et de fruits jaunes (la pêche). Une pointe de sucre accompagne l’acidité vive. Le tout se termine sur des saveurs de fruits de la passion et d’épices. Un très beau vin qui saura tenir tête aux plats asiatiques.

Chateau Ste. Michelle cabernet-sauvignon Columbia Valley 2009
Les raisins proviennent de trois vignobles différents. Une fois l’assemblage terminé, le vin repose pendant 16 mois dans des fûts français et américains, dont 31 % sont neufs. C’est un cabernet-sauvignon assez typique avec des odeurs de café, de fumée et de fruits noirs. En bouche, place à plus de finesse avec des arômes de fruits rouges et noirs et des tannins souples. Un vin frais, qui supportera une courte garde de quatre à cinq ans.