Billets classés sous « Programmation »

J’ai émis ce commentaire à voix haute : « Que sera le Festival de jazz cette année sans ses mégavedettes pop? » Comprendre que ce 33e FIJM qui s’est amorcé jeudi nous présente un James Taylor, une Norah Jones et un Al Stewart, par exemple, mais personne de la stature des Prince, Stevie Wonder, Robert Plant et autres Paul Simon vus ces dernières années. Mon amie m’a rétorqué : « Hein! Mais il n’y a que des vedettes pop cette année! »

Pardon? Stupeur… Sa réaction m’a secoué. Serais-je dans l’erreur? Remarquez, la définition de ce qui est jazz et de ce qui ne l’est pas peut varier grandement d’une personne à l’autre. Question d’appréciation. N’empêche, sa réflexion a remis sur le tapis la sempiternelle – et annuelle – question : le Festival international de jazz de Montréal est-il encore un festival où le jazz domine, au sens propre et noble du terme?

Plus »