Billets classés sous « Phoenix »

The Cure, tête d’affiche de la première journée du festival Osheaga. Photo reproduite avec l’autorisation d’Evenko/Pat Beaudry

MONTREAL – Ciel clément, mercure idéal, mer de monde, prestations mémorables et atmosphère digne d’une colonie de vacances policée : on pourrait presque résumer la première journée du festival Osheaga par le titre de la chanson du groupe The Cure Friday I’m in love.

De l’amour, du bonheur et du plaisir, il y en avait tout plein sur le site du parc Jean-Drapeau, vendredi. Si le dénominateur commun de ce festival de trois jours demeure la musique, un tel événement est tributaire de l’ambiance générée par ses festivaliers.

Plus »