Billets publiés en décembre 2011

Ouvrir une bouteille de champagne avec un iPad

Vendredi 30 décembre 2011 à 13 h 00 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

La technique du sabre (d’où vient l’expression « sabrer le champagne ») est sans conteste efficace et spectaculaire, croyez-moi.

Mais si vous voulez impressionner vos invités le 31 décembre peu avant minuit, essayez cette technique « inventée » par Benoît Tarlant, des champagnes Tarlant.

À essayer si vous ne tenez pas à votre iPad…

Suggestions de dernière minute

Mercredi 28 décembre 2011 à 12 h 02 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Vous avez acheté toutes vos bouteilles de bulles pour souligner le temps des Fêtes, mais les rencontres entre amis et en famille sont également ponctuées de repas, qu’ils soient gastronomiques ou non.

Je vous recommande une sélection de belles bouteilles que j’ai goûtées récemment.

En blanc
Chenin blanc L’Ecole no 41 Columbia Valley 2010

Code SAQ : 11416950
18,60 $
Un vin blanc américain de l’État de Washington avec une finale légèrement douce et des arômes de poire.

Pascal Jolivet Pouilly-Fumé 2010
Code SAQ : 10272616
26 $
Un sauvignon blanc de la Loire d’une qualité irréprochable.

Château Doisy-Daëne Bordeaux 2009
Code SAQ : 10424616
29,25 $
De Bordeaux celui-ci, un sauvignon blanc tout indiqué pour les amateurs d’agrumes (lime) et d’un côté minéral.

Pinot blanc Pfaffenheim grande réserve Alsace 2010
Code SAQ : 11459677
15,80 $
J’ai dégusté le millésime 2009, qui était un vin simple sur les fruits blancs.

Chardonnay Piodilei Pio Cesare Langhe 2009
Code SAQ : 11072026
38,75 $
Un superbe chardonnay du Piémont, mais il en reste peu.

Vent d’Ouest Domaine du Ridge Vignoble St-Armand vin blanc 2010
Code SAQ : 00928523
15,75 $
Un vin québécois de seyval blanc sur les fruits blancs (la poire) et une finale de lime.

En rouge
Syrah Santa Carolina reserva Valle del Rapel 2010

Code SAQ : 11315155
14,75 $
Une valeur sûre du Chili avec ses arômes de poivre et de fruits noirs croquants.

Savigny-lès-Beaune Pavelot Côte de Beaune 2009
Code SAQ : 11490404
31,25 $
Un très beau pinot noir, mais faites vite, car les bouteilles sont rares.

Le Clos du Moulin monopole Moulin-à-Vent 2009
Code SAQ : 11536492
33 $
Un gamay floral du Beaujolais.

Château le Puy Bordeaux Côtes de Francs 2006
Code SAQ : 00709469
25,75 $
Composé de 84 % de merlot, de 15 % de cabernet-sauvignon et de 1 % de carmenère, ce vin dégage une belle fraîcheur agrémentée de cerises et de kirsch.

Syrah Cusumano Sicilia i.g.t. 2010
Code SAQ : 10960777
13,65 $
Une autre valeur sûre à bon prix.

Bava Cocconato Barolo 2004
Code SAQ : 10856814
36,50 $
Un barolo au nez très frais et jeune, avec une bouche de vinaigre balsamique, d’olives et de chocolat blanc en finale.

Un vin liquoreux
Château Rayne-Vigneau Sauternes grand cru classé 1996

Code SAQ : 00198036
60,50 $
Les sauternes ne sont pas donnés, mais celui-ci affiche un rapport qualité-prix intéressant vu son millésime.

Un whisky
Wiser’s small batch whisky canadien

Code SAQ : 11343324
29,75 $
Wiser’s
Un whisky ontarien produit avec du maïs et du seigle vieillis dans des fûts de bourbon. La finition a lieu en fûts neufs. Le nez est épicé. Quelques gouttes d’eau suffisent pour réveiller des arômes de vanille.

Pas d’alcool pour moi, merci!

