Accueil

L’exercice annuel des guides du vin

Jeudi 20 novembre 2014 à 15 h 19 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

lapeyrie_2015_300Le livre est à l’honneur chaque automne avec différents salons du livre, dont celui de Montréal, qui s’est ouvert mercredi.

C’est donc le temps de faire le point sur les différents guides du vin publiés par nos experts québécois.

Le guide du vin 2015 de Nadia Fournier
Sur les 2500 vins que la sommelière Nadia Fournier a goûtés, elle en a retenu 1000 pour l’édition 2015 de son guide annuel. Pour la première fois cette année, elle propose une catégorie répertoriant les vins les plus remarquables : La grappe d’or.

En matière de contenus numériques, les codes QR de chaque vin mènent à la fiche de la SAQ et on y propose des vidéos avec des chefs de haut niveau, une visite de la cave à vin de Nadia et des secrets de dégustation.

Plus »

Le foulage du raisin en Arménie à Areni. Photo : Karen Minasyan/AFP/Getty Images

Le foulage du raisin en Arménie à Areni. Photo : Karen Minasyan/AFP/Getty Images

Je suis allé (un peu en coup de vent) à La Grande Dégustation de Montréal qui a eu lieu au début du mois. L’offre de produits était bien sûr impressionnante. Cette année, le pays à l’honneur était l’Afrique du Sud; un des cépages cultivés dans ce pays, le chenin blanc, était en vedette. Mais pour la première fois, si je ne m’abuse, des vins d’Arménie s’y trouvaient en dégustation : ceux de l’Armenia Wine Company.

Plus »

Eduardo Chadwick. Crédit : Mathieu Deshayes

Eduardo Chadwick. Crédit : Mathieu Deshayes

En 2004, Eduardo Chadwick, de Vina Errazuriz et de Vina Sena, las de voir les vins chiliens considérés comme de petits vins de table dans le monde entier, a décidé de comparer ses vins aux plus grands crus du monde. La compétition était relevée, avec la présence de vins provenant de maisons comme Château Lafite, Château Margaux, Château Latour, Tignanello, Sassicaia, Solaia et Guado al Tasso. La plupart de ces vins avaient obtenu la note parfaite de 100 points de la part du critique Robert Parker.

À la surprise générale, mais pas à celle du producteur chilien, Chadwick 2000 et Sena 2001 ont pris la première et la deuxième places de cette dégustation à l’aveugle.

« Le Chili faisait du bon vin, mais on n’était pas connu et on n’avait pas d’image. La dégustation de Berlin a permis de chercher de la reconnaissance », explique Eduardo Chadwick, qui souligne toutefois que les vins chiliens avaient une reconnaissance respectable au Canada, avant que cela soit le cas dans bien d’autres pays.

Plus »

Dans le verre des présidents américains

Jeudi 6 novembre 2014 à 11 h 07 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Richard Nixon. Photo : AFP

Richard Nixon. Photo : AFP

Un livre révèle les habitudes en matière de consommation d’alcool des présidents américains.

Dans Mint Julep with Teddy Roosevelt : the complete history of presidential drinking, de Mark Will-Weber, on apprend que George Washington, le premier président, aimait la Porter beer de Philadelphie. Il la mélangeait à de la mélasse. Certaines méchantes langues expliquaient ainsi le mauvais état de sa dentition.

Plus »

Des vignes de Hamilton Russell en Afrique du Sud. Crédit : Hamilton Russell

Des vignes de Hamilton Russell en Afrique du Sud. Crédit : Hamilton Russell

À compter de jeudi, l’Afrique du Sud sera en vedette cette année à La Grande Dégustation. Donc, place aux chenins blancs (l’un des thèmes du salon) et au fameux pinotage (que je n’aime pas vraiment, désolé!).

Vous aurez la chance de déguster les vins de plus de 170 producteurs.

Durant la dernière année, j’ai apprécié les vins de Belligham, de Klein Constantia, de DeMorgenzon, le chenin blanc de Ricardo Larrivée et ceux de Hamilton Russell.

