Billets classés sous « Jake Bugg »

Jake Bugg est là pour durer

lundi 13 janvier 2014 à 2 h 37 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Jake Bugg au Hammersmith de Londres, en décembre. Photo AP/Joel Ryan

Jake Bugg au Hammersmith de Londres, en décembre 2013. Photo AP/Joel Ryan

MONTREAL – Le passage de Jake Bugg au festival Osheaga à l’été 2013 a été l’occasion de découvrir l’auteur-compositeur-interprète sur scène. Son retour au théâtre Virgin Mobile Corona en septembre a été la confirmation que le jeune homme natif de Nottingham n’était pas un feu de paille attisé par de bonnes critiques et la volatilité des réseaux sociaux.

À défaut de parler de consécration, le troisième spectacle offert par Bugg à Montréal en moins de six mois, dimanche soir, au Métropolis, aura mené à une certitude : pour paraphraser la phrase fétiche de la chanson de Neil Young Hey hey my my (into the black), Jake Bugg est là pour durer.

Plus »

The Cure, tête d’affiche de la première journée du festival Osheaga. Photo reproduite avec l’autorisation d’Evenko/Pat Beaudry

MONTREAL – Ciel clément, mercure idéal, mer de monde, prestations mémorables et atmosphère digne d’une colonie de vacances policée : on pourrait presque résumer la première journée du festival Osheaga par le titre de la chanson du groupe The Cure Friday I’m in love.

De l’amour, du bonheur et du plaisir, il y en avait tout plein sur le site du parc Jean-Drapeau, vendredi. Si le dénominateur commun de ce festival de trois jours demeure la musique, un tel événement est tributaire de l’ambiance générée par ses festivaliers.

Plus »