Vendredi 23 décembre 2011 à 11 h 22 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

La Côte de Vincent rouge, La Côte de Vincent effervescent et La Côte de Vincent blanc | © Radio-Canada/Ronald Georges

C’est bien beau, le vin et les autres boissons alcoolisées, mais il ne faut pas oublier les femmes enceintes, les conducteurs désignés et les autres personnes qui ne peuvent en boire.

Les vins désalcoolisés deviennent donc une option, mais sont-ils buvables?

La SAQ vend les vins blanc et rouge de la marque Bonne Nouvelle.

À Montréal, la Guilde culinaire propose la gamme du producteur alsacien La Côte de Vincent.

Mes collègues ont goûté à l’aveugle trois « boissons à base de vin désalcoolisé », comme les appelle le producteur. Le verdict : peu de succès et beaucoup de perplexité. Certains m’ont fait remarquer qu’ils buvaient du jus. Par contre, la boisson effervescente de La Côte de Vincent a été généralement appréciée.

Contrairement à d’autres vins sans alcool, aucune saveur, par exemple du jus de raisin non fermenté, n’est ajoutée au moût. L’alcool est séparé par dépression à froid (le moût est soumis à une forte et rapide réfrigération). À la fin du processus, il ne reste que 0,3 % d’alcool par volume.

Les vins dégustés
La Côte de Vincent effervescent
Un assemblage des cépages riesling et ryvaner auquel on a ajouté du gaz carbonique. Le nez est marqué d’odeurs chimiques et de fleurs. En bouche, il est crémeux avec des arômes de pomme verte acide. Un assez bon vin effervescent.

La Côte de Vincent blanc
Constitué des mêmes cépages que le vin effervescent, ce blanc est légèrement perlant avec un nez aromatique de fleurs et de poire. En bouche, la pomme verte et une acidité un peu élevée le rendent acceptable.

La Côte de Vincent rouge
Ce merlot présente une robe assez claire, un nez discret de fruits rouges et de chocolat. En bouche, avant l’aération, il est assez tannique, avec une acidité faible, et il se termine sur de faibles notes de fraise et de bleuet. Après l’aération, cela se gâte sérieusement, car il perd toutes ses qualités gustatives. Une bouteille défectueuse?

Un conseil pour ces vins désalcoolisés : buvez-les bien froid, même le rouge (à 14-15 °C).

Denis Dubourdieu, le maître en blanc

Mardi 20 décembre 2011 à 15 h 21 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Denis Dubourdieu à la Grande dégustation de Montréal | © Radio-Canada/Ronald Georges

Château Doisy-Daëne (sauternes), Clos Floridène, Château Reynon, Château Cantegril, Château Haura. Denis Dubourdieu gère tous ces domaines avec l’aide de ses fils.

À 62 ans, celui qui a formé nombre d’œnologues en France est aujourd’hui enseignant à temps partiel et conseille 50 domaines, dont 30 à Bordeaux, mais aussi en Chine et au Japon.

Un spécialiste du bordeaux blanc
La réputation de Denis Dubourdieu provient surtout de sa maîtrise exceptionnelle des cépages blancs de Bordeaux (sauvignon blanc, sémillon et muscadelle). « Quand j’étais un jeune chercheur à la fin des années 70, les vins blancs de Bordeaux n’étaient pas bons, alors que ceux de Bourgogne impressionnaient les amateurs », explique-t-il.

Denis Dubourdieu a alors voulu comprendre à quoi tenait la qualité des vins de Bourgogne, et sans évidemment la copier, mieux connaître les cépages, les terroirs et les sols bordelais. « Après, ce savoir s’est répandu dans le monde entier. Aujourd’hui, peu de vins blancs faits dans le monde n’utilisent mes écrits ou mes travaux. J’espère avoir été utile », dit modestement celui qui produit aussi d’excellents vins rouges.

