Billets classés sous « Wastin my young years »

London Grammar: xx, Hannah Reid et Dan Rothman. Photo Jem Goulding

London Grammar: Dominic Major, Hannah Reid et Dan Rothman. Photo Jem Goulding

Parc Jean-Drapeau, le vendredi 1er août 2014, 18 h 30 : devant la scène verte du festival Osheaga, le brouhaha ambiant n’existe plus. Des milliers de personnes se taisent pour écouter la voix d’Hannah Reid survoler les mélodies atmosphériques et nocturnes de London Grammar. Un vrai tour de force en plein soleil.

Le public nord-américain devait renouer avec le trio britannique dès l’automne, mais la tournée a été reportée sans préavis à l’hiver 2015. Pour quelle raison? À l’aube du retour de London Grammar pour un concert à guichets fermés à l’Olympia de Montréal, vendredi, on a posé la question – et plusieurs autres liées – à la principale intéressée.

Plus »