Blogue de Emilie Larivée-Tourangeau

Bondé d’usagers de plus en plus branchés

vendredi 21 septembre 2012 à 19 h 41 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Montréal et Toronto gravitent autour de leur système de transport. Nous avons donc demandé aux représentants des métros de la Société des transports de Montréal (STM) et de la Toronto Transit Commission (TTC) de répondre à des questions que vous vous êtes peut-être déjà posées vous aussi.

 Les métros de Montréal et Toronto comparés sur le plan mondial : achalandage, modernité, propreté

Montréal

Réponse de Dominique Lemay, directeur exécutif – Métro – Société de transport de Montréal

C’est un métro moyen qu’on a à Montréal. Si on prend les gros métros, comme ceux de Moscou, de Paris ou de New York, on parle de milliards de déplacements par année. À Montréal, on compte 250 millions de déplacements par année : c’est quand même un très bon chiffre. Le taux d’utilisation par habitant est un peu plus élevé à Montréal qu’à New York. Le taux d’utilisation des transports en commun à Montréal est à peu près équivalent à celui de Londres. Il y a aussi des métros beaucoup plus petits que celui de Montréal, comme celui de Glasgow, en Écosse, qui assure de 13 à 14 millions de déplacements par année. On est donc un métro moyen.

 C’est clair que si le métro était prolongé, l’achalandage augmenterait. À l’heure actuelle, on est saturé, on utilise en heure de pointe tous nos trains disponibles. Avec les nouvelles voitures, en 2014, on va pouvoir augmenter la capacité de transport, l’achalandage va exploser, on va offrir de l’espace et de l’air aux gens.

Quel est le degré de modernité du métro de Montréal par rapport aux autres métros du monde?

On a le deuxième parc de voitures le plus vieux du monde. Nos voitures ont bien vieilli, parce qu’elles ne vont pas dehors. Les nouvelles voitures vont être le dernier cri en termes de modernité. Elles vont être munies d’écrans de télé pour le divertissement et l’information des passagers. Elles vont avoir plus de points d’appui, une meilleure ventilation, un meilleur éclairage. Il va y avoir des caméras dans les voitures : si on a un problème, on pourra donc communiquer par l’intercom avec l’opérateur, qui va voir ce qui se passe sur son écran de surveillance.

 Ces voitures-là vont être plus fiables et vont aider le réseau à être globalement plus fiable. Lorsqu’on tire un frein de secours dans nos vieilles voitures, l’opérateur doit descendre de sa loge de conduite et se rendre à la voiture pour le réarmer. En heure de pointe, ça peut créer un arrêt de service de 10 minutes et retarder 3000 personnes. Dans les nouvelles voitures, l’opérateur pourra réarmer le frein à distance avec son clavier d’ordinateur, et l’arrêt de service va durer une minute et demi.

 Toronto

Réponse de Brad Ross, directeur exécutif – communications institutionnelles – Toronto Transit Commission

Nous y arrivons. Nous ne sommes pas aussi modernisés que beaucoup d’autres réseaux, surtout en ce qui concerne le paiement du titre de transport. Nous avons toujours des jetons et des tickets que les usagers doivent acheter. Nous aurons une carte de transport en commun appelée Presto, comme la carte Opus. Nous aurons également un système de paiement ouvert, qui permettra d’utiliser les cartes de crédit ou de débit.

Nous prévoyons aussi avoir le wi-fi en libre-service sur les quais d’ici deux ans.. Nous sommes aussi très actifs dans les médias sociaux comme Twitter et Facebook. Nous avons un service d’alerte en ligne (e-Alert Subscription Service) qui prévient par courriel dès qu’il y a un retard dans le réseau.

Il y a aussi des développeurs qui créent des applications pour iPhone, par exemple. Il y en a une qui s’appelle Rocket Radar qui utilise le GPS et le localisateur de votre iPhone. Sur les quais du métro, il y a des écrans de télévision au coin desquels s’affiche l’horaire du prochain train.

Notre formation aussi est en plein processus de modernisation. Nous avons eu quelques problèmes les dernières années concernant le service à la clientèle. Certains de nos employés ne fournissaient pas le meilleur service aux usagers. Par exemple ils s’endormaient, ou étaient pris en photo en train de texter au volant ou de fumer, etc. Les usagers ont leur téléphone, ils prennent des photos et envoient aux médias. Cela se retrouve en première page des journaux.

Nous avons entrepris toute une transformation sur cinq ans pour changer la culture de l’entreprise. Les stations et les véhicules deviennent plus propres, les détritus sont ramassés, les toilettes publiques, qui étaient vraiment dégoûtantes, ont été complètement rénovées et nous avons mis en place tout un contingent de nettoyage pour que vous n’ayez plus peur d’aller aux toilettes.

Combien d’usagers utilisent votre réseau?

L’achalandage continue d’augmenter chaque année. Jusqu’ici cette année, nous sommes bien au-delà des 503 millions de passagers prévus, nous en aurons probablement 512, et de 520 à 523 millions en 2013. Nous avons battu le record de l’année dernière qui était de 500 millions de trajets effectués. Résultat, c’est bondé, nous ne fournissons pas le service pour répondre à la demande des usagers. Donc cet automne, nous augmentons le service pour répondre à la demande.

 —————————————————————————————————————————————

Dominique Lemay

Dominique Lemay est le directeur exécutif – Métro pour la Société des transports de Montréal (STM). À ce titre, il gère les opérations pour le métro de Montréal, qui représente quatre lignes, 68 stations et près de 900 000 déplacements par jour. Il dirige une équipe de 2600 employés assurant l’exploitation des stations, des trains et du centre de contrôle ainsi que l’entretient du matériel roulant, des équipements fixes, la sûreté et le contrôle. Membre du comité de direction de la STM.

Brad Ross

Brad Ross est le directeur exécutif – communications institutionnelles pour la Toronto Transit Commission (TTC). Il est à la tête d’une équipe de cinq employés qui s’occupe des relations avec les médias, des relations publiques et des communications internes. La TTC est le troisième plus grand réseau de transport en Amérique du Nord et représente trois lignes de métro, 69 stations, 11 lignes de tramway, 160 circuits d’autobus et près de 1,6 million de déplacements par jour.