De plus, Denis Dubourdieu est un spécialiste du cépage cultivé à sa limite nord dans l’hémisphère nord. « Je fais du bordeaux à Bordeaux, mais je ne conseille jamais de vin fait avec des cépages bordelais ailleurs. Donc, pas de cabernet-sauvignon au Chili et pas de carmenère en Argentine. » Cette expertise l’a aussi amené au Piémont pour le nebbiolo. Et il vinifie la syrah, mais à Hermitage (Rhône), pas en Australie. « Je ne suis pas l’œnologue de cépages dits internationaux. Je suis l’œnologue des vins dont le raisin est cueilli en automne, pas en été. »

Conseils à un jeune œnologue
J’ai demandé à Denis Dubourdieu ce qu’il conseillerait à un œnologue débutant. « Je lui dirais qu’il faut être aussi savant que possible, mais que ça ne suffit pas. Il faut en outre et surtout cultiver son goût de la beauté et de la bonté du vin. Et mettre ainsi son savoir au service de cette bonté et de cette beauté. Sans ce but, le savoir est inutile. »

Le site de Denis Dubourdieu domaines

Les Écossais ne portent pas que le kilt

Vendredi 16 décembre 2011 à 16 h 00 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Le vignoble du chef cuisinier Christopher Trotter.

Oui, ok, bon, ce titre est discutable, et j’aurais pu aussi écrire Les Écossais ne boivent pas que du scotch. Mais maintenant que j’ai votre attention, voici une nouvelle étonnante : le chef cuisinier Christopher Trotter a planté 2,4 hectares de vignes en Écosse.

Le chef du comté de Fife croit en effet que les cépages rondo, solaris et siegerrebe peuvent produire des vins buvables.

Le rondo est un cépage rouge hybride surtout présent en Allemagne. On trouve le solaris, un cépage blanc hybride, en Belgique, en Suisse et en Allemagne. Quant au siegerrebe, ce cépage blanc hybride est majoritairement planté en Allemagne.

Les cépages hybrides sont plus résistants aux maladies et aux climats des pays nordiques.

Christopher Trotter veut lancer ses bouteilles sur le marché en 2014. Le succès croissant des vins mousseux anglais l’inspire. Selon lui, l’Écosse est capable de produire des vins de qualité.

(Source : The List)

D’autres mousseux pour les Fêtes (2)

Vendredi 16 décembre 2011 à 11 h 02 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Certains internautes et connaissances m’ont fait part de leur impatience à connaître la suite de mes suggestions de vins pour le temps des Fêtes.

Sans plus tarder, les voici.

Chandon brut classic Californie mousseux
Code SAQ : 11456038
24,25 $
La maison française Moët et Chandon a des antennes en Australie, au Brésil, en Argentine et aux États-Unis (le Domaine Chandon). Ce mousseux jaune paille dégage peu de bulles. Au nez, il sent la pomme verte. En bouche, fruits blancs et acidité forment un tout équilibré. Très bon.

Chandon mousseux rosé
Code SAQ : 11565007
28,30 $
Un mousseux rosé tirant sur l’orangé. Cette fois, les bulles sont bien nombreuses, son nez riche laisse aller des arômes de fraise, de fruits frais et de fleurs rouges. Un très beau rosé qui laisse en bouche des saveurs de fraise et de fruits rouges. À servir avant le dessert pour se rafraîchir la bouche après un long repas.

Nino Franco prosecco di Valdobbiadene mousseux
Code SAQ : 00349662
18,90 $
Un classique, que ce prosecco italien. Il présente des arômes de poire et de banane.

Wolfberger crémant d’Alsace mousseux
Code SAQ : 00732099
18,95 $
Un crémant simple et équilibré qui présente des notes de pain et de pomme verte.

Bouvet-Ladubay brut de blancs Saumur mousseux
Code SAQ : 00035444
18,50 $
Un autre beau mousseux, de la Loire cette fois, qui est toujours une valeur sûre avec ses flaveurs de fleurs et de pomme.

Des bouteilles de champagne sur lattes | © Michel Guillard

Taittinger brut réserve Champagne
Code SAQ : 10968752
59,50 $
Composé de 40 % de chardonnay et de 60 % de pinot noir et de pinot meunier, ce champagne allie harmonieusement fruit et structure.

Barnaut blanc de noirs brut Champagne grand cru
Code SAQ : 11152958
46,25 $
Un excellent rapport qualité-prix que ce champagne 100 % pinot noir. S’ouvrant d’abord sur une mousse crémeuse, ce champagne se développe en un vin sérieux qui pourrait accompagner certains plats légers.