Plus »

Kerry Washington dans « Scandal ». Photo : Richard Cartwright

Kerry Washington dans « Scandal ». Photo : Richard Cartwright

Dans Scandal, Kerry Washington boit du vin rouge. Dans The good wife, Julianna Margulies aussi. Après l’omniprésence des spiritueux dans Dallas, Dynasty et Mad men, le vin rouge fait sa place à Hollywood, mais le blanc, moins.

Un article d’Eric Asimov sur ce sujet, le chroniqueur vin du New York Times, m’a réellement fait sourire et me fait réagir aujourd’hui.

Dans Vengeance (Revenge), les scènes de consommation alcoolique sont plus variées : vin blanc, vin rouge et spiritueux.

Plus »

Des maths pour sauver du vin

Mardi 28 octobre 2014 à 16 h 33 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

@millesime

Une vigne atteinte de flavescence dorée. Photo : Wikipédia/Sabrina Herndl-Lanz

Une vigne atteinte de flavescence dorée. Photo : Wikipédia/Sabrina Herndl-Lanz

Un chercheur de l’Université de Sydney utilise des modèles mathématiques pour prévenir les ravages qu’un insecte nuisible provoque sur des vignes. La cicadelle responsable de la flavescence dorée ravage des vignobles du Piémont, en Italie.

Pendant trois mois, l’ingénieur en environnement Federico Maggi, avec l’aide de l’entomologiste Domenico Bosco, ont étudié la progression de l’épidémie de cicadelle qui a cours dans les vitis vinifera de Méditerranée.

Federico Maggi a créé un modèle mathématique qui prévoit la progression de l’insecte selon diverses pratiques agronomiques et diverses stratégies d’atténuation de l’épidémie.

Plus »

Javier Galarreta et Michel Rolland. Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Javier Galarreta et Michel Rolland. Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

L’œnologue et consultant international Michel Rolland a fait un séjour éclair à Montréal le temps de présenter les nouveaux vins qu’il fait en Espagne sous la marque Rolland et Galarreta.

L’hyperactive vedette du monde du vin est consultant auprès d’au moins 150 domaines dans une douzaine de pays.

En 2010, il s’est associé à Javier Galarreta, un entrepreneur dans le domaine du vin en Espagne. « Il y a deux métiers : faire du vin et le vendre. D’où notre association », explique Michel Rolland qui est le responsable technique et le créateur des vins alors que Javier Galarreta s’occupe des finances et de la distribution.

Plus »

Le Domaine des Météores après le gel du 18 septembre 2014. Les filets qui protègent le vignoble sont encore au sol. Photo : Domaine des Météores

Le Domaine des Météores après le gel du 18 septembre 2014. Photo : Domaine des Météores

Faire de la viticulture au Québec et au Canada, dans des climats nordiques, relève du courage, et exige des nerfs solides et, parfois, une bonne once de folie.

C’est ce qu’a constaté André Cellard, propriétaire avec Chantal Ippersiel du Domaine des Météores à Ripon, en Outaouais.

La nuit du 18 au 19 septembre, un gel terrible a presque anéanti ce vignoble en culture biologique. À – 4 °C, la photosynthèse dans les plants s’est arrêtée. Impossible donc que la maturation nécessaire au développement sain des raisins se poursuive. « Il a fait – 4 °C pendant 5 à 6 heures. La feuille s’est cassée en deux », raconte André Cellard, qui a constaté les dégâts 12 à 24 heures plus tard.
Plus »

Le vigneron Rene Pedebernade, 85 ans, dans ses vignes de Sarragachies dans le Gers en 2012. Photo : Éric Cabanis/AFP/Getty Images

Le vigneron Rene Pedebernade, 85 ans, dans ses vignes de Sarragachies dans le Gers en 2012. Photo : Éric Cabanis/AFP/Getty Images

Une coopérative de vignerons du Plaimont a peut-être trouvé la solution aux problèmes que les changements climatiques provoquent sur les vins : planter de vieux cépages, notamment du pedebernade 5.

En 2002, la Cave de PlaiMont a planté une sélection de cépages historiques qui ont survécu au terrible phylloxéra de 1876. Les recherches portent sur 39 cépages, dont 12 sont complètement inconnus, dont le pedebernade 5. Pedebernade est le nom du propriétaire du vignoble qui produisait ce cépage.

Plus »