Billets classés sous « Musique »

Justin Timberlake chante au MTV Video Music Awards 2013. Photo : Charles Sykes/Invision/AP

Rien de nouveau sous le soleil de l’automne qui se pointe à l’horizon : la rentrée culturelle est encore et toujours synonyme d’avalanche de spectacles. Pour l’amateur de musique qui vibre en entendant sans filtre ses artistes préférés, le dilemme est double : qui va-t-il aller voir et combien de spectacles a-t-il les moyens de se payer?

La réponse à la deuxième question est moins douloureuse en cette rentrée. Il n’y a pas de spectacles à prix prohibitif (plus de 500 $ le billet) à venir comme ceux des Rolling Stones ou de Barbra Streisand. C’est toujours ça de pris. Quant à la réponse à la première question, elle demeure aussi vaste que les goûts des mélomanes, comme en fait foi le calendrier qui suit.

Plus »

Billet de Ticketmaster

Des billets à 2500 $ pour le spectacle caritatif (12.12.12) venant en aide aux sinistrés de Sandy, les Rolling Stones qui offrent des billets privilégiés pouvant atteindre 1800 $, Barbra Streisand qui écoule les siens dans une fourchette allant de 600 $ à 800 $ : l’année 2012 aura été celle de l’inflation des billets de spectacle dans le monde de la musique.

Notez bien que l’on parle ici de billets vendus légalement, pas de billets acquis au marché noir. Ce phénomène inflationniste n’est pas nouveau. Périodiquement, le prix des billets franchit un seuil psychologique que l’on pensait inatteignable quelques années plus tôt. Et en 2012, un billet au-dessus de la barre de 500 $ n’est plus de la fiction.

Plus »

Louis-José Houde à l’animation du gala de l’ADISQ.

Lorsque l’organisation des prix Junos a annoncé, jeudi dernier, que l’événement annuel allait se tenir à Winnipeg en 2014, l’estimé collègue de la radio de CBC Pierre Landry a twitté : « Hé, les Junos? Qu’avez-vous contre Montréal? Nous avons la scène musicale la plus effervescente et vous choisissez Winnipeg pour la deuxième fois? »

Ne rêve pas, mon vieux, ni toi ni moi ne risquons de voir la cérémonie des prix Juno se tenir à Montréal ni même au Québec avant de prendre notre retraite, pacte de non-agression entre les Junos et l’ADISQ oblige.

Plus »

Qu’est-ce qu’un incontournable en culture? Il y a presque autant de réponses que d’individus. Le spectacle à ne rater sous aucun prétexte, l’émission de télévision que l’on veut écouter en direct et le film attendu par votre conjointe, votre meilleur ami ou votre collègue de travail ne sont peut-être votre tasse de thé. Encore plus vrai des suggestions de journalistes, chroniqueurs et autres blogueurs culturels…

Il faut donc toujours prendre avec un grain de sel cet exercice saisonnier qui vise à suggérer des sorties qui vont parfois faire débourser des dollars durement gagnés. Forcément subjective – ce sont mes choix – et pas exhaustive pour un sou – il n’y a pas 157 propositions –, la liste qui suit ne repose pas uniquement sur des considérations artistiques, mais sur un critère de sélection nommé désir.

Plus »

Le gazon est toujours plus vert chez le voisin, dit-on. Ce proverbe s’applique depuis longtemps pour les artistes musicaux qui désirent que leurs oeuvres aient un rayonnement supplémentaire sur d’autres plateformes ou médiums (photo, animation, bande dessinée). Et ils prennent de plus en plus les moyens pour le faire.

Parmi les plus récents exemples, il y a Mylo Xyloto, de Coldplay. Titre de leur album de 2011 dont les compositions seront en vedette jeudi et vendredi lors de leur passage au Centre Bell, Mylo Xyloto est aussi le nom d’un personnage qui sera la figure centrale d’un projet de bande dessinée destiné à voir le jour en 2013.

Plus »