Je vous souhaite une bonne dégustation et si vous voulez, dites-moi ce que vous pensez de ces mousseux sur ce blogue dans la section commentaires.

Laure Planty, de Château Guiraud, à Sauternes

Mercredi 14 décembre 2011 à 7 h 00 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Laure Planty | © Radio-Canada/Ronald Georges

N’allez surtout pas dire à Laure Planty que le sauternes est un vin de dessert, parce que c’est loin d’être le cas. Ce vin blanc de Bordeaux accompagne aussi à merveille les fromages et… la cuisine chinoise! La preuve en a été faite lors de la Hong Kong International Wine and Spirits Fair en novembre dernier, alors que quatre millésimes de Château Guiraud ont été dégustés avec une panoplie de mets chinois.

La fille de Xavier Planty, qui a repris le domaine historique avec trois associés en 1982, travaille au Château Guiraud depuis 2007. Elle est responsable de la gestion et du personnel du vignoble.

Le millésime 2011
Les défis n’ont pas manqué lors de la dernière récolte. « Le lundi de Pâques, 40 % de l’appellation a été grêlée, ce qui représente une perte de 60 à 80 % de la récolte », m’a expliqué Laure Planty à la Grande dégustation de Montréal, en octobre dernier.

Travailler la vigne s’est donc révélé ardu. « Le climat a été très chaud. La vigne avait trois semaines d’avance. Et quand elle est grêlée, elle récupère en produisant énormément de feuillage », raconte Laure Planty. Résultat : les ouvriers ont dû couper les feuilles en surplus.

Les vendanges ont commencé le 2 septembre. « Le mois d’août a été très froid chez nous, on a eu beaucoup de pluie, et cela a provoqué un développement de pourriture aigre, qui sent le vinaigre. Sur certaines parcelles, on a jeté 50 % des raisins. Et il fallait aller vite, car cette pourriture contamine l’ensemble du vignoble. »

Mais en bouteille, le résultat sera satisfaisant, assure Laure Planty.

En terminant, je lui ai demandé quel vin liquoreux l’a étonnée récemment. Laure Planty aime beaucoup les tokaji aszu hongrois. « Je n’ai pas l’occasion d’en avoir aussi facilement que ça. Je le bois et j’en profite. »

Le site Internet de Château Guiraud

Quelques mousseux pour les fêtes (1)

Vendredi 9 décembre 2011 à 16 h 23 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Photo : Wikipédia/Dan Kamminga

Je suis persuadé que vous prévoyez ouvrir quelques bouteilles de vin mousseux durant le temps des Fêtes.

Dans ce premier de deux articles, voici quelques suggestions pour vous aider à y voir plus clair dans le merveilleux monde des vins mousseux et des champagnes.

Shiraz Paringa mousseux 2008
Code SAQ : 10968162
19,80 $

Étonnez vos invités avec un shiraz mousseux d’Australie. Oui, je sais, l’association du robuste cépage shiraz à la prise de mousse en bouteille est étrange, mais en apéro, avec du saucisson et autre cochonnaille, le shiraz mousseux a sa place.

Roederer brut Anderson Valley Californie mousseux
Code SAQ : 00294181
28,10 $

La maison champenoise Roederer est en Californie depuis longtemps. Son mousseux de Californie s’est imposé parmi les meilleurs de sa catégorie. Au point de rivaliser avec quelques champagnes.

Prestige Moingeon brut crémant de Bourgogne mousseux
Code SAQ : 00871277
21,30 $

Le chardonnay de Bourgogne produit de grands vins, mais aussi de belles bouteilles simples, comme ce crémant. Essayez-le avec des fromages à pâte molle et à pâte demi-ferme.

L’Hereu Raventos i blanc brut cava vin mousseux 2008
Code SAQ : 11140615
19,50 $

Les vins mousseux espagnols, les cavas, sont synonymes de qualité à des prix très abordables.

