Blogue de Christian Côté

Sous le soleil exactement

jeudi 25 août 2011 à 10 h 51 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Samy Mermer et Hind Benchekroun

© Radio-Canada/Christian Côté | Samy Mermer et Hind Benchekroun, cinéastes

De vieux papys marocains gentiment fous peuplent le documentaire du couple Hind Benchekroun et Sami Mermer. Trois grands-pères de presque 80 ans ont accepté de se livrer à la caméra et de nous laisser entrer dans leur vie quotidienne. Les tortues ne meurent pas de vieillesse prend l’affiche du cinéma le Parallèle. Il sera aussi présenté sur le réseau Illico.

Abdesslam est musicien, il mendie pour survivre. Chehma est issu d’une famille de pêcheurs. Envers et contre tous, il poursuit la tradition de la pêche au filet. Erradi, pour sa part, est un aubergiste verbomoteur au caractère imprévisible.

Hind Benchekroun a quitté le Maroc pour le Québec en 1990. En 2000, elle perdait son grand-père. L’idée de faire un film sur les vieux au Maroc est née à ce moment-là.

« Nous voulions faire un film humain, bien sûr, mais avec quelques enjeux sociaux en filigrane. Leur vie est très dure. Un des papys est pêcheur, mais son métier est en voie de disparition. »

Écoutez Samy Mermer et Hind Benchekroun parler de leur documentaire. >>


La bande-annonce du film Les tortues ne meurent pas de vieillesse