Chardonnay Ca’Bolani frizzante delle Venezie i.g.t. pétillant
Code SAQ : 00211847
15,95 $

Ce n’est pas un vin mousseux, mais je vous propose un vin pétillant et séduisant : un frizzante italien simple marqué par la pomme et par une belle acidité.

Bruno Paillard brut première cuvée Champagne
Code SAQ : 00411595
57,50 $

Deux champagnes pour vous. Le premier, celui de Bruno Paillard, un champagne classique et élégant avec de fines bulles.

R Ruinart Brut Champagne
Code SAQ : 10326004
74,75 $

Productrice de champagne depuis 1729, la maison Ruinart offre ici un mousseux fruité complété par des notes de pâtisserie et de brioche.

Ça va très bien à Bordeaux

Vendredi 9 décembre 2011 à 11 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Le chai à barriques du Château Lagarosse | © CIBV/Philippe Roy

En 2010, les exportations de vin de Bordeaux ont augmenté de 28 % en volume et de 34 % en valeur, selon les chiffres du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux.

Sans étonnement, les pays asiatiques affichent une croissance soutenue de leur demande. Les chiffres d’affaires des producteurs à Taïwan (+ 46 %), en Chine (+ 67 %) et à Hong-Kong (+ 68 %) sont en forte progression.

En Amérique du Nord, c’est plutôt le statu quo. Les Américains ont acheté 6 % de plus de vins de Bordeaux. Les Canadiens en ont acheté 4 % de moins.

Une suggestion
J’aime bien les appellations moins prestigieuses de Bordeaux. Pourquoi? Parce qu’elles font moins mal au portefeuille…

Je vous propose donc pour la fin de semaine un rouge des Côtes de Bourg, le Château Tayac cuvée réservée 2006 (code SAQ : 00500108). À 20,50 $ la bouteille, vous aurez en main un excellent vin qui pourra même se bonifier en cave encore cinq ans.

Une Bonhomme en Espagne

Mercredi 7 décembre 2011 à 9 h 20 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Elle a quitté le Québec il y a fort longtemps. Un séjour en Afrique du Sud la menée vers la restauration et l’industrie du vin. Mais c’est en Espagne que Nathalie Bonhomme est réellement « tombée dans les barriques » en devenant exportatrice au Québec. Il ne lui manquait que quelques pas pour devenir productrice de vin.

Le vignoble de trois hectares qu’elle gère avec des amis, dont l’œnologue Rafael Cambra, est situé à Valence, à la frontière de l’Alicante. Les fruits de cette première vendange seront dans les bouteilles du millésime 2011. Auparavant, les raisins étaient achetés de producteurs locaux.

Un seul de ses vins est vendu aux palais québécois, le El Bonhomme. « Les palais « franchouilles » et ceux des Québécois sont plus connaisseurs que ceux des États-Unis et de l’Ouest canadien », explique Nathalie Bonhomme. Le Petit El Bonhomme est plutôt vendu dans l’Ouest canadien.


Plusieurs chapeaux
De plus, Nathalie Bonhomme s’occupe de l’exportation mondiale de Dominio de Pingus. « C’est une maison très prestigieuse. Peter Sisseck est un homme fantastique, un Danois qui vit en Espagne depuis 20 ans, comme moi », raconte-t-elle avec des yeux pétillants.

Elle travaille aussi pour la Suède. Dans ce pays nordique, le vin est surtout produit dans l’île de Gotland, au large de la côte sud-est. « Je fais un Bag-in-Box (nos viniers), les Suédois en boivent beaucoup. Le Tetra box a été inventé en Suède. On vend 2 millions de litres par année. Et c’est un vin magnifique. On est le numéro cinq des ventes », explique-t-elle.

Dans cinq ans
Où se voit Nathalie Bonhomme dans 5 ans lorsqu’elle aura 50 ans? « Il y aura un autre vin, répond-elle. Mais je ne sais pas avec qui. Je vais peut-être plus me consacrer à l’exportation. Et dans cinq ans, on sera sorti de la crise du monde vinicole. » Une histoire à suivre, donc.

Écoutez l’entrevue de Nathalie Bonhomme et d’Élyse Lambert à l’émission de Catherine Perrin, Médium large.